Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MENSONGE TRAHISON FATALITE, MELVILLE CREE SON STYLE
LE DOULOS est le huitième film de Jean Pierre Melville, et son deuxième polar. Il y met définitivement en place sa mythologie du polar, inspirée du Film Noir américain qu'il vénère, en stylisant chaque personnage, à chaque action, chaque geste. Le départ de l'intrigue est la suivante :

A sa sortie...
Publié le 13 mars 2009 par Luc B.

versus
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Le film le moins abouti de Melville
Histoire compliquée et lente qui incite souvent à l'ennui, un peu comme un "Flic", qui laisse sur sa faim, reste l'interprétation magistrale des acteurs!!!
Publié il y a 10 mois par Ironman


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MENSONGE TRAHISON FATALITE, MELVILLE CREE SON STYLE, 13 mars 2009
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
LE DOULOS est le huitième film de Jean Pierre Melville, et son deuxième polar. Il y met définitivement en place sa mythologie du polar, inspirée du Film Noir américain qu'il vénère, en stylisant chaque personnage, à chaque action, chaque geste. Le départ de l'intrigue est la suivante :

A sa sortie de prison, le braqueur Maurice Vaugel (Serge Réggiani) abat le receleur Gilbert Varnove, lui subtilise les bijoux d'un casse, et entreprend dans la foulée un cambriolage, avec son complice Rémy. Ils sont dénoncés anonymement à la police...

LE DOULOS tourne autour du code d'honneur (thème cher à l'auteur) du mensonge, de la trahison. "Doulos" en jargon du milieu signifie "indic". Silien, joué par Belmondo, est-il ou non ce "Doulos", qui flirte tantôt avec le milieu, ou son ami l'inspecteur Salignari ? Melville laisse planer le doute, pour nous révéler les dessous de son intrigue qu'à la fin, par quelques flash-back.

La mise en scène est un modèle du genre, à commencer par ce long travelling arrière, pour le générique, où l'on suit Reggiani, que l'on sent déjà frappé par la fatalité. Cadrages rigoureux, ombres pesantes et lumières striées, plans séquences, comme cette scène de huit minutes sans coupure, dans le bureau du commissaire (Jean Dessailly) filmée en panoramique 360°, où quatre acteurs se partagent le cadre. Stupéfiant de maîtrise. A la manière de Robert Bresson, Melville attache de l'importance aux objets, lourds de sens. Ici, le "doulos", le chapeau (à l'opposé de la casquette des gangsters), que les personnages réajustent continuellement devant un miroir. Alain Delon dans LE SAMOURAÏ reprendra ces mêmes gestes. Lorsque Belmondo entre au dancing le Cotton Club, il donne son chapeau au vestiaire, et l'employé y appose un ticket marqué du chiffre 13. Fatalité, encore une fois... LE DOULOS est un film violent, on s'y tire dans le dos, on frappe les femmes. Film sensuel aussi pour l'époque, lorsque le personnage de la pulpeuse Fabienne, joue toute sa scène nue sur son lit, devant Belmondo qui se réajuste après une nuit d'amour.

Dans les années qui suivent, Melville radicalisera encore son style, jusqu'à l'épure. C'est sans doute ce qui a marqué des cinéastes étrangers, comme Jim Jarmush dont le GHOST DOG est une reprise non dissimulée du SAMOURAÏ, ou encore John Woo, qui reprendre presque intégralement la dernière scène du DOULOS dans un de ses premiers film.

Interprété par Belmondo, Réggiani, Dessailly, Piccoli (sublime comme toujours), René Lefèvre, Marcel Cuvelier, LE DOULOS est désormais un classique du genre, ambigu et passionnant.

A noter au générique, comme responsable de la publicité, le jeune Bertrand Tavernier !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UNE HISTOIRE D'HOMME, 25 février 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
Le "Doulos" qui signifie chapeau en argot, plus exactemment celui qui en porte un dans le langage du milieu , "l'indicateur de police", est un film d'hommes, d'amitié entre hommes, peu importe s'ils ne sont pas du même côté de la barrière, question d'estime, d'honneur.
Avec une atmosphère que seul le Maître J.P Melville savait créer, paysages urbains désolés, temps pluvieux, scènes noctures ....
Un superbe film donc, servi par des acteurs de qualité : Jean Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli et dans le rôle du policier Jean Desailly.
Malheureusement dans une présentation toujours aussi mesquine, un horrible digipack en papier cartonné !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 grand film noir, interprétation remarquable, 30 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
Le doulos est un film magnifiquement filmé, avec de grands acteurs. Le jeune Belmondo est extraordinaire de présence - tellement efficace quand il en fait peu ; Reggiani excellent, Piccoli parfait dans un rôle court mais important. Tout est juste, bien joué, assez lent mais toujours haletant. Un seul bémol : le scénario est trop compliqué à mon avis. En jouant autour de l'ambiguïté du "doulos" (chapeau mais aussi indicateur) Melville accumule les quiproquos et les rebondissements, jusqu'à embrouiller parfois inutilement le spectateur. Malgré cela, un film à voir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Le film le moins abouti de Melville, 18 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
Histoire compliquée et lente qui incite souvent à l'ennui, un peu comme un "Flic", qui laisse sur sa faim, reste l'interprétation magistrale des acteurs!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bon film, 15 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
Le scénario est un peu dur à suivre par moment mais il est très bien travaillé ce qui donne un super film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un Film Noir à la française, 23 septembre 2010
Par 
P. Sugier (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Doulos (DVD)
Pas de doute ce film est bien dans la lignée des Films Noirs (comme par exemple Assurance sur la mort)
Pas vraiment drame, pas vraiment polar, pas vraiment policier, pas vraiment thriller, et avec un peu d'humour noir, Jean-Pierre Melville a su ménager le suspens jusqu'au bout car au tiers du film on croit avoir tout compris...
Mais en fait on n'a rien compris du tout si on a raté les dernières minutes de la fin du film... la fin du film qui a pourtant tout du drame (malgré la pointe d'humour noir).
Le montage a su imposer un rythme particulier tout au long du film (peut-être un peu trop lent par moments?) tout s'imbrique tout fonctionne, avec ce qu'il faut de rebondissements (puisqu'à la fin on comprend qu'on a rien compris...et on aime ou on aime pas).
Pour ma part malgré Belmondo, Reggiani, Piccoli...je retiens surtout de ce film une scène avec Monique Hennessy (bon d'accord y avait aussi Belmondo) et je me demande bien pourquoi...sans doute parce que la scène m'a étonné...dans le bon sens du terme...et elle était pour le moins inattendue cette scène.
Surprenante scène pour un film surprenant.

Méfiez-vous des apparences...

et euh...ne vous endormez pas sinon vous ne comprendrez rien du tout au film...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Doulos
Le Doulos de Jean-Pierre Melville (DVD - 2002)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 15,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit