Commentaires en ligne


17 évaluations
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur chef d'oeuvre, 25 février 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Ce film est un véritable chef d'oeuvre dont l'ambiance noire et oppréssante restera toujours insaisissable car elle repose sur énormément de critères à la fois : les décors (notamment celui du "jardin de la création"); la mise en scène sobre et efficace de Manckiewicz; le jeu des acteurs (Katharine Hepburn tient là un rôle à la hauteur de son talent); la psychologie des personnages; l'histoire passionnante de Tenessee Williams; les dialogues, acérés (qui peut oublier la réplique : "Demencia Precox, it sounds like a rare flower, doesn't it?" en Français : "Démende Précoce, on dirait le nom d'une fleur rare, n'est-ce pas?"). Un film remarquable où l'on peut voir Katharine Hepburn monologuer pendant près de 10 minutes sans s'ennuier une seule seconde, qui reste pourtant méconnu... Dommage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Proies et prédateurs, 30 août 2010
Par 
Zarak (Saintry-sur-Seine, Essonne, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
L'un des Mankiewicz les plus vénéneux, drame psychologique à trois personnages menés par trois légendes (Elizabeth Taylor, Katharine Hepburn, Montgomery Clift, tous magistraux) pour cette adaptation de Tenessee Williams qui recouvre un nombre vertigineux de thèmes passionnants : lobotomie, folie, pédérastie, idéalisation filiale, tentations incestueuses, emprisonnement matriciel et fusionnel, recherche de la vérité cathartique, paradis perdu, cruauté de la nature, "cannibalisme" réel ou symbolique, dualisme proie/prédateur... l'une de ces œuvres inépuisables qu'on "dévore" à chaque nouvelle vision.

Plusieurs scènes inoubliables s'inscrivent durablement dans notre petit cortex : le récit du sort réservé aux bébés tortues des Galapagos voulant se réfugier dans l'eau et dévorés par les oiseaux prédateurs par une Katharine Hepburn au sommet, figeant sur la pellicule l'un des plus extraordinaires monologues de l'histoire du cinéma ; les scènes de folie collective dans l'hôpital devant une Elizabeth Taylor au bord de l'abîme ; le "soudain l'été dernier" psalmodié comme un mantra qui fera jaillir la vérité grâce au sérum ; la fin dans le jardin exotique où aura lieu la révélation et enfin le final virtuose, terrifiant de brutalité mais d'une intensité plastique et rythmique totalement envoûtante.

Scénario parfait de bout en bout, interprètes habités par leur personnage, dialogues ciselés ruisselants de perfection (bon, on est chez Mankiewicz)...

What else ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 V.V: 2 lettres... celles de la démence... ou plus..., 19 septembre 2014
Par 
Ada Leema (Finistère + Québec (Montréal)) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Madame Violet Venable a ses initiales imprimées en lettres éclatantes sur sa belle voiture. Mme V. est riche. Riche et exigeante.
Sans coeur, sauf pour son défunt fils, Sebastian, Mme V. voue une profonde haine contre sa nièce par alliance, la splendide Catherine. Catherine qui est partie avec Sebastian en Europe, et soudain, l'été dernier... En 1959, "Suddenly, last Summer" de Joseph L. Mankiewicz met le feu aux poudres. Le doux docteur Cuckrowicz, joué par Clift, va tenter de dénouer le faux du vrai, les fantasmes de la réalité, et les méchants des gentils... Bon courage, docteur.
Au sommet de sa beauté et de son élégance, la jeune Elizabeth Taylor, 27 ans, livre une interprétation fiévreuse et profonde de cette féline créature donnée en pâture aux yeux ébahis et ahuris des occupants de l'asile, puis de l'hôpital où on la retient prisonnière.
Quel plongeon... j'adore ce film, fort et puissant, toujours juste et indémodable. Des Catherine, il doit y en avoir un peu partout dans le monde. Je vous recommande ce DVD. Venez assister à la renaissance d'une âme égarée dans la tourmente.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 conditions humaine, 3 novembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
un film magnifique sur les relations mere/fils par le genial tenesee wiliams, mis en scene par l'inegalable joseph l. mankievitz et interprete manifiquement par elizabeth taylor.ce film glauque n'en est pas moin grandiose pour un sujet pas facile a traiter, un seul regret l'edition dvd assez pauvre pour un chef d'oeuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Soudain, l'émotion..., 18 octobre 2011
Par 
Carmen (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Ce film est une splendeur.
Époustouflant d'intelligence dans la construction du récit et de maîtrise dans la mise en scène.
Bouleversant.
Il nous met sur le flanc.
L'histoire est atroce dans sa perversion mais elle est belle dans son humanité.
L'histoire d'un sauvetage conduit par la patience obstinée du sauveteur qui sait quelle est sa mission - arracher une jeune femme à une folie qui n'est pas la sienne mais celle sur elle projetée - et pourquoi il veut l'accomplir, animé par la vocation et l'éthique du thérapeute mais aussi par l'amour qui émerge d'une tempête.
L'insanité des désordres pathologiques s'y déploie, jusqu'au paroxysme, mais la douceur de la réparation et de l'espoir y triomphe.
Entre enfer et rédemption.
La névrose des personnages est suffocante mais elle est vraie, crédible, sans caricature ni hyperbole qui feraient sombrer le récit dans le ravin du grotesque.
Au service de ce chef d'œuvre, les acteurs sont magnifiques.
Katherine Hepburn, en mère délirante et ivre de sa toute puissance, est plus vraie que la plus cannibale des mères mythologiques, mère dévorante d'un fils que l'on ne verra jamais réellement incarné mais que l'on verra réellement dévoré, dans une mort allégorique qui n'est pas exhibée de manière réaliste mais rendue picturale par le récit halluciné qu'en fait Catherine, un récit magistralement symbolisé par Joseph Mankiewicz.
Liz Taylor, d'une sublime beauté et d'une sublime sensibilité, nous entraîne dans le monde obscur et aveuglant de cette folie qui n'est pas la sienne mais dont elle est la victime instrumentalisée, elle est extraordinaire.
Montgomery Clift, "Monty", acteur maudit par son destin mais béni par ses dons, porte au plus haut l'émotion maîtrisée de son personnage de thérapeute basculant dans l'amour que lui inspire sa patiente, amour brûlant d'un feu intense mais couvert par la cendre de l'autocensure, il est comme toujours impressionnant.
Dans une superbe imagerie en noir et blanc, la beauté, la grâce et le charisme des acteurs concourent à la perfection de ce film.
Quand le grand art de "Joe" Mankiewicz, metteur en scène, et celui de scénariste de Tenessee Williams, auteur originel, sont servis par un trio d'acteurs d'exception.
Ce film est une splendeur qui cogne fortement et longuement.
Difficile de s'en remettre "instantanément".
Parce que, soudain, l'émotion...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 film extraordinbaire qui m'a servi dans ma profession, 24 février 2006
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
l'histoire elle-même était bien connue des neuropsychiatres. Mais la vigueur de la mise en scène, la justesse d'interprétation en font une oeuvre didactique à plusieurs niveaux. Et qui est à décrypter sur plusieurs registres. Je n'ai pas trouvé mieux, pour une approche d'enseignement, que ce film pour le sujet particulier du pouvoir, de la manipulation, des outrances d'une certaine époque où, croyant trop savoir, l'on mutilait . Oeuvre réflexive... N'y a-t-il pas des similitudes avec le monde actuel, sciences, médecine?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Soudain ... un chef d'oeuvre!!! et 3 acteurs de génie !, 15 février 2012
Par 
roseB (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Je possède ce film (import anglais ) depuis un certain temps déjà, je me le suis procuré après avoir été profondément touchée par le jeu inimitable (même si certains grands de cet époque s'en sont inspirés!) de Montgommery Clift dans "I confess" (la loi du silence je crois en français) le chef d'oeuvre, cela n'engage que moi, du Maître Hitchcock.

POUR REVENIR à ce film, suddenly last summer,on trouve dans l'histoire, construite comme un suspense, ou plutôt un puzzle qui se dessine petit à petit, en mettant à jour "les ombres" plus particulièrement celles des personnages féminins :

- Katherine Hepburn, dans le rôle de la tante Violet Venable (veuve qui semble dès les premières minutes vivre dans un monde parallèle, en tout cas très intérieur habité par la présence son fils Sebastian pourtant décédé, personnage clé de ce film, autour duquel tout s'est construit.... à moins que ce ne soit le contraire ? à vous d'apprécier.

- Elisabeth Taylor, qui incarne, comme seule cette femme/actrice, pouvait le faire le personnage de cette jeune femme que l'on a enfermée... contre son grès, qui est prisonnière d'ombres menaçantes qui lui interdisent l'accès à sa mémoire... que lui est-il arrivé? quand? Où? ... son mal être semble arranger tellement de monde ... violet par .... (je vous le laisse découvrir), sa mère et son frère poussés par l'avarice. Catherine en rage, en souffre, "greedy, greedy" hurle-t-elle

- Intervient Montgomery Clift, psychiatre, qui par honnêteté,refus des compromissions, par compassion pour cette patiente, va l'aider et se retrouver ... mais le sauvetage de cette jeune femme va révéler d'autres vérités....Le psychiatre incarné par Montgomery Clift vient de l'extérieur, du Nord , de Chicago... il apporte avec lui une autre vue plus progressiste, c'est un personnage à l'image cet acteur sublime mort si jeune (une quarantaine d'année) sans concession, mais tout en humilité, en douceur...

A NOTER ce film fut tourné, après le terrible accident de voiture dont fut victime, Montgomery Clift, et qui le laissât complètement défiguré, malgré de nombreuses opérations chirurgicales esthétiques entre autre.... Il ne pu jamais retrouver la mobilité de son visage. Il en souffrira jusqu'à la fin de sa carrière. Dans ce film on découvre comment cet immense acteur compense cette paralysie partielle de son visage, pour donner encore plus d'intensité à son jeu à travers ses yeux, les changements dans son regard, l'attitude de son corps.

En ce qui me concerne, ce n'est pas fondamentalement un film sur la psychiatrie, la dépression, la lobotomie.... Mais bien plus sur la part d'ombre que chaque être porte en lui, comment certains utilisent leurs propres démons pour détruire les autres en faisant passer cela pour de l'amour, de la bienveillance.

Comme le dit miss Catherine (Elisabeth Taylor) "if love is to abuse and use the others, maybe hate is not use them" (Si l'amour c'est abuser et utiliser les autres peut être que la Haine c'est de ne pas les utiliser)...

Film que je regarde assez régulièrement, pour le plaisir du jeu des acteurs, de ce couple d'Amis que furent Elisabeth Taylor et Montgomery Clift.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film à voir, 8 décembre 2009
Par 
D. Rolland (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Sans conteste un des meilleurs films de Mankiewicz et une des meilleure adaptation de Tennessee Williams. Le trio d'interprètes (Elizabeth Taylor, Katharine Hepburn, Montgomery Clift) est excellent. La séquence d'ouverture dans la salle d'opération est un modèle et que dire des 20 dernières minutes centrées sur le monologue d'Elisabeth Taylor qui sont un chef-d'oeuvre de maitrise et de mise en scène doublé d'une performance d'acteur qu'il est impossible d'oublier. C'est un film où l'on parle beaucoup (c'est le reproche qu'on fait en général à Mankiewicz) mais le texte adapté en partie directement par Williams lui-même nous offre des dialogues remarquables (c'est en fait l'un des points forts de Mankiewicz) où chaque mot compte. Bref, un film en tout point remarquable, éloigné des canons hollywoodiens classiques et qu'il faut voir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Film sublim mais dvd mal gravé.... trop dommage !, 17 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
Le film est un chef d'oeuvre absolu, grand classique du cinéma hollywoodien avec des acteurs, un texte et une réalisation exceptionnelle.
A voir absolument !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 soudain l'été dernier, 21 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soudain, l'été dernier (DVD)
cadeau pour ma fille, j'ai fait une heureuse, en lui faisant connaitre cette époque, on ne fait plus de pareil film,
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Soudain, l'été dernier
Soudain, l'été dernier de Joseph L. Mankiewicz (DVD - 2002)
EUR 19,82
Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit