undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Eat the heat (Réédition 1988)
Format: CDModifier
Prix:10,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 décembre 2012
Cet album sans la présence d'Udo fut un échec commercial, et c'est bien dommage car force est de reconnaître que ce "Eat the heat", bien que différent de l'esprit du groupe teuton, possède de nombreuses qualités.
Dès le riff efficace d'entrée de "X-T-C", Wolff Hoffmann se montre persuasif et ce sera le cas tout au long de l'album.
Même constat dans les solos, avec en exemple celui tout en feeling de "Generation clash".
La voix de David Reece est excellente et colle parfaitement aux nouveaux morceaux proposés.
"Eat the heat" est un très bon album de Hard rock mélodique, bien sûr et c'est là sûrement où la déconvenue fut forte pour les fans, nous sommes trop loin du registre des classiques d'Accept.
Néanmoins, avec le recul nécessaire et le plus objectif possible, il faut reconnaître que cette nouvelle formation aurait dû avoir une seconde chance.
Malheureusement, nous aurons droit à un retour plus que pathétique d'Udo, aspect financier oblige, pour des albums de secondes zones.
"Eat the heat", est un peu comme le vilain petit canard dans la discographie d'Accept, pourtant, à part les titres "Love sensation" et "Turn the wheel" un peu tièdes, ce disque est très recommandable.

Mes titres préférés : "Chain reaction", "Prisoner", "X-T-C", "I can't believe in you".

Note : 17/20
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 avril 2013
Magnifique album d'Accept sans Udo une réussite totale (sauf sur le plan commercial) comme d'autres plus tard (par ex Motley Crue sans Vince Neil avec leur album eponyme)vont comprendre que les changements ont la vie dure, avec le dénommé David Reece une voix peut être plus facile pour les non initiés mais pas pour les puristes qui regretteront aussi le léger changement de cap adopté sur cet album qui sortira un peu des sentiers du heavy metal teuton pratiqué par le groupe (sentier repris depuis les 2 derniers albums)
Bref à vous de voir !! Mais moi j'ai adoré !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 janvier 2014
OK la pochette craint à donf. OK il n'y a pas le "grand" UDO. OK la voix du nouveau chanteur est clairement typé "HARD FM" façon GUN'S, BON JOV, voir EUROPE (l'insulte suprême pour un hard rocker). Mais on est en 88 faut pas l'oublier, et même JUDAS PRIEST nous a sorti son "TURBO" incontestablement dans l'air du temps de l'époque. Alors en toute objectivité, les composition d'ACCEPT et la prestation du nouveau chanteur sont excellentes. Meilleures que sur leur précédent album "RUSSIAN ROULETTE" pourtant avec UDO aux vocalises. Alors faudrait voir à arrêter un peu de jouer les groupies offusquées du départ de leur "play boy" et juger enfin cet album sans préjugés justement. "EAT THE HEAT" est un excellent album avec des titres sortant vraiment du lot, comme le fabuleux "GENERATION CLASH", qui n'a pas pris une ride en 25 ans, bien au contraire.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Bien avant Judas Priest et Iron Maiden, Accept sera lui aussi passé par l'épisode "démission du chanteur". Le temps d'un album, c'est donc à David Reece (parfaitement inconnu alors) qu'il incombera la lourde tache de succéder au génial petit nain hargneux.
Tant par son gabarit que par sa voix, Accept aura fait le bon choix. Ne cherchant pas à jouer la carte de l'illusion, le groupe Allemand a même jeté son dévolu sur un Américain. Proche d'un Brian Johnson (AC/DC), le petit nouveau ne fait jamais pâle figure, bien au contraire. Voix rageuse et vicieuse, David Reece apporte beaucoup de personnalité à des compos ultra Heavy (moins Metal aussi) vraiment redoutables.
Production brut remarquable, signé Dieter Dierks (Scorpions), "Eat the heat" aurait pu être mieux servit que par cette pochette nullissime.
Adeptes de Hard Rock carré et bien saignant, ne vous encombrez pas ni de l'avant ni de l'après de cette courte parenthèse, l'album est vraiment bon. 18/20
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 novembre 2013
Cà fait des années que je cherche ce CD, enfin trouvé !
Pour les amateurs de hard-rock à tendance heavy-metal, comme moi.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé