undrgrnd Cliquez ici Toys KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici ECFR_GNO_Flyout Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles23
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:10,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juin 2011
Les frères Duke dans la place en tant que traders depuis longtemps sont avisés et âpre au gain, ils utilisent les services d'un jeune homme talentueux en ces affaires (Dan Aykroyd).
A l'autre bout un clochard, noir, mimant la cécité et autre handicap (Eddie Murphy).
La rencontre entre les deux sera détonante et utilisée par les frères Duke : pari pour un euro quand à savoir si la situation de leur "infortuné" collaborateur procède des gênes ou de l'environnement.
Pour le pire et le meilleur du rire surtout.
On ajoute à cela Jaime Lee Curtis (née en 1958, fille des stars du cinéma Tony Curtis et Janet Leigh, devenue baronne de Haden-Guest pour l'état civil britannique ) tout en charme et séduction, professionnelle de la "chose" corps intéressé mais coeur aidant le trader dans le déclin.
Sur ce fond d'affaires, notamment de jus d'oranges, on ne s'ennuie jamais, on sourit, on rit : les vilains ne garderont pas un dollar et les "gentils" le droit au soleil paradisiaque.
Denholm Elliott pas assez connu, excellent en majordome qui lui aussi rejoindra le groupe des revanchards contres ses patrons, lesquels sont excellemment bien joués aussi .
Le groupe des ex-amis du trader est savoureux, de son ex-promise à ses anciens camarades de club privé.
Une très bonne comédie des années 80 et quelque chose encore dans l'air du temps : on aura compris.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2004
alors que Dan Akroyd joue un parfait golden boy qui bascule dans une disgrace totale de la société, Eddy Murphy, clochard de son état, le remplace dans la société Duke & Duke, courtiers en bourse, suite à un pari des frères Duke visant à démontrer une théorie "scientifique".
le film base son effet sur la mise en place de personnages dans des univers qui sont l'envers de ce qu'ils ont toujours connu et ça marche du tonnerre. Winthorpe est jeté du mauvais côté alors que Valentine obtient les mêmes résultats que son malheureux prédécesseur. formant un duo détonnant, les deux acteurs s'en donnent à coeur joie dans cette comédie aussi loufoque qu'intéressante sur plusieurs lectures
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 31 octobre 2011
Cette comédie de John Landis aura été un des bons succès du début des années 80. La potion est simple et s'appuie sur un comique de contraste en plongeant deux personnages dans des univers complètement à l'opposé de ceux qu'ils fréquentent. C'est le ressort du film, reposant sur ce pari absurde pris par les deux maîtres de la banque Duke&Duke (Excellents Don Ameche et Ralph Bellamy), lesquels vont plonger volontairement leur fondé de pouvoir arrogant et suffisant Winthorpe (Dan Ackroyd) dans la misère alors qu'ils vont sortir de la rue Valentine (Eddie Murphy) pour le mettre aux commandes de la banque.

La situation est loufoque à point et est un prétexte à des gags et des mises en situation. Rien de nouveau sous le soleil de la comédie donc, sauf que cela permet aux deux protagonistes principaux de s'en donner à cœur joie et de s'unir à la fin pour démonter la machination machiavélique de Duke&Duke.

Comédie sur l'arrogance, la folie du pouvoir de l'argent, la débrouillardise, "Un fauteuil pour deux" s'adresse à un large public et permet de passer un bon moment. Il ne faut pas chercher plus loin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'était une époque où l'on offrait à Eddie Murphy des rôles à la hauteur de sa fibre comique. Ce film, charge frontale de l'argent facile où les wonders boys se faisaient des sommes d'argent énormes en jouant avec la vie ou la mort des entreprises s'avère une parfaite réussite. Le film particulièrement fin et bien écrit s'articule sur le jeu d'acteurs confirmés et talentueux. Du bel ouvrage !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voir Dan Aykroyd faire la manche, tout débraillé, embrassé goulûment aux marches du tribunal par une Jamie Lee Curtis, complètement déchaînée en prostipute au grand coeur.
Voir Eddy Murphy, au sommet de son art, jouer les grands seigneurs...
Oui, voir tout ça et se dire que les années 80 allaient bien aux comédies acerbes, politiquement incorrectes, irrévérencieuses et plus si affinités!
Tous à vos lecteurs, excellente séance et ne retenez surtout pas vos rires: vous risquez, au mieux d'étouffer, au pire, d'imploser!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Sortie en 1983, cette sympathique comédie familiale repose sur des sketchs bien construits, d'excellents jeux d'acteurs et une mise en scène vigoureuse.
Le scénario, un brin caricatural mais tout de même intelligent, est une satire du milieu boursier où règnent le mépris et la cupidité. C'est aussi une satire de l'entre-soi des enfants chéris du libéralisme résurgent (courtiers, diplômés des universités privées, membres de clubs privés et de cercles de pouvoir) et dont la prétendue supériorité ne serait en réalité fondée sur nulle compétence intrinsèque mais sur un capital social et un capital financier conséquents.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2014
Vu à sa sortie (ça ne me rajeunit pas) je me souvenais avoir apprécié et j'ai trouvé du plaisir à le revoir.
New York est une sacrée ville avec autant de contrastes que dans un caractère humain. Savoir exploiter le tout.
Beaucoup de choses à trouver dans ce film qui pourrait être sujet d'étude en philo bien qu'il puisse être classé dans les comiques.
Que tous s'amusent et rêvent !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comédie loufoque du temps ou Eddy Murphy était vraiment drôle. Remake du "Riche et du pauvre", version XX ième, N.Y., milieu de la finance. C'est super lourdingue par moment (cf les deux singes), mais çà passe. Dan Akroyd, J.Lee Curtis (superbe), et les autres Don Ameche and Co sont tous excellents et au top de leur forme.Sorte de conte de Noel pour petits et grands, qui n'a pas pris un ride.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2016
Un film drôle à voir et à revoir. A la fin du film, lorsque un des frère a un problème de santé grave au coeur, son deuxième frangin répond avec virulence à un responsable de la grande banque. Nous voyons là le dégât que peut faire l'argent chez certains.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2015
A l'époque, Eddie Murphy faisait des films drôles. Une intrigue très originale avec des seconds rôles formidables (les 2 papy sont géniaux). A voir par toute la famille.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)