Commentaires en ligne


3 évaluations


3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une version historique toujours d'actualité, 24 avril 2012
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alban Berg : Wozzeck (1987) [(+booklet)] (DVD)
Captée en 1987 lors d'une représentation au Staatsoper de Vienne, cette version conserve toute sa fraîcheur au plan musical. Franz Grundheber campe un Wozzeck vocalement impeccable, dont la posture et le regard traduisent à la perfection la personnalité. Un homme à la fois sous la coupe des puissants, humilié par eux, exploité et méprisé, à la fois s'enfonçant de plus en plus profondément dans la folie, les hallucinations, les propos abscons et décousus jusqu'à le pousser au meurtre et au suicide par amour et confusion mentale. Il est saisissant de réalisme grâce à un jeu d'acteur aussi impressionnant que sa virtuosité vocale.

Hildegard Behrens nous livre quant à elle une Mari à la voix très sûre, capable de se jouer des multiples pièges d'une partition impossible, couvrant un spectre sonore très large. Son jeu de scène est convaincant même s'il lui manque une certaine fraîcheur pour en faire une femme attirante et qui semble faire tourner la tête aux hommes. On a là une chanteuse de tout premier plan mais pas la femme de chair et de sang, de passion et de doute que l'on aimerait voir.

Côté seconds rôles, rien à dire, c'est du solide.

Claudio Abbado m'a beaucoup impressionné tant du fait qu'il semble maîtriser par coeur et dans les moindres détails une partition pourtant particulièrement complexe que dans sa capacité à faire chanter un orchestre qui lui obéit au doigt et à l'oeil.

Les réserves sont sans doute à mettre du côté de la mise en scène, très minimaliste et suggestive plus qu'expressive. Un parti-pris qui souligne cependant parfaitement le côté glauque du livret, la misère dans laquelle le petit peuple évolue, le peu dont il faut se contenter pour tenter d'en faire quelque chose. A souligner un très beau travail sur les lumières mais, tout de même, on reste un peu sur sa faim car tout cela paraît bien classique et manquant un peu d'inventivité surtout avec ces incessants mouvements de rideau entre les tableaux parfois très courts de cet opéra. Du traditionnel bien fait mais pas d'originalité donc.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 BERG/WOZZECK/DRESEN-ABBADO, 4 janvier 2015
Par 
brissaud (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alban Berg : Wozzeck (1987) [(+booklet)] (DVD)
Les CD tirés par DG de ces représentations viennoises de 1987 dirigées par feu Claudio Abbado Wozzeck ont depuis longtemps fait le tour du monde et demeurent unanimement admirés pour le brillant, l'absolue précision et l’intensité de la direction du chef italien, de surcroît captée par une superbe prise de son. Le DVD les habille par les images de la somptueuse mise en scène d'Adlof Dresen. Ici, rien n'est sacrifié au misérabilisme du sujet ou aux transpositions ou spéculations habituelles dans cet opéra: Dresen crée un univers d'une totale unité plastique à l'aide d'un dispositif scénique simple et léger qui permet (hélas à rideaux tirés) les rapides changements de décor exigés par les quinze tableaux de l'opéra. Sobriété, compartimentage strict de l'espace (les scènes du bal II.4 ou de la taverne III.3, phénoménales), couleurs nacrées et composition à la Manet, costumes sublimes, créent un univers kafkaïen, limpide et abyssal à la fois (la scène de la noyade au III, ou le tableau final) où la suggestion équilibre admirablement les quelques rares gestes ou accessoires concrets (miroir, rasoir, boucles d'oreille, sang). L'atmosphère créée atteint une telle plénitude qu'elle semble contaminer la perception de la salle, comme aspirée par l'espace scénique de la représentation. Aucun naturalisme excessif ne vient perturber les consignes strictes données aux chanteurs, exemplaires de tact, même dans l'abject (II.5), tous des stars, qui livrent pourtant ici un exemplaire travail d’équipe.

L’émotion intense obtenue gomme aisément les menus défauts qui venaient parasiter l'écoute des disques : on n'entend plus le vibrato et l'émission instable de Behrens, pas davantage les aigus difficiles de Langridge, ou les quelques approximations de Zednik, pour ne plus voir que leur présence scénique, lumineuse. Le Wozzeck de Grundheber, volontairement effacé, mat, n'en livre que mieux, par éclairs, ses bouillonnements intérieurs face à l'émotion sans borne de l'orchestre d'Abbado.

L'excellence de la réalisation, la patine des éclairages et un son très fin, même si moins dynamique que celui des disques, portent la satisfaction à son comble. Cet opéra a bien de la chance en DVD, les également (mais très différentes) bouleversantes versions Mussbach-Ono (Arthaus, ma préférée, par sa totale et implacable rigueur scénique et musicale Berg, Alban - Wozzeck) et Tcherniakov-Currentzis au Bolchoï (Bel-Air Wozzeck (Mise en scène : Dmitri Tcherniakov)) composant d'idéaux compléments à la présente réalisation, la plus aisée d'accès, à l'instar de Chereau-Barenboim, également de haut niveau. Il est extrêmement dommage qu'il n'existe pour l'instant aucun Blu-Ray de cet opéra.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 PRENANT, 13 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alban Berg : Wozzeck (1987) [(+booklet)] (DVD)
Cette version est tres vivante réalisée avec d'excellents interpretes dont bien sur les deux principaux( FRANZ GRUNDHEBER ET HILDEGARD BEHRENS ) dont les jeux de scene sont d'une grande beauté avec des roles tres délicats. Si on écoute l'accompagnement du regretté CLAUDIO ABBADO encore tres jeune mais conduisant avec beaucoup de sensibilité cette œuvre particulière on ne peut qu' etre émerveillé pour l'ensemble de la réalisation dont tous les acteurs méritent des félicitations. De plus les décors et la mise en scéne sans complications mais collant parfaitement au sujet ne datent pas et feraient encore les délices de nos jours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Alban Berg : Wozzeck (1987) [(+booklet)]
Alban Berg : Wozzeck (1987) [(+booklet)] de Choeurs et Orchestre du Vienna State Opera (DVD - 2002)
EUR 27,24
En stock le 30 juillet 2015
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit