undrgrnd Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,34 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Publié à Londres en 1734 par l'éditeur John Walsh, l'opus 3 recycle en partie certaines oeuvres précédemment écrites par Haendel (l'opéra "Ottone", les "Chandos Anthems"...) Le livret du CD nous renseigne sur la diversité des sources et manuscrits de ces six Concerti Grossi sous l'influence des maîtres italiens (Albinoni, Torelli, Corelli...)

L'interprétation des English Soloists se montre ici merveilleusement équilibrée et propose un excellents compromis entre la lecture classique de Neville Marriner (Decca) et le tempérament plus caractérisé des Musiciens du Louvre (Erato), de Tafelmusik (Sony) ou de l'équipe d'Andrew Manze (Harmonia Mundi).
Le délicat hautbois de Sophie McKenna se mêle voluptueusement à la parure des archets anglais qui peaufinent leur jeu avec agilité.
Le grain des cordes se montre subtilement patiné, lisse mais sans sécheresse.

Dans le Largo du Concerto n°2, les violoncelles de Timothy Mason et Julie Lehwalder tressent d'admirables entrelacs, confirmant une vertu précieuse entre toutes : avec Gardiner, le pouvoir d'émotion de ces pages ne se trouve jamais sacrifié aux foucades et pamoisons que l'on déplore chez certains autres ensembles baroqueux.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 5 décembre 2011
Tandis qu'Haendel n'a peut-être jamais été autant joué qu'actuellement, certains enregistrements datant d'il y a plus de vingt ans demeurent ce qu'il y a de meilleur sur le marché, telle cette excellente version des concerti grossi opus 3, due à John Eliot Gardiner et aux English baroque soloists, qui date de 1980 et a été rééditée au moins deux fois, en 1993 et 2004. Il semble que nul n'ait depuis lors osé s'attaquer à ces oeuvres qui font partie des principales du répertoire haendelien avec ceux de l'opus 6. Ce n'est certes pas nouveau, mais c'est à recommander chaudement et à conserver en fonds de discothèque...
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
...on peut écrire presque le même commentaire . Cette série de concertos par Gardiner est dans l'excellence tout comme l'opus 6
par Hogwood : qualité des œuvres , qualité de l'orchestre et de l'interprétation . Je crois que là encore , on est en présence d'un
disque à posséder vraiment .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,21 €
20,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)