undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici cliquez_ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Live
  • Commentaires client

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles34
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 octobre 2010
Ce double CD est sans doute à classer parmi les 10 meilleurs albums live de tous les temps, aux côtés du Made in Japan de Deep Purple, du Live at Leeds (25th Anniversary) des Who ou du Live At Fillmore East des Allman Brothers Band. 23 titres captés durant la tournée de 92 qui a suivi la parution de The Razor's Edge - Edition digipack remasteriséé (inclus lien interactif vers le site AC/DC), avec comme point d'orgue le mythique concert de Donnington.

Ce double live au son exceptionnel peut tout à fait faire office de « greatest hits » puisqu'il compile les plus célèbres brûlots du groupe depuis leurs débuts (pour ceux qui recherche le meilleur, une seule solution : acheter l'intégrale des albums !). Du 1er titre et son intro inoubliable, Thunderstruck, jusqu'aux coups de canon de For Those About To Rock qui conclue l'album, tout ici n'est que puissance et sueur. A l'écoute de ce manifeste live, une question s'impose : qui mieux qu'AC/DC pour incarner le rock n' roll ?
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2015
Difficile de prendre cet album à défaut. Edition limitée, double CD, album simple, tous les supports médias possibles et imaginables, les Australiens font fort. Quand j’étais plus jeune, j’avais même la version avec le poster à l’intérieur…

On va tenter d’être concis ici : c’est un incontournable. Faisant autant office de best of que de témoignage live du début des années 90 (l’époque des Donington ou des Moscou avec Metallica), l’album s’appuie sur la tournée qui a suivi la sortie de « The Razor’s Edge » avec Chris Slade à la batterie et rares sont les titres qui n’ont que peu d’intérêt. Ici, on ne prend que le meilleur. Les versions rallongées ne sont pas toutes pertinentes mais elles illustrent bien ce que pouvaient être les concerts des Australiens à cette époque. Du gros son, parfois même un peu trop, un choix judicieux des titres et un groupe au sommet de sa forme en font un disque qui ne vieillit pas… Et ça, c’est très très fort.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
ce disque a longtemps été mon seul album d'ac/dc: je dois dire qu'il est dans sa forme double cd un excellent best of qui sanctionne la carrière du groupe de ses débuts jusqu'à the razor's edge (1990). sinon, je me souviens qu'il était aussi sorti en édition simple, mais aussi en édition ultra limité en digibook 3 CD!
je m'en souviens, un pote au lycée l'avait!
sinon, le son est bon, dans la lignée de la mise en son typique d'ac/dc dans les 80's (je dois dire que mon morceau préféré est who made who), la set-list est impeccable (tous les titres imparables y sont, même si il en manque certains...) avec 23 morceaux joués.
maintenant, il est vrai qu'il y a des blancs et des enchaînements bizarres (peut-être que le montage de la version simple cd avec 14 titres a eu des répercussions sur la version double cd avec 12+11 titres?)
d'ailleurs, la version vidéo de ce concert ne contient que 17 morceaux!

bref, ce live nous montre ac/dc sous un bon jour, avec un son bien gros (sur les live suivants paru exclusivement en vidéo en 1996 et en 2003, le son du groupe est plus "roots" et moins saturé) et montre le groupe en pleine remontée après une seconde moitié des 80's au creux de la vague.

je conseille donc cet excellent album live à ceux qui veulent connaître ac/dc ou qui ne veulent qu'un seul album de ce groupe, histoire d'avoir un best of d'ac/dc dans une discothèque digne de ce nom!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce Live de 1992, c'est le triomphe d'un comeback en forme de production hollywoodienne par les résistants mais présentement presque miraculés australiens d'adoption les plus célèbres au monde, AC/DC, bien-sûr. C'est aussi une bonne grosse galette de rock gras et millimétré, l'un n'empêche pas l'autre, qu'on peut goûter sans les images, qui sont pourtant devenues parties intégrantes de ce qu'on imagine être une performance "in vivo" de ces affreux plus tous jeunes. Plus tous jeunes ? Certes mais quelle énergie encore, quelle maîtrise de sa propre voix (et voie) aussi ! Parce que si AC/DC a connu des vaches maigres, ça descend dès For Those About to Rock (1981) avant de remonter à partir de The Razor's Edge (1990), relatives les vaches maigres pour un groupe qui continuait à grassement écouler son back-catalogue, jamais la formation n'a trahi la musique, ce hard rock gorgé de blues et d'humour gras, souvent sous la ceinture, qu'elle joue depuis toujours, depuis l'écumage de bars avec un Angus qui avait presque l'âge de sa légendaire tenue d'écolier. Et c'est là, là et dans un certain talent tout de même, que réside la renaissance populaire d'Angus, Malcolm, Brian et Cie, dans cette fidélité, cette consistance dans l'usinage du riff qui finira par payer, ce qui n'était que mérité. Et donc ce Live de 1992, grosse machine, gros son, tous les classiques ou presque, quelques morceaux plus récents au passage, qui s'intègrent bien, des soli à gogo comme de bien entendu, un trio rythmique qui tient la machine comme pas deux (et merci à Chris Slade qui vaut tous ses devanciers et successeurs dans l'art du badaboumage énergique et précis), et un Brian encore très en voix (même si, tous les chanteurs vous le diront, on a mal à la gorge rien qu'à l'entendre) qui fait son boulot comme l'immense professionnel qu'il est, bref, garanti sur facture, déception impossible à qui aime ces cinq là. Évidemment, ce n'est plus l'AC/DC de Bon Scott, ils n'y peuvent rien !, mais c'est un fichue formation de rock and roll, et généreuse en plus avec ses grand-messes, alors, de 2 heures et demies. Forcément, l'album ayant connu deux éditions, on recommandera la présente, la double !, parce qu'avec ces lascars-là, plus, ce n'est jamais trop. Autre chose ? Ha oui, recommandé mais vous aviez déjà dû le comprendre !

