Commentaires en ligne 


13 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La quintessence du Swinging London, 7 février 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath (version UK) - Edition remasterisée (CD)
Ce disque, mine de rien, est unique: il voit les Stones s'eloigner du r'n'b brut de leurs debuts pour adopter un son sophistique et merveilleusement travaille, par Brian Jones notamment: dulcimer sur l'exquise et mordante "Lady Jane", marimbas sur le groovy "Under My Thumb" ou sur la ballade pop/soul "Out Of Time", et des tas de basses fuzzees pour souligner les tempos. Mais loin du psychedelisme de l'annee suivante, l'attitude reste typiquement stonienne et caustique a souhait. L'heure est a la satire, fine ou pas (les meres de familles sous psychotropes dans "Mother's Little Helper", les fashionistas manquees avec "Stupid Girl"), et encore au rock ("Think", "It's Not Easy" avec leurs guitares incisives). Cet album de transition est un fascinant temoignage sur les glissements de la scene londonienne de 1966 - et aussi un miracle d'equilibre, avec en prime le formidable ovni qu'est "Goin' Home", jam bluesy de 11 minutes qui voit Jagger brailler et geindre d'impatience sur fond d'harmo et guitares nocturnes annoncant - deja - "Midnight Rambler". Sans doute le meilleur Stones avant "Beggars Banquet".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plus qu'un disque des Stones, 30 décembre 2008
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath (version UK) - Edition remasterisée (CD)
Tout simplement un des meilleurs disques des années 60, décennie mythique peu avare en enregistrements géniaux.
Pour la première et la seule fois de leur carrière, les Stones se retrouvent en 1966 en équilibre parfait à la confluence de plusieurs courants musicaux : le rock (façon Stones, évidemment), la pop (l'essentiel de leurs plus belles mélodies sont sur « Aftermath »), le psychédélisme (l'étirement hypnotique façon mantra de « Goin' home »). Et c'est cette voie qu'ils vont tenter de suivre jusqu'en 1968 (avec « Between the buttons » et « Satanic Majesties ... ») sans toutefois atteindre avec ces deux disques le niveau de perfection d' « Aftermath ».
Il faut dire qu'ici les trouvailles sonores (sous l'impulsion de Brian Jones au sommet de son art) et les morceaux magiques s'enchaînent : « Mother's little helper », « Under my thumb », « Lady Jane », « Take it or leave it », « Out of time » « What to do », ...
Quant on sait que « Paint it black » n'est sorti qu'en 45 Tours, on voit les sommets atteints par les Stones en 1966.
L'édition anglaise d' « Aftermath » (photo noir et fuschia) est à privilégier à l'américaine, amputée de trois titress.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le premier Jagger/Richards..., 8 janvier 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath [UK Version] (CD)
Considéré comme étant un des meilleurs albums de tous les temps, Aftermath (1966) annonce un changement d'époque pour les Stones. En effet, ce quatrième album britannique est le premier disque du groupe anglais à bénéficier entièrement de la créativité Jagger/Richards. Les Stones sortent de leur statut de groupe de blues aux multiples reprises pour endosser le costume de groupe novateur et créatif. Aftermath, c'est la variété.des classiques, un son parfait et des écrits acérés. Chacun des membres y apporte son écot et son talent, de nouveaux instruments sont expérimentés. Aftermath, c'est des morceaux monstrueux qui ont une continuité comme Mother's Little Helper, Lady Jane (mélodie médiévale), Out Of Time (trois chefs d'aeuvre), Stupid Girl, un soul Rythm & Blues, Under My Thumb (toujours à l'affiche dans les concerts des Stones 40 ans après !), I Am Waiting, It's Not Easy (aux riffs incroyables), High and Dry (blues acoustique), et surtout ce groove épique qu'est Going Home et ses 11 minutes qui vire sur la fin vers un acid rock. Aftermath est donc riche et intéressant mais il est surtout indispensable, même si on n'est pas un inconditionnel des Stones.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 POP CLUB, MILIEU ANNEES DES ANNEES 60, 21 janvier 2010
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath (version UK) - Edition remasterisée (CD)
Le transistor dans le lit, la tête nulle part, l'oreille collée au poste, j'entends "Goin' Home" ce blues de 11 minutes des Stones. C'est formidable ce que ça me fait comme effet. Comme si le groupe était venu me dire que le Rock est la Voie. Attention, ni je ne fume, ni je ne bois ! C'est juste l'Ivresse des Profondeurs, du Deep Blues....

Je réecoute régulierement ce fabuleux mélange guitare/harmonica/voix....c'est aussi exceptionnellement envoûtant que cela l'était....et tout ça en plus de 11 minutes.....A never ending story

Long Live Rock
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Souvenir, souvenir vivace, 28 septembre 2008
Par 
Tillens (belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath [UK Version] (CD)
Il y a bien Lady Jane, Mother's little helper, Under my thumb les morceaux marquants de l'album, qui n'ont pas pris une ride, et quelques chansons moins intéressantes MAIS Going home ....
Je me souviens de ce "truc" énorme qu'Hubert (l'homme aux yeux verts, sur Europe 1 - pour ceux qui s'en souviennent) se plaisait à nous asséner en début, au milieu et/ou en fin de soirée pour notre plus grand plaisir. Pensez: plus d'onze minutes de Stones ! C'était l'été, les années '60, un morceau aussi long ! Les Stones en pleine forme (tous, de Brian à Mick en passant par tous les autres).
40 ans plus tard, toujours le même plaisir de l'écouter.
Et les autres chefs-d'oeuvre allaient suivre.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la maturité, 27 février 2008
Par 
P. Vero (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath [UK Version] (CD)
Voilà un chef d'oeuvre entièrement dû à la créativité collective des Stones. Brian Jones encore présent mentalement, Richards et Jagger en pleine furie créative et des substances inspiratrices appelées à la rescousse pour faire d'un titre somme toute banal, un chef d'oeuvre de délire de 11 minutes ( on peut d'ailleurs se demander pourquoi Goin' home s'arrête, une petite soif? )
Beaucoup de classiques de toujours, un son parfait et des paroles mordantes qui deviendront la marque de fabrique d'un Jagger en pleine forme, c'est le premier chef d'oeuvre d'une maturité unpeu distanciée du blues des origines et qu'on retrouvera avec bonheur dans les opus suivants
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Aftermath nous appartient, 10 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath (UK Version) (Album vinyle)
"François Alvarez - Copyright 2014 Music Story" - je ne sais pas qui est François Alvarez qui pense que Paint it Black est sur l'album Aftermath ni qui est Music Story pour nous apprendre ce qu'est Aftermath - sinon tout va bien on peut parler de tout sans savoir de quoi on parle tant qu'on est payé pour raconter des âneries et personne ne semble s'en préoccuper.
Mother's little helper reste mon morceau préféré des Stones (avec Under My thumb et Lady Jane) - Amitiés à tous
Rico
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Great value for epic album, 7 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath [UK Version] (CD)
Original UK version of what must be one of the best Stones' albums. Great value for money, delivered quickly and cheaply from this supplier in the States. Arrived on time and in perfect condition.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Du soufre dans la pop, 24 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath [UK Version] (CD)
Il aura fallu cinq albums (deux anglais et trois américains en fait) constitués pour majorité de reprises, pour que les Rolling Stones se lancent dans la composition d’un album entier. Renforcés par la qualité des singles de leur crû (THE LAST TIME, SATISFACTION), acculés par la concurrence (tous bons compositeurs) et témoins de la redescente du phénomène British Blues, ils décident d’apporter leur pierre à l’édifice pop en marche.
Et quelle pierre ! Dépositaires d’un son maintenant bien défini (un mélange de poison et d’énergie), ils créent d’emblée un album à la cohérence inouïe et d’une unité de ton remarquable. Dus pour beaucoup à Brian Jones (qui délaisse de plus en plus sa guitare au profil des marimbas, flûtes et autres), les arrangements sont particulièrement magnifiques (OUT OF TIME, I AM WAITING). Les textes corrosifs et misogynes (STUPID GIRL, MOTHER’S LITTLE HELPER) se succèdent en une sarabande de cynisme ininterrompue et la beauté de plusieurs chansons (LADY JANE, UNDER MY THUMB) n’a plus rien à envier à une quelconque concurrence de l’époque. Les Stones viennent d’entrer dans la place en lançant dans la mare un pavé gros comme leur ego. Sublime.
Tops : UNDER MY THUMB, MOTHER’S LITTLE HELPER, LADY JANE, OUT OF TIME, GOIN’HOME, HIGH AND DRY
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 tres bon produit, 10 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aftermath (version UK) - Edition remasterisée (CD)
Ce CD répond tout a fait à mes attentes
bon morceaux remastérisés et version intéressante pour un collector des stones
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit