Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 BLACK JIM... SECONDE EDITION, 10 décembre 2008
Par 
Hellblazer (Nice) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Danzig II Lucifuge (CD)
Avec ses 49mn et 11 titres, Danzig II : Lucifuge est - au même titre que les opus N°I, III et IV de Danzig - une réussite. 4 galettes qui ont indéniablement érigé une nouvelle facette du métal... Le Dark Blues Métal, si l'on peut le nommer ainsi. Car Danzig possède un style bien à lui, très en retenue malgré sa puissance vocale. Une genre de Black Sab' meets Elvis meets Led Zepp meets The Doors, avec bien entendu un ingrédient supplémentaire difficilement définissable... Une touche démonique et bien métal, avec une voix rappelant vraiment Jim Morrisson (et Elvis) en plus noir... Sacré mélange me direz-vous. Et encore, ma définition est loin de la réalité, car même avec cette touche blues et 70's, Danzig est très moderne et aime balancer du lourd, notamment au travers des excellentes parties de 6 cordes de John Christ, qui enchaîne des riffs essentiels comme les fillettes enfilent des perles : Long Way Back from Hell, Killer Wolf, Her Black Wings, Snakes of Christ... rien que du bon. On se paye même un pur blues à l'ancienne (I'm the One), épuré à souhait, juste voix/guitare électrique en canal clair : totalement improbable, décalé et pourtant si juste !

Même si - comme sur tous ses skeuds - Glenn Danzig est crédité de 100% de l'écriture, il est épaulé par des musiciens hors-pairs, qui étaient est seront de la partie jusqu'au IV : le trio mythique John Christ (qui brille sur les riffs et les soli présents juste ce qu'il faut et très inspirés), Eerie Von (le pote de Glenn, à la basse) et Chuck Biscuits (qui distille un jeu de batterie solide et très organique, au son quasi live). Rick Rubin est encore responsable du son (il le sera jusqu'au IV), plutôt ténébreux et encore relativement brut. Parsemé de quelques ambiances de sorcellerie, jamais exécuté de manière brutale, Lucifuge (dont la signification est l'impératif du verbe latin Lucifugere - fuir la lumière, ou encore chercher les ténèbres - soit littéralement "Fuis la lumière") est nettement plus élaboré et ambitieux que son ainé, certes talentueux mais encore un poil brut. Il ouvre ainsi une voie royale à Danzig III : How the Gods Kill.

Voilà sans conteste une pierre angulaire du hard rock contemporain, un chef d'oeuvre immanquable !

(si vous tombez sur un des 1ers pressage US - ce qui est probable - vous aurez droit à un livret qui se déplie en forme de croix inversée... le détail qui tue !).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Superbe, 24 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Danzig II-Lucifuge (CD)
La pochette me rebutait, mais j'ai tenté et je n'ai pas été déçu sur le contenu.
La voix "Morrison" est magnifique et surtout les compositions tiennent incroyablement la route, si bien que le CD donne envie d’être remis en route dès la fin.
Autre point qui fait la différence:le son de la guitare, avec ses solos nerveux et techniques presque trop courts et pas assez nombreux tellement ils sont bons.
Alors étant curieux j'ai voulu en savoir plus en visionnant des vidéos et là patatras: un Glenn Danzig bodybuildé et sans charisme se démenant au delà des clichés glam rock du genre....
Mais Lucifuge quel disque!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 excellent, 7 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Danzig II-Lucifuge (CD)
je ne connaissais que peu ce groupe et j'ai adoré ! la voix rappel tout de suite Morrison et la musique oscille entre Pentagram, Black Sabbath et d'autres influences telles que le rock sudiste et le blues.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Danzig 2-Lucifuge
Danzig 2-Lucifuge de Danzig (CD - 2002)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit