undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

19
4,2 sur 5 étoiles
Audioslave
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 septembre 2003
A tous ceux qui aimaient Soundgarden et Rage against the Machine, et aussi aux autres, cet album est pour vous...
Quand Chris Cornell (la voix de Soundgarden) rencontre les musiciens de RATM, leurs expériences passées se fondent pour donner un style unique : ne cherchez pas, vous n'entendrez ça nulle part ailleurs !
C'est puissant et mélodieux, ça oscille entre gros riff de guitare et ballade électrique, le tout ponctué du son innimitable des solos de Tom Morello (où diable va-t-il chercher ses effets?) et de la voix unique de Chris Cornell (tantôt puissante et implacable, tantôt douce et mélancolique), sans oublier Tim Crommerford à la basse et Brad Wilk à la batterie pour rythmer et lier le tout...
Chacun apporte sa pierre à l'édifice, et le tout est cohérent, innovant, percutant, entraînant, jamais répétitif... C'est le début d'une belle histoire, et croyez-moi, avec des talents complémentaires comme ceux-là, c'est parti pour durer !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Rapidement. Mon adolescence, c'est les 90's. Donc Tom Morello et Chris Cornell font partie du panthéon de ce qui a construit une grande partie de ma sensibilité musicale. Leur réunion était une promesse, leur album un mensonge. Toujours les mêmes riffs, Morello ne s'en remet pas des pentatoniques, il en use et abuse à part pour deux ou trois morceaux qui ouvrent l'horizon. Un horizon bien faible quand on pense aux limites que chacun avait repoussé auparavant. Très en dessous de leur passé donc. Les morceaux sont longs, interminables, toujours les mêmes structures. Faut arrêter d'écouter de la pop les gars! Couplet refrain couplet refrain solo refrain, ça va deux fois, depuis les Beatles y'a eu du mouvement. Pour un fan d'Hendrix, le conformisme fait mouche. Les riffs se ressemblent, on dirait le découpage d'un jam d'une heure, structuré en chansons. Le son est pas mal, mais trop propre et produit à mon goût. Une espèce de neo quelque chose bien dans le rang, taillé pour les radios et les B.O de films pour ados. Alors les gars savent jouer, mais ce qu'ils jouent, c'est assez naze. C'est sûr qu'avec ce disque, je ne suis pas un audioslave. Le silence ça a du bon parfois.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 novembre 2002
Difficile de définir le style du groupe car on sait tous que Audioslave c'est l'ex-voix de Soundgarden couplée aux riffs des défunts Rage Against The Machine. De fait, on fait face à une sorte de Soundgarden en plus syncopé ou à un RATM en plus posé. Ce mélange entre riffs hyper-rythmiques et voix puissante fait également parfois penser à certains morceaux de Led Zep.
Pour conclure, l'album n'est pas à tomber par terre mais vaut franchement un détour et a le don d'attiser au moins notre cuirosité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 août 2003
Ouf, la rencontre au sommet entre les Ex - Rage Against the Machine et monsieur Soundgarden aura bien lieu.
Devant de tels pédigrées, les attentes sont forcément énormes.
Et Audioslave ne déçoit pas bien au contraire. Le disque s'écarte complètement de la couleur fusion et rap métal de Rage et présente un hard rock intense et bourré de riffs inventifs et puissants. Et Morello fait toujours merveille...
4 étoiles seulement parce que cet opus n'est pas aussi monumental que certains pouvaient l'espérer. Très bon au demeurant, ne vous en privez pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 septembre 2011
Audioslave, c'est ce groupe qui réunit la section rythmique de Rage Against the Machine et le chant de Soundgarden, deux groupes reconnus pour leur qualité. Et dès le lancement du CD, on sent que ça pourrait être le combo idéal. En effet, les premières pistes sont d'une efficacité redoutable, avec d'un côté des rythmes inspirés (merci Tom Morello) et de l'autre un chant très classe, propre à Chris.
Le problème c'est qu'arrivé à la moitié du disque, le régime diminue et les morceaux se font plus fades. Cela commence avec Like a Stone, un bon single mais qui justement sonne trop single. À partir de là, le rythme s'essouffle et Chris devient agaçant, à force d'en faire des tonnes. J'ai lu quelque part qu'il était chiant à toujours faire son beau gosse, eh bien c'est un peu ça.
On aurait aimé un peu plus de titres de l'acabit d'Hypnotize par exemple. Le reste de la deuxième partie du CD n'est pas foncièrement mauvais, mais laisse un peu sur sa faim et manque de pêche (et parfois d'humilité côté chant).
À mon sens, ce Audioslave présente surtout l'intérêt de présenter à l'amateur les capacités des différents protagonistes. Une fois découvert cet album, il semble opportun d'aller découvrir leur groupe respectif, qui présentent plus d'originalité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 novembre 2002
Les premiers effet de Morello résonnent, suit la basse de Commerford, on y est, on rconnait tout de suite la marque de fabrique de Rage, l'intro est poche de celle de The gosht of Tom Joad de Renegades. Cochise nous permet de reprendre nos marques.
Premier boulversement, le chant.
Au diable les mauvaises langues, la voix de Christ Cornell s'accorde parfaitement avec le style et le son de Rage.
Rien a dire sur l'ouverture si ce ,n'est qu'elle n'innove peut par rapport à Rage. Mais le reste de l'album en est bourré.
De la balade tranquille avec une voix typé crooner (Like a stone, I am the highway, Getaway car) à la chanson bien speed façon Killing in the name (Gasoline, Set it off, Light my way) ce CD est une petite merveille pour les fan de Rage; pour les autres il est carrement le meilleur de cette période.
A mettre sous le sapin d'urgence
Et pour les plus rapides rendez-vous le 09 décembre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
On peut ne posséder aucun album de RATM, ni de Soundgarden, et se laisser séduire par la fusion des 2. Ce fût mon cas dès la sortie du premier disque d'Audioslave .
Hard Rock au relent 70', chacun des 14 titres fait mouche: Rigueur d'une rythmique à toute épreuve, guitariste versatile doté d'une capacité à construire des solis d'une très grande originalité, le tout dans une constante recherche esthétique du son.
Chris Cornell quant à lui ne joue malheureusement pas toujours la carte de la sobriété. Ce dernier, en poussant parfois sa voix au delà du raisonnable, notamment sur les titres les plus ambiants, a pour effet d'atténuer les subtiles nuances de certains passages musicaux.
Très beau premier témoignage en tout cas, renforcé par une production époustouflante du génie Rick Rubin.

15,5/20
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 novembre 2002
la voix de chris cornell pose sur la puissante musique de rage against the mahine...une veritable bombe!rage a vraiment trouve un digne heritier a zack de la rocha.l'album est rempli de riffs tonitruants rappellant led zep, evoquant ac/dc, bref c'est veritablementun second soufle pour le groupe, un soubresaut du rock.a avoir absolument!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J'ai découvert ce groupe en visionnant le film Collateral de Michael Mann (qui est d'ailleurs un excellent film). J'étais confortablement installé dans mon fauteuil lorsque je suis "tombé" sur la ballade "Shadow on the sun" qui figure dans le film et ce fut la révélation! Bouleversé, je l'ai réécouté plusieurs fois, totalement frustré d'être astreint à en écouter un extrait si court! J'ai donc recherché la référence de la chanson à la fin du film et je l'ai trouvé, bien heureusement! Je me suis donc rué chez mon disquaire préféré pour l'acquérir au plus vite, tout émoustillé à l'idée d'écouter enfin en entier le magnifique morceau qu'est Shadow on the sun et découvrir le reste! Je ne fus pas déçu, c'est un magnifique album et les membres du groupe sont merveilleux dans leur maîtrise et leur technique ce qui donne un résultat époustouflant! A acheter absolument!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 juillet 2014
de la bonne musique orchestré par les musicien des Rage against the machine et de Chris Cornel l'ex chanteur des Soundgarden..
un melange bien sympathique dans les tons de Led zeppelin..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Out Of Exile
Out Of Exile de Audioslave (CD - 2011)

Revelations
Revelations de Audioslave (CD - 2010)

Greatest Hits
Greatest Hits de Foo Fighters (CD - 2015)