Commentaires en ligne


35 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable !
Je dois l'avouer, au début je l'ai boudé. Et puis je me suis forcé à le glisser dans le lecteur. Rapidement il m'a fait l'effet d'un grand frère. Car désormais c'est l'album que j'écoute quand j'ai besoin de cohésion. Comme s'il venait réparer les imperfections des autres, comme s'il venait poser les bonnes...
Publié le 14 août 2004 par Thierry

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pas mal
Le plus hard rock métal noir du groupe. Qqs très bonnes chansons mais la noirceur et l'abandon du prog me gêne un peu
Publié le 20 janvier 2013 par MIANSAROW


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable !, 14 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Je dois l'avouer, au début je l'ai boudé. Et puis je me suis forcé à le glisser dans le lecteur. Rapidement il m'a fait l'effet d'un grand frère. Car désormais c'est l'album que j'écoute quand j'ai besoin de cohésion. Comme s'il venait réparer les imperfections des autres, comme s'il venait poser les bonnes bases...d'autres bases. In Absentia ne s'apprécie pas dès la première écoute, c'est évident. Mais après....après c'est un monument du prog (du prog ?) qui vous caresse les oreilles et dont on ne se lasse pas...et que l'on redécouvre à chaque instant. Un must à n'en pas douter. Porcupine tree va peupler petit à petit ma cdthèque...Petit à petit : car ce groupe incontournable demande un certain temps d'adaptation. Arrive alors...le bonheur !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des étoiles dans les toiles., 28 juin 2009
Par 
Vincent "The Chameleon" (Haute Savoie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Si Steve Wilson avait choisi la peinture plutôt que la musique pour exprimer ses sensibilités et y dépeindre son ou ses univers, il y a fort à parier que ses tableaux auraient été comparés à la plus part des oeuvres de Salvador Dali. Pourquoi !!? Parce que tout comme le peintre, la musique de Porcupine Tree ne répond à aucunes logiques. Tout se mélange, tout se bouscule en permanence: Les plaines arides cohabitent avec des tours de verres de 100 mètres de hauteurs. Les chants d'oiseaux se heurtent à des silences d'outre tombes, quand les clichés jaunit de nos arrières grands parents se retrouvent transformés, et soudain sublimés, quand ils se voient eux mêmes unis autour d'autres clichés tirés d'un vieux Polaroïd.
Le Porcupine Tree de Steven Wilson s'amuse en permanence de ça. Alors ne vous étonnez pas de vous sentir quelque peu désorienté lors des premières écoutes. Comme en témoigne fort bien tous les autres commentaires (à lire avec attention) relatif à ce disque, avec "In absentia" la bande à Steve Wilson repousse encore d'avantage ses limites, mais sans jamais que leur musique, bien plus technique qu'elle n'y parait, ne se face au détriment de l'émotion. Car c'est bien de cette source là (l'émotion) que jaillit de toute part cette infinie beauté qui parsème cette oeuvre de Porcupine Tree, et ce depuis quelques années déjà.

Comme beaucoup d'entre vous, et quand bien même l'album perdrait (par sa durée) un peu de son intensité sur la longueur, ma seule vraie interrogation à propos de "In absentia" n'aura cesser de se porter sur son illustration ... morbide à souhait. Pas sur qu'elle est servie le groupe de la meilleur façon qui soit, tant elle est en opposition avec le contenu du disque.

Sachez aussi qu'il existe plusieurs éditions de cet album, avec Bonus de rigueurs: Clips, titres inédits, etc ... A vous donc de faire le meilleur choix (??). 17,5/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pas progr mais moderne, 30 avril 2004
Par 
S. Jacques "topprogr" (frqnce) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Je ne connais pas les disques précédents de ce groupe, grand amateur de progr mais non sectaire je suis fortement impressionné par la performance réalisée ici. PT n'est pas comparable aux actuelles références en matière de progr(pendragon,pallas,arena,flower kings...)bien que l'on puisse ici ou là trouver des harmonies vocales génésisiennes ou des riffs crimsoniens de la belle époque,cela ne sonne guère années 70. PT nous propose un rock alternatif à la fois mélodieux (floyd,bowie, beatles) et metal (reprises dignes de nirvana), sans jamais sombrer dans la niaiserie ou le bruit inutile. La belle voix du chanteur est toujours bien posée, les solos de guitares courts mais à propos, les claviers relativement discrets, la rythmique époustouflante. Ce qui est remarquable, c'est l'intérêt qui croît au fur et mesure de l'écoute : beaucoup de surprises en court de route, mais jamais de faute de goût,ni vulgarité. Ceci donne envie de remettre le disque en boucle! Vraiment à découvrir même si on est un vieux progreux des années 70.Pour moi ce disque est un bijou du niveau de Grace de jeff buckley, même si le propos n'est pas le même. Un petit bémol : pouquoi une pochette aussi cauchemardesque pour un contenu aussi beau!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génialment Conçut, 14 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (DVD audio)
J'ai découvert Porcupine Tree avec cet album, tardivement je sais...j'ai acquis tous les autres et maintenant j'en suis fan.
Mr Steve nous propose souvant un mélange d'organique style Pink Floyd,Yes et tant d'autres du milieux Prog, avec un grand zest d'électric style Tool,A Perfect Circle,NIN et pas mal d'autres textures au mélange.
Toute une galaxie chaude et fraiche de Planète aux paysages et spiritualitées abondants.
A Acheter et...Recomander!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La révélation prog... Pour moi!, 6 juin 2005
Par 
wincepr (côte atlantique) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
« Blackest eyes » est le titre par lequel j'ai découvert Porcupine Tree. Difficile de résister à la pulsion frénétique et à la ligne mélodique qui portent ce morceau. Idem pour « The sound of muzack » quelques plages plus loin. Mélodies imparables, irrésistibles soutenues par des guitares parfaites rythmiquement.
L'intro acoustique et folkeuse de « Trains » et ses nappes de claviers langoureux, mellotroniques me rappellent un peu les tous premiers Genesis. Et que dire de la reprise façon gitan avec ses claquements mains... Du bonheur! Simplement! Que viennent gratifier des guitares ravageuses en guise de final. Perfection atteinte, incontestablement avec « Gravity eyelids ». Une intro qui traîne lentement, chaloupe dans un climat de sérénité apparente pour aboutir à un chaos de riffs dévastateurs. Entêtants! « Prodigal »a quant à lui des allures plus classiques avec ses références à Floyd et Alan Parson Project. « 3 » avec sa basse bourdonnante entraîne aussi dans une ambiance floydienne.
Je ne vais pas ici décortiquer chaque morceau. Mais tant il est vrai que mon plaisir est grand à l'écoute de cette galette laser qu'il m'est difficile d'y résister.
Ce qui me plaît surtout avec « In absentia », c'est qu'à l'écoute même si les références aux ancêtres du genre sont repérables, il ne s'agit en rien de pales copies. Mais bien de compositions inscrites dans l'air du temps. Modernes ou plutôt contemporaines. Et ce qui ne gâche pas mon plaisir c'est de retrouver un grand claviériste qui oeuvre dans la discrétion et non la démonstration emphatique: Richard Barbieri qui débuta aux côtés de l'esthète David Sylvian dans Japan.
Conclusion: génialissime!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique !!!, 25 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
On entend une fois Blackest Eyes. La pochette nous intrigue. On se laisse tenter. On achète l'opus. A part Blackest Eyes, plus facile d'accès, on a du mal à rentrer dans l'album. On écoute avec plus d'attention et on finit par rentrer dans l'univers du groupe. C'est du prog paraît-il. Peu importent les étiquettes. In Absentia permet de planer sans prendre aucun psychotrope. C'est sublime, techniquement maîtrisé, avec des ambiances magnifiques. On redécouvre l'album constamment : un son, un arrangement, une phrase. On pleure aussi parfois. Chaque chanson est un voyage facilité par la présence des lyrics dans la pochette.

Pour moi les meilleures chansons sont Trains, The Sound of Muzak, Gravity Eyelids (planante), The Creator Has A Mastertape (avec cette guitare obsédante), Heartattack In A Layby (belle à pleurer avec un travail de maniaque sur les voix), Collapse The Light Into Earth (c'est là qu'on voit le talent, faire une chanson aussi longue au piano avec une partition peu développée et la rendre aussi belle) mais l'album entier est un monument à mettre au panthéon des meilleurs albums pop rock de ces dix dernières années au côté d'OK Computer de Radiohead ou du 1er album éponyme de Tom Mac Rae... A conseiller à tous les amateurs de bonne pop rock et de bonne musique en général !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 contrasté, 23 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
"In absentia" est l'album sur lequel Steven Wilson et sa bande, commencent sérieusement à changer leur fusil d'épaule. première incursion de guitares typées Metal (même si le morceau titre de l'album "Signify" lorgnait déjà de ce côté là, mais il était un peu une exception à la règle!). d'entrée de jeu, 'Blackest Eyes' fait sonner l'artillerie lourde, mais heureusement tout cela est contrebalancé par des couplets très pop et des harmonies vocales hyper soignées. 'Trains', 'The Sound Of Muzak' et 'Prodigal' (très bons morceaux pop-rock) sont plus dans la lignée habituelle du groupe, tout comme les 3 superbes ballades atmosphériques que sont 'Lips Of Ashes' (de loin, mon titre préféré du disque), 'Heartattack In A Layby' et 'Collapse The Light Into Earth'. '3' (titre quasi-intégralement instrumental) donne une impression de déjà entendu et n'est pas forcément indispensable. on ressort les grosses guitares pour le pont instrumental du morceau 'Gravity Eyelids', mais la sauce prend bien. en revanche, l'instrumental 'Wedding Nails' qui est sympa à la 1ère écoute, tourne vite en rond avec ses guitares heavy.

2 titres auraient pu être écartés de cet album: les peu palpitants et pourtant bruyants 'The Creator Has A Mastertape' et 'Strip The Soul'. sur la version double, 3 morceaux ont été ajoutés sur le second CD: le très enlevé et mélodique 'Drown With Me', le plus calme et monolithique 'Chloroform' ainsi que l'inutile version 'Video Edit' du déjà mentionné 'Strip The Soul'. malgré certains titres plus faibles que par le passé et quelques velleités Metal, le bilan est globalement positif pour "In Absentia", album tout en contraste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La meilleure chose qui pouvait arriver au rock, 27 avril 2004
Par 
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (DVD audio)
Arrêtez de croire que Porcupine Tree est un groupe de progressive rock. C'est tout simplement un GRAND groupe qui sait mêler un nombre incroyable d'influence et d'originalités pour aboutir à une musique unique et indispensable.
Cette version DVD-A d'In Absentia est un bonheur, qui va de la violence totale à la douceur absolue, le tout avec une qualité de son inespérée.
Steven Wilson (le leader de PT) est tout simplement un génie.
Mais pourquoi ce groupe n'est-il pas plus connu???
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 le prog n'est pas mort, 31 octobre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Trés bon album, dans la lignée des deux derniers.Un son qui se ballade entre métal (pour les guitares) et prog pour les reste.
un groupe qui bonifie à chaque album, je pense que le meilleur reste à venir......
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 de l'underground à la reconnaissance, 21 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Absentia (CD)
Porcupine Tree avait montré sur leurs précédents albums un réel potenciel dans le rock progressif. morceaux bien joués, ambiances variées avec cependant quelques longueurs synthétiques et des mixages moyens. avec "in Absentia" ce groupe est en train de passer un cap avec un album bien mixé, des morceaux très variés alternant tendances Floyd, Marillion. D'excellent musiciens ayant réussis à montrer leur potenciel sans pour autant délaisser le plaisir de la mélodie. 2 premiers titres digne de rentrer dans les charts pop-rock Anglais, des morceaux musicaux dignent d'ainés tel RUSH, et des guitares acoustiques superbes.
un excellent album que je recommande vivement à tous les amoureux de rock progressif voir plus...
un groupe à suivre de près assuremment.
tonton gillou
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

In Absentia
In Absentia de Porcupine Tree (CD - 2003)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit