undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles6
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:8,06 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 juillet 2002
Quand l'insomnie nous laisse dormir, il arrive
que l'on rêve. Parfois, on rêve de musique, de
chansons qui n'existent pas encore : par exemple que Solomon Burke, une des grandes voies de la soul, aux côtés d'Otis Redding, d'Al Green, chante des inédits de Dylan, de Tom Waits, de Dan Penn (l'homme derrière plusieurs standards d'Aretha Franklin, comme Do right woman ou le magnifique Dark end of the street magnifié par James Carr), de Costello..Un matin, on se réveille pour apprendre que ce disque existe, qu'il s'appelle Don't give up on me. Comme quoi, rêver n'est pas tout à fait inutile, et toutes les aubes ne sont navrantes...
0Commentaire19 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2005
L'avant dernier album en date du vétéran de la soul comprend deux reprises du dernier album de Van Morrison("fast train" et "Only a dream"). Le reste de l'album (écrit par des songwriters aussi glorieux que Brian Wilson, Elvis Costello, Bob Dylan ou Tom Waits) est carrément excellent, je ne saurai que trop vous recommander l'acquisition de ce brulôt. Mention spéciale à l'excellent Joe Henry qui produit l'album avec une classe remarquable et qui signe avec le bluesy "Flesh and blood" l'un des meilleurs titres du disque. La soul comme on n'osait plus l'espérer... Absolument indispensable !
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2010
Cet album est un chef d'oeuvre ! on comprend bein pourquoi Solomon burke à été nommé king of Pop&soul en même temps que Michael Jackson !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2009
Surnommé « The King of Rock n' Soul », il est, avec Sam Cooke ou Ray Charles, un des pionniers de la musique soul. Solomon Burke est donc un artiste Soul qui mérite d'atteindre le panthéon ! Cependant, ce fut ses années d'activités des années 60. En 2002, il revient sous ce magnifique album, et sonne deux choses. La première, un périple de Solomon Burke dans différent style de musique, ici du blues, en 2005 la Soul avec Make Do with What You Got, puis 2006 hommage à la country musique avec Nashville. La deuxième signification est que ce tournant engagé en 2002 sonne son grand retour sur la scène, d'ailleurs, il fut récompenser par les critiques et remporta un Grammy Soul/Blues Album of the Year par la "Blues Foundation" de 2003. L'ensemble de l'album est une pure bombe, et ceux du début à la fin. Passant de "Soul Train" à "None of us are free" où de "flesh and blood", l'ambiance que dégage Solomon Burke est dans la pure tradition du blues, on peut dire qu'il a réussi son coup de réaliser un album typique de blues. Bravo Monsieur Solomon Burke !

Durée : 51'5minutes - 11Titres.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2013
Il ne cesse de le remettre en boucle, c'est pour vous dire que le son est bon. A tous les amoureux de musique saoul.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2007
Mitonné par le vraiment très intéressant Joe Henry - Scar est un très bel album - et ses musiciens, cet album léché permet à Burke de dérouler son timbre suave comme dans un fauteuil - il chante assis, sans blague -, complètement laidback. En résulte une production cool mais vibrante, dont ressortent le "Stepchild" de Dylan, et le morceau concocté par Henry lui-même, "Flesh and Blood".
A consommer sans modération.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,25 €
10,17 €
21,99 €