undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles12
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 février 2002
Apres le très bon QueensBridge's finest qui réunissait toute la crème du Queens, Nas nous revient en solo avec un excellent album. Il n'y a qu'à écouter le beat simple, lourd mais tellement efficace de "Got Ur Self a Gun" pour se faire une idée. D'autres morceaux comme "What Goes Around" nous montre le talent du MC et la participation de Mary J Blige, la star R'N'B du moment sur "Braveheart Party" ne peut qu'améliorer la chose. En bref, cet album est certainement le meilleur que Nas nous ait offert depuis le monument, Illmatic.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2013
En pleine dispute pour la suprématie , le titre de champions des poids lourds du rap New-yorkais , Nas , dans cette album garde sa ligne directrice qui fit son succès 8 ans auparavant lors du révolutionnaire Illmatic . Il commence par repondre à Jay z qui lançait l'assault dans Blueprint sorti quelques mois auparavant , et où , dans Takeover , fait part au monde de son sentiment d'invulnérabilité , assis sur le toit de New York , et narguant les autres "challenger" que sont les deux rapper de Mobb Deep ,et NAS ."Ether" est le titre dans lequel il oppose sa version des fait . dans" Got yourself a gun" il rappelle à Jay z qui il est et ce qu'il à apporté au rap mainstream , et dans quelle mesure Jay z à profiter de la brèche qui lui à crée et dans laquelle il s'est engouffré pour devenir le rapper renommé qu'il est présque 10 ans plus tard . Dans les autres morceaux , Nas continue de raconter les histoire troubles et étouffante de vapeurs des joints de marijuana qui hantent les lieux qu'il décrit ,comme étant les champs d'action des diables qui enveniment les rue de Ney York ou les "negros" s’entretuent à l'aveuglette pour l'amour de l'argent et des fille facile ; et par extension la popularité et la célébrité .
Toujours et encore malgré son jeune age lors de la parution de l'album Nas se pose en garant des conscience , sage et modéré dans ces position pourtant exprimée au couteaux linguale ; la verve toujours acide et ultra réaliste , Nas est ce rappeur dont le premier réflexe lorsque il étales ses réflexions , ses histoires et leurs conclusion fait passer son ego aprés , par opposition à Jay z qui n'a eu de cesse de le mettre en avant dans Blueprint .

C'est la réponse la plus adapté à l'agréssion de Jay z dans Blueprint , et elle est intitulé Stillmatic ,en référence à Illmatic , le premiers album de Nasir Jones paru en 1993 , qui avait ramener les New Yorkais dans le coeur des auditeurs de rap "mainstream" à travers le monde qui avaient alors les yeux fixé sur la côte Oueste pendant que les New Yorkais surnageaient dans des tendances plus feutrés et sensuelle des rappeurs pacifiste qui tenaient la haut de l'affiche à l'époque ; comme les Tribes called Quest ou comme De la Soul . Ill - matic " automatiquement malsain" est donc la pierre d'angle d'un renouveau New Yorkais ou se méle la tendance pacifistes des De la Soul et Tribe called Queste , plus un plume sans concessions à l'égard du systéme froid , aveugle sourd et muet de la condition dans lequel il laisse les communauté , et comme celle ci s’entre déchire . Dans Stillmatic , Nas prouve à Jay z qui la largement humilié dans Takeover en le traitant de" nul ", de "faible , "qu'il à , en dépit des apparence encore dans le moteur de quoi ramener Jay z à son statut initial ; second couteaux d'un certain Jaz o qui fut son mentor quand il n'avait pas assez fait de sport de combat pour se vanter d’être fort , et pas assez d'argent pour s'acheter les voiture et les chaîne dorée dont il se vantais dans ces texte depuis quelques année . Mais finalement Nas ne s'attarde pas à donner plus d'importance que ça à Jay z et livre un disque pourvu de track solides , fait d'instrumentaux sérieux et mélodiques , de textes comme à son habitudes assez léchés , d'un esprit de compétiteur mais avant tout et toujours de narrateurs d'un style de vie maintenant connus dans le monde entier
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2001
voila l'expression employée aux USA par tous ceux qui ont apprécié le dernier album de NAS.Le rappeur du Queens revient en force avec un son et une production impressionnants!!!L'album est truffé de hits tels "got yourself a gun" ou "braveheart party" avec mary j blige. RETOUR EN FORCE REUSSI!!!NAS RULEZZZZZ
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2002
Nas est de retour pour notre plus grand plaisir.Stillmatic est une réelle tuerie lyricale et musicale.Nasir Jones nous gratifie de superbes chansons telles "Get yourself a gun" ou "One Mic".Le rappeur du Queens a mûri et cela se voit.Ses paroles sont puissantes.Il peut passer de morceaux sérieux a de plus dance floor.Cet album mérite d'être dans votre collection avec celui de ses amis Capone et Noreaga(The Reunion).Toutes les chansons s'écoutent et se reécoutent ce qui est très rare de nos jours.On ne s'en lasse vraiment pas(je l'ai acheté en décembre et je ne l'ai pas laché depuis).C'est indéniablement un des meilleurs albums de rap u.s de l'année.Si vous l'achetez vous ne serez pas déçu.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2010
Après deux albums plus que moyens, Nas décide de repartir à la source et de s'inspirer de son premier album (Illmatic), d'où le titre de son cinquième album. Revigoré par la querelle sur vinyle avec Jay-Z, il donne tout ce qu'il a sur le caeur dans sa réponse au rappeur sur « Ether », considéré par certains comme plus vicieuse dans la formulation que les attaques de Jay-Z sur « Takeover » (sur The Blueprint, qui paraît également en 2001). Le générique des Sopranos est recyclé sur « Got Ur Self A ... », le premier single, et l'utilisation d'un sample de Phill Collins (« In the Air Tonight ») sur « One Mic » s'avère en fait géniale, Nas y expliquant qu'il n'a besoin de rien d'autre que...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2010
et oui un autre classic de nas decidement il est clairement l'un des meilleurs mc vivant avec eminem et meme si je suis un enorme fan de jay-z je doit avouer que les album de nas sont quand meme meilleurs pas de commercial a gogo et meme quand nas fait du commercial sa ne sonne pas commercial ... pour revenir a ce classic album produit par des pointures comme large pro dj premier, LES etc enfin bref du lourd et nas en prime qui nous lache ici un morceau incroyable qu'est One Mic vraiment je conseil cette album a tous vrai fan hip hop
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2014
Produit original donc rien a dire a part que c'est nickel.Le seul petit bémol c'est son prix,mais vous ne trouverez pas bcp moins cher sur les autres sites.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2003
je pense que c'est un trés bon album, y'a rien à dire, en plus la pochette est super soignée. mais dommage que quelques chansons osent perturber mon écoute attentive de ce cd, surtout une : The flyest, avec c'est dérives gangsta et son refrain mielleux. sinon y'a de très bons titres comme Got yourself a gun, 2nd childhood, What goes around (ma préférée) ou Every ghettos. dommage que l'instrue de My country durant les couplets soit si rigide, car elle devient un peu lassante. facile mais pas désagréable : Rule. la reussie One mic est pas mal non plus. enfin à ne pas oublier l'efficasse Destroy and rebuilt (c'est bien dommage qu'il est tant d'ennemis Nasir) et Ether, parfaite au niveau des lyrics mais quelque peu lassante au niveau de la prod.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2002
Nas, c'est LE rappeur américain. Il a quelque chose en plus. Un mélange de talent musical (fluidité et puissance du flow) et poétique. Ce mec est un rappeur moderne, il mélange esprit littéraire et puissance musicale.
Queensbridge's Finest definitely.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2009
Enfin décidé à me le procurer d'une façon honnête (bien que le boitier soit arrivé complètement cassé, merci encore une fois à amazon) c'est pour moi le classique de Nas, en effet je n'ai malheureusement jamais vraiment accroché a son mythologique Illmatic (je ne le comprend vraiment pas)...

Les instrus sont vraiment ravageuses et l'une des meilleures plumes de NYC à l'egotrip bien sûr démesuré sait les sublimer (One mic est vraiment impressionnante avec une parfaite maitrise de son flow).
Pour la petite histoire du beef avec Jay-Z (track Ether de cet album) de l'époque, elle n'aura pas tenu et leur collaboration Black Republican sur Hip Hop Is Dead nous fais dire que c'est une bonne chose...
Bref album à posséder pour tout fan du style East Cost (d'ailleurs les visuels de NY à l'intérieur nous mettent bien dans l'ambiance).

Petit Top 6 :
1.One mic 2.Smokin' 3.Got Ur Self A... 4.You're Da Man 5.My Country 6.Every Ghetto
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)