undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles23
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 mai 2008
A mes yeux le meilleur album des boys.
J'ai découcert ACDC par cet album grace à une critique dans Best qui se terminait ainsi "un disque de fumiste pour des fumistes", je l'ai instantément acheté et il reste à mes yeux le meilleur album période Bon Scott, en tout cas celui avec le son le plus rond.
Entre le très énervé Riff raff et le mélancolique Gone shooting (pas très fréquent sur les albums de boys), il y en a pour tous les gouts.
Attention c'est ici la version Française, il manque "Cold Hearted man" paru sur le pressage vinil originel, mais remplacé par rock n roll damnation, on ne perd pas au change
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si l'électricité qui alimente (copieusement) AC/DC aujourd'hui est plus à considérer comme un énorme groupe électro (sans) gène (parce que bonjour le prix des places), des albums de la trempe de "Powerage" nous rappel qu'avant de se faire bouffer tout cru (qui l'eut cru ?!) par le tout puissant Music Business, AC/DC était l'un des plus vif et digne représentant de ce Rock certifié sans concessions.
"Kicked in the Teeth" dit le titres. Et les dents, non seulement les Australiens les avaient, mais en plus il fallait les avoir solides face aux coups portés par les Boys: "Rock'n'Roll Damnation", "Down Payment Blues", l’incendiaire "Riff Raff", "Sin City", le sexy "Gone Shootin'", voilà qui devrait suffire à me dispenser des coutumières éloges que l'on fait d'ordinaire à ce genre d'album. Est-ce le meilleur de la période "Bon Scott" ? A chacun d'en décider. Mais si des albums tels que "Sniff Upper Lip" ou "Blague Ice" se voient décerner 5 étoiles (?), celui-ci en vaut assurément 100.

17/20
77 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien sur,il est trés dur de choisir son favoris,parmis les albums enregistré avec bon scott...ils sonts tous éxcéllents!!!Mais celui-ci"powerage",est absolument fantastique.Les australo-écossais,délivrent ici une débauche de riffs tous plus incisifs,les uns que les autres avec une influence r'n'b(pas le"truc"à la mode!!!)plus marquées que jamais.Bon chante comme un dieu,le groove est impecable,et il est impossible de ne pas taper du pied,ni de headbangué comme un damné(clin d'oeil à trust au passage)tout au long des 40bonnes minutes que dure cet album indispensable de pur hard-rock made in 70's.L'équilibre parfait entre les influences rock et blues,de cette légende intemporel qu'est et restera ac/dc.Un must!!!18sur20.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2003
Début 78. Alors que la tournée Australienne prévue est annulée faute de visas pour Cliff Williams et les roadies anglais (!!!) le groupe entre en février aux Albert Studios avec Vanda & Young aux manettes. 4/5 semaines et voici "Powerage" ! L'album préféré de Malcolm Young (et de Monsieur Keith Richards des Stones), le plus bluesy aussi et sans aucun doute l'un des moins connus. "Sin City", "Down Payment Blues", "Gone Shooting", "Riff Raff"... sont de véritables brûlots et comptent pour certains, parmi les plus beaux blues du groupe. Premier album studio avec Cliff Williams. Cette édition, remasterisée, et le livret magnifique, en font un peu plus encore un must absolu. Indispensable. 10/10
11 commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2013
Quand on parle d'ac/dc on pense rarement à citer spontanément des titres de powerage qui, il est vrai, ne contient pas de hits. Pourtant à l'écoute du disque, on ne peut que s'incliner vers les deux frères young pour leur maitrise du rock et surtout pour leur complémentarité imparable. La voix du regretté bon scott est également au top et se prête merveilleusement au syle abordé. C'est dans l'art du placement que les frères young sont remarquables tant ils font mouche à chaque fois avec trois fois rien, j'entends par là qu'ils n'ont pas besoin de plaquer 50 accords différents pour nous pondre des titres d'une redoutable efficacité.

Pour illustrer mon propos les exemples foisonnent sur cet opus : "riff raff" ou comment dymanmiter un rock en partant d'un simple accord de la (j'aurai pu aussi prendre rock n roll damnation comme exemple), "gone shootin" illustrent bien l'osmose guitaristique entre les deux frères young pour aboutir à un titre on ne peut plus bluesy, "up to my neck in you" et son enchainement entre deux accords on ne peut plus simple (sol et la)une tuerie que je vous conseille d'écouter à fond. Un festival d'énergie rock n rollesque consistant tjrs à aller à l'essentiel, c'est ça le style ac/dc! Du travail de maitre tout au long de cet album que j'écoute tjrs avec autant de plaisir encore aujourd'hui, la musique de ce groupe est intemporelle. La grande classe tout ça sans se prendre la tête en plus, ces mecs ont tout compris au rock à tel point qu'aujourd'hui si je devais définir en un seul mot ce qu'est le rock au sens noble du terme et bien je dirai tout simplement ma réponse c'est : AC/DC!! et notamment sur cet album indispensable dans leur discographie
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2015
trés bon album à la fois pour les djeuns qui ne connaissent pas encore le groupe, pour ceux qui n'ont pas dépassé "back in black"et"highway to hell" et pour les mauvais guitaristes (comme moi!) car un morceau (rock n' roll damnation) est trés jouable car sans solo!!!
Perso j'ai découvert acdc par la perle des perles: le live, if you want blood....rien ne m'a foutu un tel frisson depuis ça.
Puis j'ai enchaîné par powerage totalement par hasard; et maintenant que j'écoute tous les albums depuis 25 ans, cet opus est peut-être mon préféré en studio car...trés blues. Quelques morceaux ont une patate d'enfer (riff raff et son intro de génie, kicked in the teeth que tu prends effectivement en pleine tronche!) mais je t'invite à déguster des titres (et des textes!!!) comme down payment blues, cold hearted man ou sin city dont seul Bon avait la recette.
Et, cerise sur le gâteau, il y a là un titre méconnu du groupe (très peu joué en live) mais qui ne peut provenir que d'une connivence entre frères....Gone shootin'. Ce morceau est une pure merveille si l'on prend le temps d'attendre l'entrée de la seconde guitare qui donne in groove monstrueux. Le solo est d'une finesse délectable, la voix de Bon plaquée juste à point....Bref, un petit joyau à découvrir pour qui aime acdc (ou le blues tout simplement) mais qui ne les connait pas sur le bout des doigts. Bonne écoute!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Joyeux anniversaire !

Le Hellfest, qui commence aujourd'hui, fête ses 10 ans cette année, mais toujours pas d'AC/DC au programme et c'est dommage car s'il est groupe de hard rock qui a tout essayé pour réhabiliter l'Enfer, c'est bien AC/DC et rien que pour cela il aurait mérité de figurer tout en haut de l'affiche de cette dixième édition ! Cela dit, on comprend aussi un peu les raisons de cette absence. Avec Phil Rudd en taule et Malcom Young qui a disjoncté, difficile de répondre à l'invitation !

Powerage n'est pas mon album préféré d'AC/DC. Difficile d'expliquer pourquoi, sans doute à cause de l'absence d'un tube imparable, malgré la présence de "Riff Raff" et "Sin City" qui demeurent, à mon sens, les deux meilleurs titres du disque (à la réflexion "What's next to the moon" n'est pas mal non plus !). Il mérite quand même ses 5 ***** car, malgré son caractère un peu monolithique et brut de décoffrage, c'est un album qui arrache, un truc taillé pour la scène qui aurait littéralement brulé les planches de la Hellfest !

Rock & Roll Damnation for ever !
66 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si je suis entièrement d'accord pour dire que cet album est celui le plus calme et le plus raffiné du groupe, néanmoins ce n'est pas dans ce registre que je préfère AC/CD. "Let There Be Rock" sorti en 1977 est un album d'AC/DC onvièsque, rythmé (bonjour les guitares) et déganté (à l'image de "Whole Lotta Rosie"). "Highway to Hell" sorti en 1979 est un album lourd et gras (dans le bon sens du terme) qui fait entrer définitivement le groupe dans la légende. Beaucoup plus sage et pausé que d'autres production (et moins simpliste ou primaire),"Powerage" est par définition l'album de transition (presque concept), celui souvent préféré par les inconditionnels car plus le plus intime et personnel du groupe. "Rock N' Roll Damnation" et "Riff Raff" sont deux "gros morceaux". Un album certainement à découvrir et redécouvrir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2009
On oublie trop souvent cet album .. Malgré l'absence de Cold Hearted Man (grrrr), on y trouve, pour moi, l'un des meilleur morceau de tous les temps d'AC/DC, à savoir : Up To My Neck In You ...
Du vrai bon rock avec Bon au top de sa voix. Ecoutez bien, c'est que du bonheur ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2012
Toujours aussi bon à l'écoute !!! C'est du lourd,du grand,du AC/DC de l'époque !!! A peine mis sur la platine et tout revient en memoire !!! C'est ça qui fait les groupes de légende,et la,c'est du costaud !!!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)