undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:41,37 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 6 octobre 2008
Difficile de passer après Mercudo, dans le commentaire des disques d'Elvis Presley. Ce gars-là connaît tout du King, jusqu'à la marque des boutons de manchettes portées tel soir de concert ! Mais je me risque, car sur cet album (acheté suite à la lecture du précédent commentaire) il y a pas mal de chose à dire.

Ce CD est une extension d'un album précédemment sorti, contenant 12 titres. On se réjouit toujours de savoir que les bandes masters ont été conservées, et que l'intégralité du show est aujourd'hui disponible. La question étant celle-ci : pourquoi avoir sélectionné des titres à l'époque, et pas tout le concert ? Y avait-il des choses à cacher ? J'ai bien peur que la réponse soit oui... Car il y a de l'excellent dans ce disque. Les chansons, bien sûr, le répertoire historique d'Elvis, les standard rock, blues ("Reconsider baby" à tomber, le solo de sax étant remplacé par la guitare), la reprise speedée du "I got a woman" de Ray Charles, l'attaque de "Hound dog", "Mistery train" endiablé... Bref jetez un oeil sur la set-list, c'est de l'incontournable. Ensuite il y a la voix d'Elvis Presley, le plus bel organe de l'histoire, sensible, rageur, moelleux, survolté. Il y a Elvis lui même, en pleine forme, riant, plaisantant, il y a les fans, qui hurlent, les femmes qui se pâment, s'époumonent, montent sur scène, l'embrassent ("I love you Elvis" , "hey, love you to baby !") le tout avec décontraction, et auto-dérision. Il y a l'orchestre, avec un Richard Tutt à la batterie qui doit avoir au moins douze bras, Jerry Sheff à la basse, phénoménal, un gratteux impérial, très country-rock, et juste ce qu'il faut de choristes sur certains titres...

Mais y'a un hic ! Le disque dure 79 minutes, pour 45 minutes de musique ! Car Elvis parle, beaucoup, énormément, tout le temps, une plage annoncée comme faisant 6 minutes, contient 1'30 de musique ! Deux monologues ponctuent le concert (un bon quart d'heure en tout). Et surtout, une grosse fausse note : un meddley Beatles avec un "Yesterday" sirupeux, et un 'Hey Jude" interminable et ridicule, fade, dont on se demande ce qu'il fait là. La la la lalalala pendant 5 minutes... Mais ce n'est pas tout, puisque qu'Elvis nous fait 8'15 avec "Suspicious mind", superbe titre, ici inutilement rallongé jusqu'à plus soif, Elvis faisait taire puis rugir l'orchestre à volonté. Même chose avec "What'd I say" de Ray Charles, où Elvis quitte la scène au bout d'une minute, laissant les musiciens continuer seuls. Le guitariste finit par prendre un solo, ne voyant pas son patron revenir !

En résumé, nous avons un concert complet, sans coupure, composé à 85% de merveilles absolues, avec un son sublime, et un chanteur au mieux de son art, ravi d'être là. Mais on donne aussi dans le remplissage parfois indigeste, et des titres qu'on aurait du laisser dans les tiroirs. Et dernier détail, 20 pistes sont présentes, contre 21 annoncées... Je comprends mieux maintenant la version éditée en douze titres !

PS : Sur "What'd I say" écoutez attentivement la boucle jouée par le guitariste : c'est l'intro de "Layla" de Clapton, exécutée par Duane Allman. Le concert date d'août 1969, donc avant l'enregistrement de Derek and Dominoes... Le jeune Allman aurait-il été voir le King ce soir là ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2005
En août 1969, après neuf ans d'absence, Elvis signe son grand retour sur la scène.

Son premier engagement à Las Vegas durera un mois à raison de deux concerts par jour. Il interprétera, à chaque fois devant une salle comble, essentiellement ses succès rocks des années 50 qui l'ont rendu célèbre comme « Blue suede shoes », « All schook up », « Heartbreak hotel », « Hound dog », avec une rage peu commune. Ce concert du 23 août n'en fait pas exception. Presley est accompagné par des musiciens de haute volée. Toutefois, certains regretteront que le son des années cinquante à été abandonné au profit d'arrangements plus contemporain.
Cependant, Pour les admirateurs du King et les amateurs de rock « pionnier » c'est un CD à se procurer de toute urgence si il manque dans votre cd-thèque.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

58,68 €
23,00 €
19,99 €
41,55 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)