undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 octobre 2013
Florilège de dix huit chansons d'hier et plus actuelle, toutes en provenance du ciel si bleu de cette chère Provence, sentant si bon la France joyeuse et rayonnante. Il ne faut pas s'attendre à entendre un déferlement des monuments "sérieux" de la variété avoisinante que l'on nomme grande en conséquence. En atteste quelques titres à la consonantique plutôt futile : "La bouillabaisse", "Les pescadous", "Le chapeau de Mireille", "La partie de pétanque", "Un petit cabanon". Mais cette légereté n'est pas pour autant à minorer, car va se miroiter dedans des textes franchements et fraichements amusants, des musiques guillerettes et entraînantes, des orchestrations relâchées et appropriées... et surtout les voix toujours aussi émouvante de ces charmants et adorables petits Aixois. Et puis aussi, tout de même, on recense au niveau du crédit des auteurs-compositeurs choisis, que je cite parmi d'autres, les noms populaires et plébiscités de Scotto, Amade, Lopez, Brassens et Lemesle. C'est par ailleurs substantiellement dans les chansons qui ne sont pas d'antan que ma seconde remarque du départ prend toute sa relativité. Se loge en effet dans les pistes aux compositions récentes s'étalant de 15 à 17 ("Cézanne pleure", "L'arbre de l'espérance", "Les couleurs de Marseille"), trois très beaux arrêts aux influx nectaires, ou la modernité des arrangements vont impeccablement se calquer aux mélodies limpides. Pour repartir sur les morceaux à la consistance thématique d'un gringalet moineaux, le numéro d'ouverture "La bouillabaisse", m'a vraiment fait me bidonner, agrémenté de la splendide voix de rossignol du soliste, doté en prime d'un accent du Midi absolument irrésistible ("Pour faire une bonne bouillabaisse, il faut se lever de bon matin, préparer le pastis et sans cesse raconter des blagues avec les mains") Sinon j'ai beaucoup apprécié aussi "Adieu Venise Provençale", à la rythmique que sautille, puis aussi "On est de Marseille", ou les enfants s'en donnent à coeurs joies dans la défouler vocale (morceau très dynamique, qui se singularise de leur repertoire habituel) Quelques méridional standards y trouvent également leur place, de "Aujourd'hui peut être" à "Méditerranée", en passant par "Oui j'ai gardé l'accent", sans oublier "Les marchés de Provence", si cher à Bécaud, toutes d'incontestables réussites. Les admirables petits vocalistes sont régulièrement mis au devant et l'ensemble forge un album qui ne peut que rendre service à entretenir et embellir le beau patrimoine musical Provencal. C'est le troisième album de ces attachants et mignons petits chanteurs en ma possession et l'attachement que je leur porte et qui me fait bond à chaque fois ne saura se démentir ici. Superbe disque !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2011
Ces chansons vous font rêver aux beaux paysages de la provence
le mistral,les grillons,le moulin de Daudet;ce sont de véritables cartes postales de la provence.
L'ensemble choral est enchanteur et nous conduit dans des paysages d'été et surtout de vacances.
C'est un vrai plaisir d'écouter cet ensemble vocal aux accents de la région.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2010
DES CHANSONS VARIEES, ELLES M ONT SERVI A ILLUSTRER UN DIAPORAMA SUR LA PROVENCE, FAIT A PARTIR DE MES PHOTOGRAPHIES DE VACANCES.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)