CD 1
1. Thunderstruck 6:34
2. Shoot to Thrill 5:23
3. Back in Black 4:28
4. Sin City 5:40
5. Who Made Who 5:16
6. Heatseeker 3:37
7. Fire Your Guns 3:40
8. Jailbreak 14:43
9. The Jack 6:56
10. The Razors Edge 4:35
11. Dirty Deeds Done Dirt Cheap 5:02
12. Moneytalks 4:21

CD 2
1. Hells Bells 6:01
2. Are You Ready 4:34
3. That's The Way I Wanna Rock 'N' Roll 3:57
4. High Voltage 10:32
5. You Shook Me All Night Long 3:54
6. Whole Lotta Rosie 4:30
7. Let There Be Rock 12:17
8. Bonny 1:03
9. Highway to Hell 3:53
10. T.N.T. 3:48
11. For Those About to Rock (We Salute You) 7:09

Brian Johnson : Chant
Angus Young : Guitare solo
Malcolm Young : Guitare rythmique
Cliff Williams : Basse
Chris Slade : Batterie
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce double cd, enregistré pendant la tournée mondiale 90-91, sort en 92 pour nous épater pendant 2h15 et 23 titres reconnus. Du hard rock imprégné de blues, surtout dans les solis et riffs de guitare que dispense généreusement un Angus Young en pleine forme. Et c'est un "Jailbreak" d'anthologie de 15mn, un "high voltage" survitaminé de plus de 10mn ou encore un "let there be rock" percutant de 12mn que nous balance un groupe soudé où le guitariste prolonge ses interventions sur une rythmique puissante et métronomique, fabuleux ! Le groupe n'oublie pas Bon Scott en jouant "Bonny" cours et émouvant hommage au chanteur défunt. L'ensemble est excellent, et constitue un véritable best of où le public conquis se manifeste avec bonheur à chaque intro, le son est au top, le choix des compositions judicieux, et le groupe nous fait plaisir en jouant avec conviction !
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2007
Encore un live comme on les aime! Aucun groupe de hard rock ne peut vous entrainer dans la furie dès les premiers accords comme la troupe du petit écolier Angus Young. Le son de cet album Live est parfait, la voix de Brian Johnson est toujours plus aigüe et la frénésie du public va crescendo au fur et à mesure que les tubes s'enchaînent, de Thunderstruck à Highway to Hell.

Rien d'autre à dire, ce coffret vous offre deux heures de pur bonheur et de défouloir auditif!

Merci aux 5 australiens et surtouts aux frères Young, d'avoir tant apporté au rock!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2009
Je ne suis pas un fan d'AC/DC !...ni du hard en général. Mais j'ai succombé après avoir regardé récemment un extrait de concert à la télé. Voilà tout de même un groupe qui dégage, c'est le moins qu'on puisse dire, une énergie d'enfer et qui électrise un public extatique depuis un sacré bout de temps en restant fidèle à ce qu'il a toujours représenté : l'esprit ROCK !! Quelques bons riffs sur une rythmique implacable, on n'a besoin de rien de plus ! A l'heure où ils offrent à leur public (large, le public, les lycéens d'aujourd'hui se mêlant à ceux d'il y a 25 ans!) une nouvelle tournée, ce témoignage live est l'occasion de se faire une idée de ce que représente un des derniers groupes de légende.
La présente édition propose deux CD remasterisés (23 chansons). Attention, il existe une édition simple avec la moitié des titres seulement !
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2015
Excellente compilation, au son monstrueux, à tel point d'avoir l'impression d'un live auquel on aurait rajouté des "applaudissements ". Mais le moins, c'est ces blancs entre les morceaux qui cassent la dynamique du show. Détail, oui, mais chiant. Heureusement, il y a "if you want blood", qui reste definitivement devant. Mais gâchez pas votre plaisir, à ce prix, c'est péché de passer à côté !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2016
Je n'ai jamais eu à rencontrer ce service qui est tout bonnement INACCEPTABLE !!! Je ne suis payé par personne pour critiquer les méthodes d'envoie de Momox je vous rassure mais je suis vraiment remonté car mes commandes représentaient des cadeaux, donc résultat des courses je donne mes cadeaux de Noel le 5 JANVIER !!! C'est RIDICULE.
Eviter absolument ce vendeur !
Sinon cd conforme, tant mieux !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2007
Bien que je préfère la voix de bon scott et donc leurs 1ers albums,je recommande vivement cet album au son fabuleux et interprété avec maestria.
Pour ce qui est des titres de la période brian johnson, les versions proposées ici prennent toute leur apmpleur et sont même supèrieures aux versions studio ( monstrueux shoot too thrill, back in black, thunderstruck). Impossible de ne pas avoir l'irrepressible envie de battre du pied à leur écoute. A mon grand étonnement même les versions pèriode bon scott appportent une nouvelle jeunesse grâce à un son de guitare plus mordant car plus actuel : high voltage, TNT.
La prestation fournie ici dépasse haut la main celle de groupes actuels, difficile d'imaginer que les membres d'AC/DC ne sont plus tout jeunes en écoutant cette tuerie. Enfin à mon sens AC/DC est certainement l'un des groupes les plus exemplaires du rock n'roll de part leur absence totale de compromission face à l'industrie musicale, ils sont toujours restés fidèles à l'esprit de leur début et pour cela je ne dirai qu'un mot: RESPECT! AC/DC plus qu'un groupe UNE INSTITUTION!!!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus