undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles28
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:10,64 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 avril 2003
que dire sinon qu'avec cet album les white stripes réalisent un album rock des plus complets, en explorants du blues au punk toutes les voies ( garage ) dans un genres toujours jovial et ludique. Réjouissant d' un bout à l' autre, Elephant rafle avec une puissance pachydermique tout ce qui a été fait dans le domaine depuis des mois ( des années ? ). Sensationnel...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2003
Je me trouvais dans un pub à Dublin lorsque "Seven Nation Army" a fait irruption sur les ondes de "Radio Phantom". J'ai accroché de suite, je pensais d'abord être tombé sur un titre des "Stooges" que je ne connaissais pas, de l'époque. J'ai écouté l'album, et depuis il n'a pas encore quitté la chaîne Hifi. Le son est fabuleux, un peu garage-punko-rock, indescriptible mais il taille le bois dur, les accords sont décisifs. J'adore. L'album prend divers sonorités avec deux pistes très originales "Cold, Cold Night" & "I just don't know what to do with myself". On ne peut pas dire que c'est du son nouveau mais cette musique est inexplicablement bonne.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2003
Apres le dernier album white blood cells par lequel j'ai decouvert cet etrange "groupe", je pensais qu'ils ne pourraient pas faire mieux, et bien si, ils l'ont fait! Enfin peut etre pas mieux mais assez différent en fait... Les tons sont toujours garage et rock dejanté mais le chanteur utilise beaucoup plus sa voix et surtout sa guitare sur laquelle il se permet desormais des terribles solos alors que dans les albums précédents il ne faisait que des gros accords de rock... Ainsi c'est l'album le plus surnaturel que j'ai jamais entendu, essayez rien qu'avec " Seven nation army" on a des frissons dans le dos tellement c'est hors du commun... Donc un tres bon pous pour ce groupe extraterrestre. A noter que l'album a ete enregistre en 10 jours sur du materiel datant de 1960...
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Formé en 1997, les deux complices de famille sortent en 2003 leur 4ème album qui est leur meilleur. Jack White au chant, guitare et piano et Meg White à la batterie et qui chante à l'occasion, nous ont concocté 13 titres sur 14 de rock minimaliste, une seule reprise « I just don't know what to do with myself »écrit par B. Bacharach. Tout commence par le tube en puissance « seven nation army » avec sa ligne de basse mémorable qui est en fait jouée avec la guitare au son baissé de plusieurs octaves. On passe d'un titre presque hard « black math » avec une guitare saturée à un autre tout soft avec la voix mélodieuse de Meg « in the cold, cold night ». Le long « ball and biscuit » de plus de 7mn est presqu'un blues-rock où la guitare égratigne une rythmique pulsative. Un bon 49mn nous emmène dans l'univers rock alternatif de ce duo atypique et inovant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 février 2013
Il ne faut pas plus de 30 secondes à un guitariste débutant moyennement doué pour trouver les accords de "Seven Nation Army" (voir la video sur youtube ou jack White apprend le morceau à Jimmy Page et The Edge !), et pourtant ce titre est devenu en l'espace d'un instant un classique incontournable, un hymne des stades, un de ces morceaux emblématiques de l'histoire du rock, au même titre que le "Louie Louie" des Kingsmen, le "Wild Thing" des Troggs, "you really got me" des Kinks ou "We will rock you" de Queen, un titre qui fera le bonheur de tous les groupes en herbe et des apprentis rockers all around the world. Preuve qu'en 2003, avec un peu d'imagination, il était encore possible de secouer le grand corps malade du rock'n'roll en le branchant une nouvelle fois sur du 220 volt ...

Merci Mister Jack White and Long live Rock !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2008
A quoi bon écrire un seizième avis dithyrambique, donc parfaitement inutile, me direz-vous ? Pour le plaisir de dire tout le bien que je pense de cet album et partager l'enthousiasme des quinze internautes précédents. Le duo White revient à l'essence du rock, nous offre un son brut, guitares saturées ou acoustiques, batterie basique et on en redemande ! Retour à l'époque où un bon riff de guitare suffisait à construire une bonne chanson. Jack et Meg déploient une grande énergie pour nous faire vibrer, les voix sont également à la hauteur (je craque sur In the cold cold night), chansons simples et bien écrites. Un tube énorme dont on entend braire la basse entêtante dans les stades, suivi de 13 titres dont pas un n'est à jeter, quel bonheur et quel talent !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2003
Si certains groupes illustrent le mot 'chute' en regressant a chaque sortie de disque il y en a bien un qui illustre le contraire, j'ai nommé les White stripes ! Nettement de mieux en mieux album par album, on va meme jusqu'a ce demander combien de temps cette cadence pourra tenir tellement le niveau est élevé, ce cadeau 'Elephant' est la reponse a la célébre affirmation d'une masse de gens ; 'le rock est mort" eh bien, preuve ici qu'il est loin de l'etre car, même si les influences du groupes sont plus qu'évidentes, on ne peut rester de marbre, et même si la batterie laisse encore a desirer, Jack white rules..de tous les cotés
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 janvier 2015
Jack White est le petit gars qui défend le fort quand il n'y a plus grand monde pour cela. Rien que pour ça, il mérite toute notre sympathie. Le bougre a en plus du talent et du goût, le sens de l'histoire (il connait son rock mais aussi son blues). Sans retrouver la magie d'une certaine époque (première moitié des seventies, dirons-nous), il en déterre néanmoins de nombreux ingrédients: il sait faire crépiter les guitares, sonner une batterie et composer des morceaux variés. Il arrive même à ne pas sonner purement revivaliste et rétrograde (certaines parties vocales sont en fait proches du rap). Talentueux certes, et pétri de bonnes intentions, il faut néanmoins reconnaitre que renouveler l'idiome en ces années 2000, dans ces conditions, parait bien difficile. L'album est puissant, varié donc, talentueux donc également, mais voilà, ce n'est jamais non plus génial, manque de souffle, de pertinence, on reste quelque part quand même dans une forme de recréation un peu vaine. Bon album néanmoins, peut-être le meilleur du groupe, et c'est déjà pas mal de parvenir à fournir ce rock-là, aussi intensément et fort, de nos jours.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2014
Que dire de ce CD ? Tout ce qui me vient me semble banal pour un truc pareil, à moins de sortir les superlatifs. C'est ENORME, et tout ça à deux, batterie et guitare. Si on rajoute que la batteuse n'a à la base quasi aucune connaissance de son instrument, on se demande comment avec si peu de moyens on peut faire une telle concaténation de tubes. C'est péchu, vécu, couillu. Parfois bourrin, mais c'est ce qui est bien. Un riff sur quelques notes qui reste planté dans la tête, et qui finira beuglé par des millions de fans de foot dans le monde. A quoi tient le succès ? Certainement au fait d'y croire, car les deux membres du groupe se donnent à fond, ils sont sincères, et ça se sent. Il n'y a qu'à écouter la voix du chanteur, qui n'hésite jamais à repousser sa tessiture au bord de la rupture. Et si la batteuse n'est pas très créative, au moins elle tape, et ça sonne.
Ca, ça décalamine le rock de garage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2004
Beaucoup critiquent la vague des groupes en "The", evidemment il y a des raisons d'être parfois sceptique mais là... NON! Musicalement le duo familial de The White Stripes est au top (surtout Jack je le concède...). Il y a des mecs comme ça on a l'impression qu'ils ont tout compris à la musique! Les titres sont très variés et il y en a vraiment pour toutes les oreilles: des rocks inoubliables aux perles pop en passant par du blues sans oublier l'incontournable ballade acoustique! Evidemment il y a le tubesque "Seven Nation Army" mais aussi bien d'autres petits joyaux comme "hypnotise" qui nous met la tête à l'envers pendant 1mn 40! Enfin cet album à la cohérence parfaite s'achève en douceur avec un superbe titre bien que sans pretention mais qui fait figure de conclusion d'un véritable chef d'oeuvre! Bref aucune question à se poser!!!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,01 €
12,19 €
8,03 €
11,66 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)