undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles5
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 novembre 2002
Attention grand disque cette double galette ressucite le rock sudiste en empruntant un concept a priori plus propice a des groupes comme Pink Floyd ou Yes.De la ballade au rock le plus enervé les DBT y mettent toutes leurs tripes et ca demenage et même si l'ombre du grand Lynyrd plane sur cet album il ne s'agit en aucun cas d'un hommage larmoyant mais plutôt d'une ressurection ebouriffante d'un genre que l'on pensait moribond.On s'agenouille devant le resultat et on monte le son.Turn it up.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Parce que qui d'autre oserait s'attaquer à rien moins qu'un concept-album d'une heure et demie, un opéra-rock sur Lynyrd Skynyrd ? Car c'est de cela qu'il s'agit ici.
Le genre de projet, l'opéra-rock conceptuel, qui a vu les Icare les plus doués se brûler les ailes (apparaissent ici les ombres des grands nez de Townsend et Waters), et les prog-rockeux se ridiculiser à jamais dans de trisomiques symphonies. Car rien ne prédisposait les Drive-By Truckers (issus comme tant d'autres d'Athens, Géorgie), sympathiques rednecks oeuvrant dans l'anonymat et le country-rock de seconde division, à mener à terme et surtout réussir une entreprise aussi délirante. Et avec pour l'enregistrement à peu près le budget Carambars d'un diabétique.
Evidemment, ça ne ressemble pas vraiment à du Lynyrd Skynyrd, car le tout est joué en formation basique à quatre (guitares, basse, batterie et point barre) mais ça raconte l'histoire du groupe sudiste, qui ici prend forcément des allures d'épopée. Tout y passe, des débuts du groupe, de leurs triomphes, de l' « affaire » avec Neil Young, jusqu'au crash en avion, qui donne lieu à un final de Cd d'une touchante beauté funèbre. Et comme les Drive-By Truckers ne sont pas des virtuoses, ils jouent simple, empilant les couches de guitare mais sans jamais chercher à recréer le foisonnement caractéristique de Rossington et Collins. Ni non plus de ce rock sudiste chaloupé à la Lynyrd, Molly Hatchet, Allman Brohers ...
Eux, leur truc, c'est du rentre-dedans, ces riffs lents, plombés, étirés, dont les psychédéliques « lourds » des 60's (Iron Butterfly, Vanilla Fudge, Blue Cheer, ..) avaient jeté les bases et dont Neil Young (comme par hasard ...) avait posé l'architecture définitive à la fin des 80's avec sa trilogie « Freedom » - « Ragged Glory » - « Weld ». Et avec pour chaque titre, une longue intro sinueuse comme les maîtres du hard des 70's savaient si bien les faire.
Et cette espèce de hard-boogie bluesy et ralenti fonctionne admirablement dans sa touchante naïveté. Ici, pas de solos tarabiscotés pour tenter de réveiller le fantôme de Stevie Ray Vaughan, les gratteux savent qu'ils n'en sont pas capables et ne s'y essayent même pas; le chanteur, à l'aise sur le mid-tempo tape en touche et passe carrément à des espèces de talking-blues quand la mélodie se complique. Ce qui sauve cette affaire, ce sont les compositions, qui retrouvent l'innocence magique du rock originel, de ces chansons comme en écrivaient Chuck Berry ou John Fogerty, toutes en simplicité évidente.
Ce « Southern Rock Opera » a surpris tout le monde (enfin tous ceux qui l'ont écouté) par sa qualité quand il est sorti en 2001 aux Etas-Unis, recueilli quelques critiques élogieuses, mais guère vendu. Il a mis un an pour être importé par chez nous avec le succès considérable que l'on devine.
Vous avez les cartes (de crédit) en mains. A vous de voir ...
1515 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2014
Inspiré par Lynyrd soit ; mais ce n'est pas très mélodieux et le chanteur couine plus qu'il ne chante. J'ai fait l'effort de réécouter plusieurs fois en boucle les CD mais ça ne fonctionne pas; la mécanique plaisir est en panne et ça me fait plutôt penser à du hard gras qu'à du sudiste ( le boogie est totalement absent) Mais c'est mon point de vue.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2013
un opera rock bien réussi tout est bon je recommande ce cd a haute dose hahaha! sa fait du bien aus oreilles!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
Un hommage à Lynyrd Skynyrd des années '70. Une incitation à acheter leurs albums, au moins One more from the road, pour savoir ce qu'est le Southern Rock!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,24 €
21,18 €
13,49 €
37,33 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)