Commentaires en ligne 


17 évaluations
5 étoiles:
 (13)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La bible du southern rock !, 27 août 2009
Par 
elvisisalive "Good Old Time" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pronounced (CD)
Parmi les groupes qui auront popularisé le rock sudiste (entendez par là, du sud des USA), Lynyrd Skynyrd est sans doute le plus populaire de tous. Leur premier album dont le titre explique comment prononcer le nom du groupe (pas idiots ces ricains !) y est pour beaucoup. Certes il ne contient pas leur plus grand hit à ce jour, Sweet Home Alabama, maintes fois plagié et samplé et écrit en réponse aux Southern Man et Alabama de Neil Young. En revanche, Pronounced `Le-Nerd' Skin-Nerd contient bien d'autres monuments du rock. A commencer par l'hymne absolu du rock sudiste, le morceau de bravoure Free Bird qui clos l'album : plus de 9 mn dont près de la moitié consacrée à l'un des plus anthologiques solos de guitares du rock. Et comme nous sommes dans le sud des states, le solo se joue à trois guitares, bien évidemment. Une tuerie vous dis-je.

Autres pièces maîtresses de l'album, la ballade Tuesday's Gone, le titre d'ouverture I Ain't The One et surtout, les incontournables Gimme Three Steps et Simple Man.

En 8 titres (hors titres bonus), cet album a posé les bases d'un southern rock définitivement moderne, donnant la réplique révérencieuse aux précurseurs du genre, The Allman Brothers band, dont, au passage, il faut absolument posséder le légendaire Live At Fillmore East. C'est d'ailleurs à la mort de Duane Allman, en 1971, que Free Bird a pris la dimension mythique, quasi mystique, qu'on lui connaît aujourd'hui.

Bref, s'il y a bien un album studio de rock sudiste à posséder, ne vous y trompez pas, Pronounced `Le-Nerd' Skin-Nerd doit être celui-ci, sans aucun doute possible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le premier et peut être le meilleur, 25 mai 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pronounced (CD)
Le nom de Lynyrd Skynyrd vient de celui du professeur de Ronnie Van Zant Leonard Skyneard.
Cette anectote mise à part on est ici en présence d'un album fondateur du rock sudiste. Moins blues que leurs ainés des ABB, Lynyrd opte tout de suite pour un rock "coup de poing", chaloupé et trépidant qui s'il doit beaucoup aux Rolling Stones baigne dans la musique américaine de l'époque, en témoigne le lumineux "Thuesday Gone".
Fort de ses trois guitaristes, le très "stonien" Allen Collins (Gibson Firebird), le plus bluesy Gary Rossington (Gibson Les Paul) et Ed King (Fender Strat) au style plus épuré, trois guitaristes aux styles et aux sonorités complémentaires, Lynyrd Skynyrd fut un des plus beaux fleuron du rock américain, aussi à l'aise dasn les rock songs fumants "Gimmie 3 Steps" que dans les country rock assassins "I Ain't the One".
On retiendra également une rythmique toujours sur le qui vive, les interventions de l'excellent pianiste Billy Powell et la voix matinée au Jack Daniels de Ronnie Van Zant.
Bien sûr ce disque contient "Freebird", mainte fois copié mais jamais égalé, un crescendo magnifique qui s'achève dans une orgie de guitares en folie.
Mais ce chef d'oeuvre ne doit pas faire oublier le reste de cet album qui reste une pierre fondatrice du rock américain et qui sera une influence incontournable pour les jeunes rockeurs en herbe qui suivirent les traces de ce groupe devenu légendaire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un départ flamboyant!, 9 février 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : (Pronounced 'Leh-'Nérd 'Skin-'Nérd) (CD)
Le premier album de Lynyrd Skynyrd est un véritable chef d'oeuvre!Il contient plusieurs classiques du groupe dont I Ain't the One, Tuesday's gone, Gimme three Step, Simple man et ma préféré...Free Bird! un véritable chef D'oeuvre du Rock And Roll Elle dure plus de 9
minutes! Elle commence bien normalement mais le bouquet arrrive au bout de 4 minutes lorsque Allen Collins commence les premieres notes du solo qui deviendra légendaire!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA CLAQUE !!!!!!, 2 août 2002
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : (Pronounced 'Leh-'Nérd 'Skin-'Nérd) (CD)
Les deux premiers albums de LYNYRD SKYNYRD sont PHENOMENAUX...Rarement dans l'histoire du Rock un groupe aura atteint, lors de son premier opus, un tel équilibre, une telle symbiose entre urgence, énergie, puissance, violence d'un côté, et finesse et technique de l'autre, tout en rendant hommage à ses influences rock'n'rolliennes et en puisant dans ses racines musicales !...Mieux !! l'essai admirablement réussi par "Pronounced Leh-Nerd Skin-Nerd" était transformé de manière flamboyante avec le deuxième album ("Second Helping") !!...On pourrait dire que LYNYRD SKYNYRD venait tout simplement d'inventer le "rock sudiste", mais ce serait finalement encore trop réducteur...Je préfèrerais écrire qu'ils venaient de poser deux balises supplémentaires pour éclairer la longue histoire du Rock...Vous savez ce qu'il vous reste à faire !...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Confédérés, 2 août 2006
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : (Pronounced 'Leh-'Nérd 'Skin-'Nérd) (CD)
Groupe symbole du rock « sudiste » qui tire son nom de la déformation phonétique du nom d'un prof de gym qui les persécutait au lycée à cause de leurs cheveux longs, Lynyrd Skynyrd avec ce premier album de 1973 a d'entrée joué dans la cour des grands. Les musiciens, buveurs, baiseurs, bagarreurs et cultivant à l'excès (drapeaux sudistes aux concerts, ...) une imagerie redneck qui sera leur fonds de commerce, ont joué un hard-boogie traînard et ensoleillé, égayé par un piano, mais surtout porté par trois guitares. Deux fameux solistes, Allen Rossington et Gary Collins et le braillard Ronnie Van Zant au chant, sont les leaders naturels du groupe.

