undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:70,97 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 octobre 2010
Ouh, qu'il est cracra cet album. A chaque fois que je l'écoute, je me sens sale. Autant, quand j'écoute DAF, j'ai envie de me laver, parce que leur musique m'envoûte au point de me faire faire des séries de pompes claquées en boxer et que je transpire beaucoup, mais avec Liaisons Dangereuses, je ressens le besoin de me purifier, d'expier tout ce que j'ai entendu. C'est quoi le rapport avec DAF ? Ben, Chris Haas, un des membres de Liaisons Dangereuses est un transfuge de DAF. Et d'autre part, on retrouve pas mal la DAF-touch, c'est à dire des lignes de basse et des rythmes proto-EBM assez basiques. Sauf que chez Liaisons Dangereuses, tout est plus sale ; ça part souvent en dissonances, on a l'impression que l'album a été enregistré dans un bunker-squat-backroom, bref un endroit un peu glauque où le son se reverbère de façon inquiétante. Mais là où Liaisons Dangereuses devient vraiment inquiétant, c'est avec les paroles et le chant, car si chez DAF on avait le côté gay et fascisant qui relevait d'un choix esthétique, ici c'est simplement très glauque. Le chanteur Krishna Goineau raconte (en français et en espagnol) des histoires gorgées de sexualité ambiguë, des voix distordues ou éloignées se superposent, des cris, des gloussements malsains viennent hanter l'album... Et ce aussi bien sur les titres "dancefloor" "Los niños en el parque" et "Etre assis ou danser" (vraiment excellents) que sur le summum du crasseux, "Apéritif de la mort", sur lequel le chanteur récite un texte sordide sur un sourd battement de coeur et ce qui ressemble au bruit d'une barre de fer rouillée qu'on frotterait contre les barreaux d'un hôpital psychiatrique désaffecté. Ou au bruit d'une scie circulaire rouillée tournant hors de son axe dans une zone industrielle éclairée par la lumière jaunâtre des réverbères qui clignotent... Mmmh, je m'égare, là, et pas dans les lieux les plus accueillants, en plus... Bref, quand je lis les autres commentaires et que je vois des noms comme Front 242, Miss Kittin & The Hacker ou Fad Gadget, je comprends la filiation, mais aucun de ces groupes n'atteint pour moi le niveau de vice qui transpire de tous les sillons de cet album. Sur ce, je vais prendre une douche... et faire mes ablutions... et me rincer à l'eau de javel...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2004
20 ans ou presque, et pas une ride. Cet album "ovni" nous a tous fait danser un jour, depuis deux générations. A la fois minimaliste et expérimental, fouillé et déstructuré, cet album s'inscrit parfaitement dans son temps (les 80ies, Anne Clark, Front 242, Young Gods) ainsi que dans le présent (Miss Kittin, Vitalic, DJ Shadow). A (RE)DECOUVRIR!!!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2004
Liaisons dangereuses est un groupe qui a marqué beaucoup de producteurs en vogue actuellement(Hell, the Hacker, Terence Fixmer, Dave Clark..) sans marquer la critique et l'histoire de la musique. Ce groupe s'inscrit dans la Neue Deutsche Welle et fait donc appelle aux synthés et aux boîtes à rythmes. Il se distingue des groupes de ce courant par un chant en français ou espagnol, des paroles décalées et hilarantes. Seule la production date un peu, mais si vous avez aimez le first album de Miss Kittin and The Hacker, allez écoutez son grand-père, la musique n'est qu'un éternel recommencement...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2004
Vrai, une sorte d'intemporalité dans le son et le discours... Minimalisme glacé, surréalisme musical et textuel, electro-clash au sommet avec 20 ans d'avance. La froideur de DAF (dont on retrouve un dissident), le groove de Front 242, le son de Fad Gadget, que demander de plus ? Indispensable.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)