Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le joyau du Memphis son , Al Green, 14 janvier 2004
Par 
Jidé (Bordeaux France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let'S Stay Together (CD)
Difficile de choisir un disque dans la riche discographie de ce chanteur à la voix de velours . Cependant, avant cet album, Green n'avait pas encore eu de single numéro un dans les charts ("Tired of being alone" y avait échoué de peu): c'est chose faite avec "Let's stay together" qui réussit l'exploit de truster la tête des charts "blacks" et "pop" (entendez par là, les plus difficiles charts "blancs" !);désormais, Green deviendrait le chanteur adulé d'un parterre de soupirantes! Il serait vain pourtant de résumer ce chanteur à la séduction immédiate de sa musique (Green n'est pas Iglesias): en 1972, des hommes (dont l'implacable Lou Reed, en plein "Transformer")adorent ouvertement cette voix chaude et ennivrante.
L'album n'est cependant pas en reste : outre ce single imparable -et qui pose l'ambiance : amour,larmes et sensualité à fleur de peau-, "La-la for you" est une autre hit en puissance, tout en miaulements et en rythmes parfaitement synchronisés. Plus loin, Green s'attaque au standard de plomb "How can you mend a broken heart ?", un titre "country-pop" signé par les Bee Gees (un an plus tôt dans l'album "Trafalgar"), qu'il transfigure totalement pour en faire la pépite d'or de ce disque parfait. L'alchimie du Memphis sound fonctionne à plein :le doo-wop chromé "Old time lovin'", le bluesy salace "It ain't no fun to me" et le trop méconnu "Judy" méritent également le détour.
Servi par la production soignée, typique de la soul sudiste, de Willie Mitchell et par un orchestre remarquable d'efficacité rythmique, suintant d'émotion à chaque note, "Let's stay together" est un pur joyau de la grande soul des seventies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'apogée de la soul raffinée, 15 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let's Stay Together (CD)
Cet album représente un des sommets artistiques, dans l'histoire de la soul musique,la collaboration musicale entre Al Green et Willie Mitchell commençait à prendre son essor à cette époque,pour info Willie Mitchell est le producteur et le créateur de ce son si particulier qui caractérisent les chefs d'oeuvres d'Al Green, mais aussi d'autres artistes comme OV Wright,Ann Peebles,Syl Johnson et bien d'autres,on peut dire que Willie Mitchell, est l'âme de cette soul musique qui vient de Memphis.L'album "Let's stay together" est le premier chef d'oeuvre d'Al Green,l'album "Al Green gets next to you" qui est une des grandes oeuvres d'Al Green,laissait entrevoir que quelque chose d'unique, allait arrivée dans le monde de la soul musique."Let's stay together" est un album sans concessions totalement intègre,qui révèle la voix d' Al Green dans toute sa beauté,il suffit d'écouter les deux chansons"how can you mend a broken heart",et"let's stay together" pour comprendre qu'Al Green est certainement le plus grand chanteur de soul, à coup sur un des plus grands en tout cas.cet album comme je l'écrivait plus haut est le premier chef 'd'oeuvre d'Al Green ,certainement pas le dernier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 THE ALBUM !!!, 10 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let'S Stay Together (CD)
"Let's stay together" devenu un standart et la mythique reprise des Bee gees "How can you mend a broken heart" transcendé par l'interprétation de AL rendent cet album à écouter toute la vie.
L'écoute de "How can you mend a broken heart" doit être évitée en cas de chagrin de d'amour....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit