undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

23
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
17
4 étoiles
6
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Let Go  - Edition Limitée ( inclus 3 titres inédits)
Format: CDModifier
Prix:16,14 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 septembre 2002
Nada Surf fete son retour avec un album intelligent.On est loin du single "Popular" de 1996 qui les propulsa en tete des charts.Enfin assagis,les trentenaires du groupe prouvent que l'on peut faire un opus brillant avec des melodies pop imparables, meme si l'étiquette de "college band" leur colle à la peau.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 avril 2003
Virage pop superbement négocié pour nada surf qui offre indiscutablement le meilleur album pop de l'année 2002.Un travail remarquable sur les arrangements et surtout un son hors du commun.Je conseille à tout le monde de se procurer la version de l'album avec les 3 inédites dont neither heaven nor space, chanson qui représente le mieux (à mon avis) ce que le groupe veut créer en terme d'ambiance.je déconseille l'import américain où apparemment ne figure pas No quick fix (Sacrilège).Petit Bémol sur l'album la chanson Hi-speed soul qui toutefois a vraiment son potentiel de single en live.
Rock n roll
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Tout le monde a découvert Nada Surf avec "Popular" et malheureusement tout le monde a considéré le groupe comme un usurpateur se réappropriant la mode des chansons comme "Creep" ou d'autres du même style. Mais ces New-Yorkais francophiles ont bien plus à proposer. Leur deuxième album, "The proximity effect", avait déjà été une belle réussite et "Let Go", leur troisième opus officiel, ne fait que confirmer le talent de Matthew, Daniel et Ira. Des singles porteurs ("The way you wear your head", "Inside of love", et surtout "Hi-Speed Soul") et des chansons plus mélancoliques ("Blonde on blonde", magnifique) peuplent ce disque brillant, cousin éloigné des autres opus venant de la vague new-yorkaise actuelle. Notons également que les prestations live de Nada Surf sont exceptionnelles, le groupe alliant habilement un côté "gentils garçons" à leur rock dynamique et parfois sauvage. Rassurons enfin ceux qui s'inquiètent de la présence de "L'aventurier" sur le disque en leur précisant qu'il s'agit d'une réorchestration signée Benjamin Biolay (avec des choeurs de Coralie Clément), bien plus honorable que l'originale :-)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 mars 2003
nada surf est un groupe sympathique et attachant.leur musique est exactement à leur image.et cet album l'est encore plus que les 2premiers.leur musique simple(mais certainement pas facile)est un pied de nez à tout ce que le rock anglais et américain apporte de business et de spectaculaire.let go démarre en trombe avec le court mais excellent blizzard of 77.s'ensuit après une floppée de tubes potentiels,mais de chansons toujours sincères.blond on blond fait couler les larmes,comme paperboats et inside of love.fruit fly et hi-speed soul donnent la péche malgré une nonchalence évidente.killian's red est intrigante,là pour ça est sympathique a entendre quand on parle français(ça fait méme du bien).méme si elles sont moins nombreuses qu'auparavent,les chansons rock sont là(treading water et the way you wear your head).bref,l'intégralité de let go est exquis,à la fois léger,nostalgique,scintillant,dépouillé.indispensable à toute discographie qui se respecte.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 novembre 2002
Un très bon album où Nada Surf glisse un peu plus encore vers une POP mélodique et poétique. Les textes sont superbes et les mélodies font preuves d'un très grand songwriting. L'instrumentation est sobre et efficace et Ira sait moduler son jeu de batterie quand et comme il le faut. Les 3 titres bonus de l'étdition limitée en valent la peine...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 novembre 2002
L'album de la consécration pour ce trio new-yorkais qui avait déjà fait un malheur avec leur précédent album, The Proximity Effect. Ils nous livrent là un album d'une grande richesse qui annonce déjà le ton avec un Blizzard of '77 simple à la première écoute et pourtant si magique. Cet album avec ses 15 chansons est tel un collier à 15 perles. Il plaira bien à ceux qui ont aimé leur précédent opus. En bref, à ceux qui aiment les mélodies mémorables et les morceaux rocks style Popular. Quant aux guitaristes, si vous aimez les arpèges à la mélodie mélancolique, ce disque est pour vous !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Nada Surf ne doit surtout pas être réduit à leur premier hit "popular" (bon single, mais pas le meilleur).. une chanson comme "pressure free" méritait largement une couverture radiophonique... Nada Surf a encore fait un hit avec "l'aventurier" (aussi bon, sinon, meilleur que l'original), mais ces new-yorkais sont très très doués... d'albums en albums, ils prouvent qu'ils sont dignes de figurer en haut de l'affiche... écoutez cet album... tranquillement... c'est un bijou !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 janvier 2006
Quatre ans... c'est ce qu'il a fallu à Nada Surf pour donner suite à « The proximity effect », second et dernier album que le groupe offrit à Elektra, major aussi cupide que stupide qui faute de trouver un autre tube à la « Popular » sur le disque, décida simplement de le retirer des bacs et de libérer le groupe de son contrat. Sans le sou, les trois se lancent dans une série de concerts dans le seul et unique but de dégager des fonds permettant d'entrer en studio et finissent par signer sur Barsuk Records, label indé basé à Seattle. Octobre 2002, le nouveau bébé voit le jour. Intitulé « Let go », ce dernier dévoile au public un Nada Surf plus tourné vers la pop que jamais. Douze titres de power-pop dans ce qu'elle a de meilleur. Compos catchy en diable, voix délicate, textes post-adolescents justes, troublés et simplement touchants (« I'm on the outside of love, always under or above, must be a different view, to be a me with a you. »), symptomatiques de jeunes gens entrants péniblement dans un âge adulte où ils ne se reconnaissent pas. Et c'est un peu ça la musique de Nada Surf. Un rock simple d'abord, presque enfantin dans sa facilité mais ô combien adulte dans sa finesse et ses arrangements... comme si la fougue adolescente rencontrait la maîtrise de l'âge. Pluie de tubes et d'émotions diverses à travers ce sentiment doux/amer que cultive la musique du groupe. « Inside of love », « Killian's red », « Paper boats », « Happy kid », « Blonde on blonde » (et son clin d'œil à Dylan) autant d'hymnes rêveurs à une certaine innocence perdue que l'on chéri comme ses plus beaux secrets. Au final, un seul sentiment demeure. Celui que « Let go » est décidément un très très bel album...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 octobre 2004
Tout l'album est une véritable petite merveille, on s'approprie les mélodies. Leurs anciens albums étaient beaucoup plus rock c'est certain, mais celui ci est empreint à des mélodies harmonieuses qui nous surprennent. Tout le cd est écoutable en boucle, c'est un petit bijou bien caché... (Le mieux c'est encore de les voir en concert...)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 septembre 2003
J'ai découvert cet album par le biais d'un ami dont je suis on ne peut plus reconnaissant!! Je serais sans doute passé à côté si je l'avais seulement écouté à la va-vite comme on le fait dans les Fnac, il m'avait alors semblé trop "mou", trop bof. Et puis cet ami me l'a fait écouter et là toute son intensité et sa variété se sont révélées!! Cet album est devenu incontournable dans ma discothèque et passe en boucle sur ma chaine. Les morceaux sont vraiment tous d'un très haut niveau mais si je devais n'en retenir que les "meilleurs", je pencherais pour "No quick fix", "Killian's red" et "Treading water" (mais la question ne se pose pas!! ils sont otus ENORMES!!). J'en ai profiter pour découvrir leurs précédents album et "The Proximity Effect" est tous aussi fort!! Enfin, les voirs sur scène a aussi été un super moment. NADA SURF RULES !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Lucky
Lucky de Nada Surf (CD - 2008)


High/Low
High/Low de Nada Surf (CD - 1998)