undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 juillet 2012
Je ne connaissais pas la comédienne Rosalind Russell avant ce film et je vais de ce pas rattraper mon retard. Elle est extraordinaire tout du long de ce film, jouant à jeu égal avec Cary Grant, dégageant une énergie impressionnante et sortant des répliques assassines!

Comme dans beaucoup de comédies de cette époque, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil (sauf les méchants journalistes collègues de nos deux héros et le maire de la ville) et Cary et Rosalind vont devoir user de 1000 stratagèmes pour parvenir à leurs fins!

Ce film est drôle, féroce sur le monde du journalisme, plein de quiproquos et en plus c'est une belle histoire d'amour... que demander de plus?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La Dame du Vendredi (His Girl Friday) est une très belle comédie réalisée en 1940 par un Howard Hawks au mieux de sa forme. Cette comédie combine deux thèmes: celui de la comédie de remariage qui a inspiré de nombreux réalisateurs américains à cette époque et une satire sociale très réussie du monde de la presse et du monde politique. En résumé, le directeur d'un journal à grand tirage (Cary Grant) reçoit la visite de son ex-femme (Rosalind Russell, très bonne actrice qui n'a pas eu la carrière qu'elle méritait) dont il est divorcé. Elle lui présente son futur nouveau mari (Ralph Bellamy, qui semble abonné au rôle qu'il a tenu également dans The Awful Truth, Cette sacrée vérité). A partir de là, tous les moyens sont bons pour reconquérir son ex-femme et son pauvre fiancé passera plusieurs fois par la case prison suite aux manigances de Cary Grant. Les journalistes sont présentés sous leur plus mauvais jour, prêts à tout pour un scoop, sans coeur et sans scrupules. Les hommes politiques n'échappent pas à la critique; ils vont jusqu'à tenter de cacher un sursis à une exécution d'un condamné à mort dans l'espoir de faire monter leur cote pour les prochaines élections. Le film est très plaisant, inventif, mené à un rythme soutenu avec des rebondissements inattendus.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2014
Comédie exceptionnelle conduite par Howard Hawks avec Cary Grant qui était son acteurs de prédilection pour la comédie comme John Wayne pour les Westerns et Humphrey Bogart. Les dialogues sont savoureux et percutants et la satyre de la presse est très bien vue.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La Dame du Vendredi (His Girl Friday) est une très belle comédie réalisée en 1940 par un Howard Hawks au mieux de sa forme. Cette comédie combine deux thèmes: celui de la comédie de remariage qui a inspiré de nombreux réalisateurs américains à cette époque et une satire sociale très réussie du monde de la presse et du monde politique. En résumé, le directeur d'un journal à grand tirage (Cary Grant) reçoit la visite de son ex-femme (Rosalind Russell, très bonne actrice qui n'a pas eu la carrière qu'elle méritait) dont il est divorcé. Elle lui présente son futur nouveau mari (Ralph Bellamy, qui semble abonné au rôle, qu'il a tenu également dans The Awful Truth, Cette sacrée vérité). A partir de là, tous les moyens sont bons pour reconquérir son ex-femme et son pauvre fiancé passera plusieurs fois par la case prison suite aux manigances de Cary Grant. Les journalistes sont présentés sous leur plus mauvais jour, prêts à tout pour un scoop, sans coeur et sans scrupules. Les hommes politiques n'échappent pas à la critique; ils vont jusqu'à tenter de cacher un sursis à une exécution d'un condamné à mort dans l'espoir de faire monter leur cote pour les prochaines élections. Le film est très plaisant, inventif, mené à un rythme soutenu avec des rebondissements inattendus.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2013
Malgré un beau coffret cartonné,nous aurions aimé voir une VF en plus de la VOST (très bien remasterisée); le livret supplément aurait également pu être un peu plus riche en information sur le film; de la part des Cahiers du Cinéma, c'est bien décevant.Il est vrai que c'est une édition de 2002.Les éditions d'aujourd'hui sont nettement plus riche et réellement collector, à voir celle de La rivière rouge chez WildSide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2004
Deux passions en action : le journalisme et l'amour.
Cary Grant au plein de sa forme, superbement secondé par Rosalind Russell.
Un grand Howard Hawks.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,19 €
6,00 €