Ce genre de formation de rock « guitar army » typique du rock du Sud des USA, c'est avec Lynyrd Skynyrd qu'elle a trouvé ses lettres de noblesse, toute une flopée de groupes suivant la voie désormais ouverte.

La musique est excellente, un peu comme si l'Allman Brothers Band s'était pris pour les Rolling Stones, et ce Cd contient des incontournables du groupe (« Tuesday gone », « Gimme three steps »). Mais surtout il se termine par l'épique (plus de 9 minutes) « Freebird », le « Stairway to heaven » américain, désigné récemment comme le morceau de rock le plus diffusé de tous les temps (devant « Yesterday » des Beatles) sur les radios US.

Même si on peut lui préférer le suivant (« Second coming »), ce Cd est indispensable pour avoir un aperçu de la carrière du groupe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Beatles du Southern Rock !, 25 novembre 2013
Par 
Darko (Bretagne - France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pronounced (CD)
Ce week end, je me suis offert ce magnifique coffret Lynyrd Skynyrd Classic Album Selection, regroupant leurs cinq premiers albums studio, ceux d'avant la catastrophe avec Ronnie Van Zandt au chant. Hélas, un âne, certainement fan de Gov't Mule, ayant déjà laissé un commentaire débile à propos de l'objet, je me vois obligé de me rabattre ici pour dire tout le bien que je pense de ce groupe durement éprouvé par le destin.

Pas toujours très amateur de rock sudiste, je dois cependant reconnaitre avoir toujours été un fan extatique de cette bande ci. Tout y est parfait, des musiciens maitrisant l'art consommé de la mélodie et du riff qui tue, un chanteur remarquablement expressif et trois guitaristes solistes tricotant des soli harmonisés de toute beauté, le tout enrichi de parties de piano et de choeurs féminins tout aussi remarquables. Bref ! En un mot, la classe !

Le coffret regroupe donc, sous un format Digipack un peu cheap, les cinq premiers albums studio du groupe, mais, vu le prix, on ne va pas chipoter, d'autant que le son est vraiment très bon. Les deux premiers "Pronounced L.S " et "Second helping" sont tout simplement incroyables et contiennent la presque totalité des titres qui firent la renommée du groupe : "Ain't the one", "Gimme tree Steps", "Simple man" (magnifique !), "things going on", "Poison Whiskey", "Free Bird", "sweet home Alabama" (mythique !), "Workin' for MCA", "swamp music", "the needle and the spoon"....Les trois suivants "Nuthin' fancy", "Give back my bullets" et "street survivors" ,sont un peu en deçà, mais contiennent néanmoins leur lot de pépites indispensables : "satuday night special", "am I losin'", "Double trouble", "What's your name"...A noter que la pochette originale de "Street Survivors", celle avec les flammes, a disparu du coffret pour être remplacer par un visuel moins brûlant....On comprend un peu pourquoi....

Ajoutons qu'au rayon bonus "Nunthin fancy" et "Gimme back my bullets" proposent chacun deux titres live : "Railroad song" et "On the hunt" pour l'un et "Gimme back my bullet" et "cry for the bad man" pour l'autre. Enfin ultime précision pour les guitaristes, leurs titres sont toujours un régal à interpréter et c'est même un devoir pour l'adepte de la 6 cordes que de vénérer Lynyrd Skynyrd pour leur finesse et leur musicalité !

Voilà c'est dit !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE JEAN LOUIS LAMAISON MAGAZINE ROCK&FOLK, 3 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pronounced (CD)
CHRONIQUE DE JEAN LOUIS LAMAISON MAGAZINE ROCK&FOLK OCTOBRE 1978 N° 141 Page 83
1° Album 1973 33T Réf. MCA 410010
Produit par Al Kooper, qui a déniché le groupe dans un bar d'Atlanta. Ed King remplace pour les séances le bassiste Léon Wilkinson, malade. Quand ce dernier reviendra, King passera à la guitare. De loin le plus brut et le moins peaufiné des six albums du groupe. Dès le premier coup d'oeil à la pochette, on est au parfum : ce disque transpire la hargne. La prise de contact s'effectue avec "I ain't the one". L'auditeur ne s'en remettra jamais et écoutera l'album entier en restant écrasé, abasourdi. Car le choc est rude, et la tension grimpe inexorablement au fil des morceaux. La cote d'alerte est franchie lorsque Collins attaque son chorus sur "Free bird". Je dédie quiconque de résister à ce déferlement. On a vu des mecs craquer à la fin d'un concert de Skynyrd
et éclater en sanglots pendant ce solo. Des drogués, sans doute. Cela dit, aucune version "live" de "Free bird" n'a jamais égalé en feeling celle de ce disque. Les chansons écrites par Ronnie Van Zandt parlent de filles, de bagarres et d'alcools forts, en un mot de tout ce qui fait que la vie mérite d'être vécue. La philosophie de Van Zandt est simple, et à moins d'être cul-serré le message est à la portée de tout le monde. D'autant qu'il est véhiculé, même dans les morceaux lents, par une intensité brûlante quasi permanente. Les influences sont évidentes : Free d'abord avec "Simple man" et les Stones ensuite dans "Gimme Three steps" dont le riff et le solo de guitare semblent sortir des doigts de Keith Richard. Les paroles, par contre, sont du pur Van Zandt, qui raconte qu'il est dans un bistrot où il commence à draguer une petite. Au bout d'un moment le mec de la fille revient des chiottes et attaque d'un direct à la face....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A southern progressive rock band., 18 avril 2014
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : (Pronounced 'Leh-'Nérd 'Skin-'Nérd) (CD)
Il a été retenu que:

Le fait que monsieur Leon Wilkeson, bassiste de Lynyrd Skynyrd de son état, et bien que ne jouant pas expressément dans cet album, a reconnu posséder et employer sur scène avec le groupe sus-dit une Rickenbacker 4001 stéreo (voir photo le concernant dans l'album), instrument symptômatique de groupes tels que Yes ou Genesis.

La présence de mellotron dans Tuesday's Gone et dans une moindre mesure dans Free Bird.

L'intro procolharumesque à l'orgue dans Freebird et la longueur de ce dernier (plus de neuf minutes) le faisant ranger dans la catégorie "epic".

Ces faits dûment constatés nous amènent à classer le groupe Lynyrd Skynyrd sous la déno(abo)mination "progressive-rock", dans la sous-catégorie "southern".

That's all, folks !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Découvrez le rock sudiste, 19 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pronounced (CD)
Lynyrd Skynyrd est un groupe américain de rock connu pour avoir popularisé le rock sudiste durant les années 1970. A l'origine formé en 1964 à Jacksonville en Floride, le groupe acquit une renommée mondiale avec le titre "Free Bird". Au sommet de leur succès, trois membres moururent dans un accident d'avion en 1977, mettant fin au groupe. Découvrez le groupe qui a entre autres influencé ZZ Top.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La bible du southern rock, 30 janvier 2010
Par 
elvisisalive "Good Old Time" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : (Pronounced 'Leh-'Nérd 'Skin-'Nérd) (CD)
Parmi les groupes qui auront popularisé le rock sudiste (entendez par là, du sud des USA), Lynyrd Skynyrd est sans doute le plus populaire de tous. Leur premier album dont le titre explique comment prononcer le nom du groupe (pas idiots ces redneks !) y est pour beaucoup. Certes il ne contient pas leur plus grand hit à ce jour, Sweet Home Alabama, maintes fois plagié et samplé (dernier exemple en date : le nouveau single de Kid Rock, All Summer Long) et écrit en réponse aux Southern Man et Alabama de Neil Young.

En revanche, Pronounced `Le-Nerd' Skin-Nerd contient bien d'autres monuments du rock. A commencer par l'hymne absolu du rock sudiste, le morceau de bravoure Free Bird qui clos l'album : plus de 9mn dont près de la moitié consacrée à l'un des plus anthologiques solos de guitares du rock. Et comme nous sommes dans le sud des states, le solo se joue à trois guitares, bien évidemment. Une tuerie vous dis-je. Autres pièces maîtresses de l'album, la ballade Tuesday's Gone, le titre d'ouverture I Ain't The One et surtout, les incontournables Gimme Three Steps et Simple Man.

En 8 titres, cet album a posé les bases d'un southern rock définitivement moderne, donnant la réplique révérencieuse aux précurseurs du genre, The Allman Brothers band, dont, au passage, il faut absolument posséder le légendaire Live At Fillmore East. C'est d'ailleurs à la mort de Duane Allman, en 1971, que Free Bird a pris la dimension mythique, quasi mystique, qu'on lui connaît aujourd'hui.

Bref, s'il y a bien un album studio de rock sudiste à posséder, ne vous y trompez pas, Pronounced `Le-Nerd' Skin-Nerd doit être celui-ci, sans aucun doute possible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit