undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:8,91 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 décembre 2009
Un 4e album studio nostalgique de l'adolescence... Les thèmes sont toujours les mêmes (temps qui passe et qui casse, les réminiscences du passé, nostalgie...), bref on pourrait s'attendre au pire, une pâle copie des deux premiers albums...

Mais non...
à l'image d'un troisième album qui se voulait moins torturé, on a un Adam Duritz qui ne gémit plus ou presque. Ses chroniques semblent moins le torturer quand il nous les chante.

Aux manettes de la production, Steeve Lillywhite, producteur de U2 entre autres, cela se sent notamment sur Miami... qui amène des ambiances plus toniques - Hard Candy ou Richard Manuel Is Dead - mais qui sait également mettre en valeur les douces Goodnight L.A et Holiday in Spain.

Le groupe nous propose ce qu'il sait faire le mieux - on les reconnait dès les premières mesures - sans verser dans une caricature trop grossière d'eux mêmes.

A remarquer la reprise de Big Yellow Taxi de J.Mitchell, dans sa version LP (une autre avec Vanessa Carlton aux chœurs est sortie également), la présence de Sheryl Crow sur American Girls.

Bref, un album comme une boîte de bonbons à sucer... Ca fait plaisir de temps en temps.
Indispensable pour les fans des Counting Crows en mode "je veux faire tomber la pluie" off.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2002
A chaque nouvel album, on s’éloigne de plus en plus de la simplicité du premier (il faut bien occuper les 7 membres du groupe) mais les Counting Crows semblent avoir trouvé leur voie puisque le groupe sonne ici à peu de choses près comme sur l’album précédent. La différence se fait au niveau de l’ambiance générale qui est plus joyeuse et de l’enregistrement qui est moins « live » que d’habitude. Cependant, les chansons sont clairement dans la lignée des précédentes et on adhère immédiatement aux mélodies. On peut regretter que l’album soit trop produit et face moins place à l’émotion brute que « august and everything after » mais la recette utilisée ici est unique et c’est l’album le plus entraînant des Counting Crows. « hard candy », « if i could give all my love », « holiday in spain » et la « n° 15 » font partie des toutes meilleures chansons écrites par Adam Duritz et j’estime à 12/15 le nombre de bonnes chansons sur cet album donc il mérite largement 5 étoiles (les 3 chansons moyennes sont en bonus).
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2014
De la pop rock, radio mais de bonne facture. Des ballades en cascade, du soleil en étoile que demander de plus lorsqu'on est rivé au sol...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2015
Belle pochette et à l'intérieur la touche des Counting cross. Une belle musique, un beau timbre de voix. J'adore. ça balance bien.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2002
Les Counting Crows sont ancrés dans la musique américaine traditionnelle... Sans doute un peu trop d'ailleurs.
Après 3 albums des plus réussis (nottament le premier, toujours aussi magique), on sent comme un manque d'inspiration du coté du chanteur Adam Duritz. D'ailleurs, il n'a pas hésité a faire appel à l'aide du nouveau génie de la chanson américaine Ryan Adams et à la charmante Sheryl Crow.
Malgré cette baisse de forme, Hard Candy reste un album appréciable pour tous les fans du groupe ou plus généralement pour les amateurs de Dylan, R.E.M ou Mitchell.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2002
après les deux premiers LP (ndlr _ "august and .." et "recovering the satellites" le meilleur de leur disque soit dit en passant + le double live pour ce qui est des sorties françaises !) nous avions été déçus par "this desert life" surproduit et ennuyeux rapidement. Nous voici donc avec "this desert life 2" ie "hard candy" où les Crows ont retrouvé ce petit qqchose du passé avec des collaborations efficaces (Sheryl Crow, Ryan Adams...) Voici le Grand Retour des Counting Crows !! ENFIN !! merci Adam ;)
0Commentaire0 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,25 €