undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

8
4,4 sur 5 étoiles
Grand Funk (The Red Album)
Format: CDModifier
Prix:9,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

24 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 août 2004
Après de nombreuses écoutes, sur une trentaine d'années, je confirme: ce disque est le meilleur de Grand Funk Railroad. Ceci est bien sûr très subjectif. Néanmoins, il me semble objectivement que ce disque est celui qui présente les spécificités les plus caractéristiques du groupe (abstraction faite de l'apport claviers de disques ultérieurs) . Nous avons là un archétype du groupe trio des années soxante-dix, avec un son de guitare qui approche le bruit de l'acier pur à un point qui ne sera, selon moi, jamais égalé avant Motorhead, sous d'autres conceptions rythmiques. Le guitariste a été souvent critiqué pour sa technique médiocre: ce disque ne conviendra donc pas aux amateurs de virtuoses du manche, mais conviendra aux amateurs de perfection du SON, dans une recherche d'efficacité. Il n'existe pas de loi qui dise que seules les choses techniquement difficiles soient appréciables. Par ailleurs, nous avons un vrombissement basses fréquences omniprésent, assuré par un bassiste infatigable et métronomique, qui rajoute une couche à la spécificité du son Grand Funk Railroad. Pour finir, on dira que ce disque comporte des compositions aux mélodies accrocheuses qui se raréfieront ensuite au fil des réalisations ultérieures. Il y avait aussi de très bonnes mélodies sur l'album précédent, mais le son n'était pas d'une perfection équivalente.
Le premier titre donnne un bon aperçu de l'ensemble du disque, représente très bien le son et le chant de l'album, et n'est pas le meilleur morceau, qui selon moi, est "Paranoid" (aucun rapport avec celui de Black Sabbath).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 décembre 2010
CHRONIQUE DE PHILIPPE TOUCHARD MAGAZINE ENFER AOUT 1984 N° 15 Page n° 43 (extraits)
2° Album 1970 33T Réf : Capitol 2-06280357 ou Capitol SKAO 406 us
......En octobre, il est temps de rentrer en studio pour le nouvel album commandé avec instance par Capitol qui veut donner au groupe l'occasion de refaire une Beatlesmania.
Au moment où sort ce deuxième album, le "On time" est déjà disque de platine et devant les yeux effarés des critiques musicaux le score va atteindre 2 millions d'exemplaires vendus.
En attendant la sortie de cet album, les détaillants ont travaillé par pré-commandes et avant même la commercialisation de cet album, les ventes assurées atteignent 5OO OOO exemplaires.
A la sortie du deuxième album, c'est donc le rush chez les disquaires à l'écoute de ces riffs électriques qui dépassent l'entendement. A l'inverse du précédent, la production est travaillée et s'est affinée au profit des solos de guitares. Le son est beaucoup plus clair laissant tout l'espace aux trois instruments ; la basse, encore, graveleuse restituant l'ensemble dans tout ce qu'il y a de plus "Heavy Metal". Alternant les rythmes médiums et ceux speed, ce disque est encore ressenti comme une insulte à la musique.
Toujours dans le trip hippy "Peace and love" le message est bien là, un message d'amour, de révolte pacifique, de mépris pour le fric, "Mr limousine driver", de respect pour les femmes "High falootin'woman" de paix de l'âme "Winter and soul". On trouve une reprise du trés célébre "Inside louking out" des Animals où le rythme and blues se perd au profit d'un véritable déluge de pluie d'acier en forme de manifeste au Heavy Metal.
La presse écrit à propos de ce disque : "et dire qu'ils ne sont que trois à faire tout ce bordel".
Avec ce disque la première tournée américaine s'organise définitivement. De février à mai 1970, ce train de la grande trouille va écumer plus de 60 villes d'Est en Ouest insufflant un véritable vent de folie sur plus de cinq millions de spectateurs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les Who pour Cat Stevens ou Sandy Dennis (de Lindisfarne) et Deep Purple pour Peter (de Paul and Mary) ou Simon (d'Art Garfunkel)....Hé oui, GFR...Non pas au point de vue du talent (arrrghhh) mais du point de vue du décibel...Si Les Who, c'est un B 52 et Deep Purple un....B 52....GFR, c'est la fusée Jupiter...Même mon cousin, après leur passage à l'Olympia, a failli se mettre au folk...Et mon cousin, il avait vu TOUT LE MONDE ...Bon ki ka dire kekchoz après ça ?
1111 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Sorti en 1969, j'ai écouté l'album des centaines de fois, trop usé, je l'ai maintenant en cd "remastered" et la magie opère toujours. Une grosse basse ronflante, une batterie qui claque, une guitare râpeuse, quelques touches de piano sur un titre et d'harmonica sur un autre et vous avez là les ingrédients du style Grand Funk où Mark Farmer ( le guitariste ) pousse ses vocalises sur de lourdes compositions tantôt bluesy, tantôt rock voir hard rock. Pour moi, le meilleur de Grand Funk Railroad.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1970, ce 33 t je le découvre chez un disquaire du 15 éme arrrondissement de PARIS , qui ne demandait pas mieux que des lyceens de 17 ans écoutent du pop rock folk ( imports US et GB ).
Et à la premiére écoute , le BIG SOUND aux riffs répétitifs avec breaks et reprises un peu simples .
_ son de basse énorme mis trés en avant , batterie pulsatoire , mais solos de guitares lights ( deux notes voir trois tenues ) , chants hélas sans reliefs , monocordes .
Etaient ils de vrais musiciens ? Que de débats autour d une CAMEL et d ' un COCA , pour considérer le trio comme de vrais musicos hard rockeurs !!
( FARMER n ' est pas Page , Kossof ou Blackmore ) et tout batteur n 'a pas les génes de Boham ? dans le genre bucheron inventif , ni les qualités de bassiste d ' un Félix Pappalardi ( écoutez MOUNTAIN ).
A l époque , beaucoup de rocks critics avaient démolis le combo en évoquant un trio de terrassiers qui se servaient de leurs instruments comme des marteaux piqueurs .
10 ans aprés , il encensait SID VICIOUS comme bassiste , comprendre qui veut l ' entendre ou plutot l ' écrire .
De toute façon , GRAND FUNK ( un peu looser ) je l 'écoute toujours car il est le groupe d ' exeption dans le milieu du HARD , un peu comme SLADE le fut quelques années plus tard , dans un autre genre .
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 décembre 2011
play it loud comme le disait un groupe anglais!
effectivement , ce disque se doit d'etre écouter au volume maximum.
pour le reste , les compos sont rock , sans etre toute fois extraotdinaire!
à noter le jeu de basse digne d'un jack cassidy!!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 février 2015
Pour moi, c'est l'un de mes meilleurs albums.
Sans aucun doute !

Très représentatif du son 69-70 mais avec tout de même une signature sur la qualité habituelle des titres.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 janvier 2011
A l'époque, j'avais "acheté" ce disque que pour la pochette, qui en jette un max!(fallait voir ça en 30 cm), Il faudrait que j'en fasse un poster, tellement elle est belle! Quand à la musique, en 70, ça m'avait impressionné! Une baston comme rarement on pouvait en entendre en ces temps reculés, et ils avaient les cheveux tellement longs, ça pouvait être que des mecs biens... Le temps a passé,la pochette est toujours aussi belle, la musique s'est affadie, et les mecs à cheveux longs sont pas toujours cools... Le rêve est mort...
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Live. The 1971 Tour
Live. The 1971 Tour de Grand Funk Railroad (CD - 2003)

Survival (1971)
Survival (1971) de Grand Funk Railroad (CD - 2003)

Greatest Hits
Greatest Hits de Grand Funk Railroad (CD - 2006)