Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


29 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chris Marker, à marquer d'un pierre blanche !
Deux films magiques de Chris Marker nous sont sont proposés sur ce DVD. On les attendait, les voilà. A l'heure où le film documentaire semble retrouver le chemin des grandes salles obscures, où il triomphe, obtenant prix et succès mérité du public. Je pense à "Bowling for Colombine" et à "Etre et avoir". Il...
Publié le 24 février 2003 par Thomas Forestier

versus
11 internautes sur 70 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Bienvenue au royaume de la masturbation intellectuelle !
Alléché par les commentaires élogieux de quelques adeptes du néant cinématographique et de la grandiloquence verbeuse inepte, j'ai investi mon pauvre argent dans un DVD qui, de par sa constitution m'interdit d'en faire usage comme se doit de faire tout bon lecteur de "Nous Deux" après lecture.
Le seul intérêt de...
Publié le 14 février 2006 par Roux Claude


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

29 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chris Marker, à marquer d'un pierre blanche !, 24 février 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Deux films magiques de Chris Marker nous sont sont proposés sur ce DVD. On les attendait, les voilà. A l'heure où le film documentaire semble retrouver le chemin des grandes salles obscures, où il triomphe, obtenant prix et succès mérité du public. Je pense à "Bowling for Colombine" et à "Etre et avoir". Il est juste que Chris Marker rappelle qu'il est un des plus grands documentaristes et monteurs de films entre fiction et non-fiction. "La jetée" est un film noir d'anticipation à couper le souffle littéralement. Le parti pris diaporama en noir et blanc donne une atmosphère si oppressante que l'on ne peut sortir indemne de la découverte de ce film. Terry Gilliam, cinéaste génial s'il en est, l'a bien compris, en reprenant l'argument de "la Jetée" pour nous offir son "Armée des 12 singes". Eh oui, l'armée des 12 singes et la jetée sont un même film, la dénonciation la plus aboutie, cinématographiquement parlant, du totalitarisme.
Le second film, "Sans soleil", un voyage à travers le monde, de l'Afrique au Japon, est le complément parfait de la jetée. Cette fois, c'est la réalité dont il est question. C'est un kaléidoscope d'images réelles qui nous plonge au coeur de la pensée humaine, à savoir sa mémoire. Point d'interrogation, poing d'interrogation. Chris Marker dérange pour notre plus grand bien notre façon de voir le cinéma et le monde. C'est un cinéaste essentiel de notre temps. On reconnaît les grands réalisateurs. Leurs oeuvres ne sont jamais obsolètes.
Un dvd à posséder, d'autant plus que le master est quasi parfait. Chris Marker n'a laissé le soin à personne le transfert de ses films étonnants sur ce support numérique. C'est un spécialiste de l'image. On se souvient encore du très beau CD-ROM qu'il avait créé il y a quelques temps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La source, 7 mars 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Certains films rendent jaloux. C'est mon cas en imaginant que cette sortie en DVD permettra à de nombreux spectateurs de découvrir pour la première fois le génie de Chris Marker et de pénétrer un univers poetique, philosophique et visionnaire souvent copié (Minority Report, L'armée des 12 singes...) mais jamais égalé. Spielberg, Gilliam, Caro et Jeunet parmis tant d'autres doivent beaucoup à Chris Marker. Il fait tout simplement parti des réalisateurs précurseurs et visionnaires de notre siècle. Sans Soleil et La jetée, tout comme Level 5, sont des films comme seul Kubrick savait aussi les faire (les moyens en plus).
Régalez-vous !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre absolu, 11 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Ce DVD contient deux des plus belles oeuvres de Chris Marker, cinéaste essentiellement documentaire qui signe avec La jetée une oeuvre de (science) fiction singulière, dont le souvenir n'aurra de cesse de vous hanter. Sans Soleil est le récit crypto-autobiographique d'un voyage du cinéaste au Japon et en Afrique. C'est également une subtile réflexion, très poétique, sur la mémoire de l'humanité. Chris Marker arrive à nous bouleverser en associant images et sons, revenant à ce qui fonde l'essence du cinéma : l'art du montage.
L'édition proposée comporte également un documentaire angalis éclairant mais trop court sur ce très secret cinéaste, qui nous permet notamment de mesurer l'importance d'un film comme La Jetée à travers le monde (au Japon, il existe même un bar qui lui est consacré !).
En résumé : jetez-vous sur ce DVD (d'une très bonne facture technique), en attendant l'inégrale de Chris Marker !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Prophéties de Chris Marker, 2 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
La sortie de ce DVD est la meilleure nouvelle depuis l'invention de ce support et excuse à mes yeux tout ce que l'industrie marchande a pu y déverser de niaiserie depuis quelques années.Outre qu'il est techniquement irréprochable, il s'offre le luxe d'être d'une grande simplicité et modestie quand à la présentation, le seul DVD à ma connaissance qui n'en fait pas des tonnes d'un point de vue graphique (à méditer).Que dire du contenu si ce n'est que celui qui n'a jamais vu un film de Chris Marker risque avec ce DVD de "tomber sous le charme" d'un des auteurs les plus attachant et les plus ambitieux que je connaisse. L'unique fiction de l'auteur (La Jetée) est un coup de maître absolu, hors norme il exploite au mieux le principe du Diaporama au cinéma, inexplicablement ignoré encore de nos jours alors que la réussite du film est exemplaire.A quand l'intégrale!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sur la jetée, 2 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Magnifique et troublant.
La Jetée est un court métrage de science fiction, post-apocalyptique dans la forme d'une « roman photo ». Si l'idée est simple, le traitement est surprenant.

Il faut apprécier la qualité des photos : ce grain peu usé, cadrage, les traitement du noir et blanc, proportions, contrastes, ces en partie par ces éléments que passe une partie du sens du film. Tout est déjà forcément concentré dans un court métrage, mais il y a tellement plus que ce que raconte la voix, qui passe à travers l'image en-soi : une évidence, et pourtant, combien laissé de côté dans la plupart des film aujourd'hui. Les sensations de douceur exprimées à travers les courbes multipliées, les horizontales, les contrastes, légers, les images lumineuses, et le choc, le désarroi, c'est des verticales, abruptes, contrastes violents, blanc intense contre noir profond, le visage dur du gardien taillé dans un bloc d'ombre tranchant les courbes douces et lumineuse des « souvenirs » ou encore le personnage, scellé dans sa diagonale, dans un cadre désaxé, tandis qu'il tente désespérément de s'échapper sur le quais... L'image parle ! ...Non il ne s'agit pas de « photos de vacances » prises à l'arrachée !

Puis c'est le montage qui parle, il donne le rythme, en une adéquation étroite du propos et de la forme chosie : image battante au rythme d'un caeur qui s'emballe de peur, image qui glissent en fondus dans un moments de douceur partagée dans un lit, glissant de plus en plus vite jusqu'à sembler en mouvement... puis un mouvement, fugitif, une seconde à peine de « cinémas » tandis « qu'elle » regarde la caméra. C'est beau, simplement. Et cela est si proche de cet effort terrible que l'on fait soi-même pour préserver parfois nos quelques moments de sublime : Ne sont-ils pas figé dans des images, plus ou moins floues, retouchées ? Parvient-on à réellement souvent se souvenir d'un mouvement ?

Quant à l'histoire, pour les amateurs du nouveau « totall recall », « des ch'tis » ou du « transfosporteur » je veux bien croire qu'ils décrochent ! Le rythme, le ton, le style de l'écriture du narrateur n'est pas sans rappeler Barjavelle, Huxley ou Victoriya Lajoye, simple, épuré, un rien « crade », ou pas net comme le grain des photos, sensuel. L'histoire mêle un scénario, aujourd'hui classique (rappelons que le film est encore antérieur à terminator quand même) de fin du monde, de voyage dans le temps, et quelques réflexions sur le souvenir, la mémoire, encore que plutôt que des réflexions philosophique à proprement parler il s'agisse plus de ressentis comme les apartés de raison dans le poème.

Enfin, le cinéphile se régalera bien sûr, du jeu de références cinématographiques, à Hitchcock, essentiellement, et surtout la façon dont il est amené, je n'en dit pas plus.

Regardez ce film, ça ne vous prendra pas trop de temps au pire, au mieux, j'espère que vous apprécierez le travail de ce réalisateur tellement trop méconnu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 mythique!!!, 3 avril 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
la jetée est mythique, sans soleil une magnifique installation cinématographique
Un artiste ou L'artiste
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'histoire ne se manipule pas comme on veut, 26 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Le premier film est une ébauche parfaitement finie et donc fascinante. Un enfant voit au dernier moment de sa vie un événement qu'il ne comprend pas. Mais il ne meurt pas vraiment, même si le monde est détruit. Il survit et devient le cobaye d'un médecin plutôt fou qui l'envoie dans le passé où il rencontre une femme et s'attache à elle. Puis il l'envoie dans l'avenir où il découvre que la vie humaine à survécu au cataclysme moyennant quelques adaptations, mais qu'ils ont atteint une vie sans guerre, sans problèmes sociaux et sans pénuries de tous genres, rêve d'idéaliste bien sûr.

Mais un jour il le renvoie à l'instant fixé dans sa mémoire comme son dernier moment de vie. Et là il découvre que la mémoire est mensongère car il se retrouve dans la peau d'un homme qui meurt assassiné et vu par l'enfant sans qu'il comprenne. On a là en un condensé extraordinaire un raccourci inexplicable et hypnotisant. Cela voudrait-il dire que l'avenir est inscrit dans le présent et que quelque chose qui ne peut arriver que de l'avenir est déjà présent dans le présent et donc dans son passé. Mais alors il n'y a plus de temps, plus de logique, plus de ligne droite, plus de perspective. On atteint la sixième dimension au moins quand le temps fonctionne dans les deux sens à la fois, quand l'espace n'a plus d'âge et que vieillir est une illusion d'optique parce que nous ne regardons la réalité que d'un seul point de vue.

Le deuxième film est en fait un documentaire épistolaire. Il s'agit de mettre en images les lettres d'un voyageur qui se promène au Japon, beaucoup, en Australie, un peu, et an Guinée Bissau, ici et là. C'est un film sur les rites de la vie qui ne sont souvent que des rites d'apprivoisement de la vie et de la mort pour assurer la survie. Il y a quelques scènes de mort fort intéressantes comme l'assassinat d'une girafe pour aucune autre plaisir que de l'achever puisque ce sont les vautours qui s'en feront une fête.

Mais cette scène africaine, cette Guinée Bissau, avec l'Angola et le Mozambique, ont mis la dictature fasciste du Portugal le genou à terre et puis la tête dans la tombe. Mais l'intéressant n'est pas tant ce succès d'une guérilla communiste qui deviendra socialiste puis réaliste avec le temps, mais une remarque en presque aparté que cela fit rêver un instant l'Europe d'une nouvelle révolution : celle du Portugal aux œillets et la fin du franquisme. Mais ce ne fut là qu'un feu de bois de quelques communistes égarés et attardés. Tout rentra rapidement dans l'ordre démocratique et les militaires portugais rentrèrent aussi dans leurs casernes laissant aux urnes le soin de choisir les dirigeants du pays.

L'arrière plan japonais avec son parti communiste et son extrême droite ne fait qu'amplifier le discours que la vie naît de la mort et que sans mort il n'y a pas de vie mais que si on veut forcer le cours de l'histoire on ne produit guère que de la mort qui ne produit par contre pas de la vie, comme cette girafe qui ne donne à manger qu'à quelques vautours. Cette permanente communion avec la prière et la méditation bouddhiste japonaise, ainsi qu'avec la calme promenade de quelques émus montre s'il en était besoin que c'est en laissant vivre et en laissant penser et réfléchir que le soleil peut arriver à percer la couche de nuages qui nous enferment dans une pénombre sans soleil.

A voir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 70 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Bienvenue au royaume de la masturbation intellectuelle !, 14 février 2006
Par 
Roux Claude (TOULON France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sans soleil / La Jetée (DVD)
Alléché par les commentaires élogieux de quelques adeptes du néant cinématographique et de la grandiloquence verbeuse inepte, j'ai investi mon pauvre argent dans un DVD qui, de par sa constitution m'interdit d'en faire usage comme se doit de faire tout bon lecteur de "Nous Deux" après lecture.
Le seul intérêt de cette soupe emplie de "bêtes éternelles" - entendez par là animaux empaillés : soporifiques dans le premier opus, pornographiques dans le second - reste justement le livret, dont la lecture, résume judicieusement en quelques minutes de lecture captivante le déluge insipide et affligeant des images bicolores ou chamarrées, immobiles ou frénétiques du disque et de l'onanisme verbal qui les commente.
Le récit de la jetée, dont a été tiré le magnifique "l'armée des 12 singes" est superbe, mais son traitement pompeux et statique en fait un monument d'ennui. Pour résumer : CIRCULEZ, Y A RIEN A VOIR !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sans soleil / La Jetée
Sans soleil / La Jetée de Chris Marker (DVD - 2003)
EUR 29,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit