undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

19
4,3 sur 5 étoiles
Damnation And A Day
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2003
Malgré toutes les critiques qui planent au-dessus de ce groupe, il reste leur musique, qui elle prend une nouvelle dimension sur cet album. 17 titres pour près de 80 mn, un orchestre symphonique , un son pour une fois d'excellente qualité... On sent tout de suite qu'un énorme travail a été réalisé. Les compositions sont plus sombres et un peu plus violentes dans l'ensemble que dans Midian, même si ce disque regorge de passages mélodiques et envoûtants. Les interludes orchestraux sont particulièrement réussis et renforce l'ambiance infernale qui ce dégage de ce disque. Les textes sont une nouvelle fois excellent, ainsi que le livret. Ceux qui détestent COF détesteront surement encore plus ce disque, mais je trouve certaine notes un peu ridicules vu le travail accompli. Cradle of filth continue dans la même voie que celle qui a été entamée il y a dix et ceux qui aiment ce groupe ne peuvent pas passer à côté d'un tel chef d'oeuvre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 octobre 2003
Si bien c'est vrai que ce nouvel album de CoF reste l'un des ses meilleures (au niveau technique), il faut avouer qu'il manque la férocité et la décharge d'énergie que l'on a bien reçu avec "Cruelty and the best". Par contre, l'équilibre entre les morceaux instrumentaux et les chansons est très bien réussi. Aussi, la voix de Dani Filth n'a jamais été si inspirée par le desespoir de notre temps.
Bref, un bon album. Excellent, si nous considérons la situation plutôt sèche dans le genre du black metal (Emperor et Immortal ne sont plus là, des autres sont de plus en plus commerciaux, etc.)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 avril 2003
ce dernier album de cradle et une petite merveille tout simplement.Un choeur magnifique fait l'ouverture de chaques aventures narrées dans les chansons et peut faire rappeller les choeur d'églises. Sous le martellement inscessant de la batterie et le vrombissement de la guitare electrique se cache de délicieuses voix masculines et féminines donnant un tout autre aspect du black métal. Cradle a osé et c'est particulièrement réussi! alors achetez cet album, vous amoureux de l'épique et des belles histoires, des gorges empoisonnées et des instruments ensorcellés...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le nouvel album de Cradle of Filth est le chef d'oeuvre du groupe. Tout a été fait pour qu'il en soit ainsi : Un orchestre travaille en parfaite symbiose avec le groupe, ce qui apporte un "plus" non négligeable, les instrumentaux sont superbes, les compositions black/death épique, avec des éléments heavy, thrash et atmosphériques, n'ont jamais été aussi riches et passionnantes et Dani est en grande forme, prouvant encore, si besoin est, qu'il est un chanteur hors normes.
Enfin, la production est excellente, ce qui n'a pas toujours été le cas chez Cradle. Indispensable !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2003
Fan de COF depuis la première heure (1994) , je suis perplexe devant le chemin pris par DANI et sa bande car DAMNATION est bien loin de DUSK ou même VAMPYRE , le chant de DANI est plus prôche de ce qu'il fait sur scène ce qui n'est pas un mal en soit mais les compos manques d'âmes (si je puis me permettre ce blasphéme) reste néanmoins des ambiances qui rappellent les vieux films d'horreurs , malgrés ma déception je conseils cet album au fan de métal extremes et non aux fans de BLACK de toute façon COF n'avait jamais vraiment été un groupe de BLACK j'usque MIDIAN
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 avril 2003
Emperor est classé dans le black, mais c'est avant tout de l'Emperor. Et il en est de même pour Cradle of Filth ! Arrêtons de catégoriser les groupes qui se démarquent et de dire qu'ils ne respectent pas certaines conventions et jugeons plutôt la qualité de leur musique indépendamment d'un quelconque courant musical. Cradle of Filth a indéniablement créé son propre style, inimitable, et n'a cessé de progresser et de peaufiner ses réalisations depuis le mythique "The principle of evil made flesh". Certes, on a le droit de ne pas aimer, mais musicalement, ils font partie des grands et ce nouvel album est là pour le prouver à nouveau après la série bien dispensable des live, best-of, etc. Tout ce que le groupe a fait au travers de ces 5 précédents opus est ici réuni dans une fresque monumentale au concept finement élaboré : "Damnation and a day" se veut plus violent et torturé, et le résultat est tout simplement grandiose. Les mélodies puissantes des guitares et le duo basse / batterie, infernal, sont en parfaite harmonie avec les éléments orchestraux qui donnent une incroyable ampleur à l'œuvre et Dani n'a jamais aussi bien maîtrisé ses divers registres vocaux. Quant aux textes, il manie toujours aussi bien la plume : ils sont d'une beauté littéraire inégalée à ce jour. Bien que l'album dure environ 77 minutes - ce qui est (très) long dans le metal extrême -, les morceaux tiennent en haleine jusqu'à la fin et on en redemande. Bref, au-delà des genres et des controverses, j'affirme, en tant que musicien perfectionniste, que Cradle of Filth a réalisé un véritable chef d'œuvre et qu'il n'a pas vendu son âme... à Dieu !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 février 2015
Il est inutile de dire que le groupe était attendu au tournant, aussi bien par ces détracteurs avides de le descendre en flèche (ont-ils besoin d’un album pour ça) que par ces fans impatients d’avoir leur dose de Black symphonique. En effet, ces derniers temps c’était un peu tout et n’importe quoi chez cradle : entre le live, le best of, le faux vrai album avec reprises et remix inutiles ; la dernière vraie sortie du groupe était donc Midian. Ajoutez à cela des changements de line up incessants, il y avait de quoi douter sérieusement. L’attente est terminée, l’album qui va alimenter les polémiques des prochains mois est là. Le groupe nous offre un pavé de 77 minutes de black symphonique magistral.
La production tout d’abord, celle ci est claire et puissante et permet au groupe de rendre enfin justice à sa musique. La basse est audible (ce qui n’a pas toujours était le cas) la batterie remplie bien l’espace sonore (on se souvient tous du gâchis sur cruelty) bref, rien à dire de ce coté là qui est resté pendant longtemps un des points faibles du groupe (surtout en live).
Pour ce qui est de la musique à proprement parler, l’album comporte dix-sept pistes. Ce dernier se décompose en trois parties, séparées par des intermèdes instrumentaux, qui suivent le concept de l’album (la déchéance d’un être sur fond biblique). Ce coup ci les anglais ont eu des moyens à la hauteur de leurs ambitions, ils ont pu se payer un orchestre symphonique au grand complet avec des violons, des cuivres mais surtout une vraie chorale. Avoir un orchestre c’est bien mais encore faut-il rentabiliser l’investissement. Ce n’est pas encore de ce côté qu’on pourra attaquer le groupe, les pièces orchestrales se fondent à merveille dans la musique du groupe et sont en grande partie responsables des ambiances malsaines au sein des morceaux, le travail sur les chœurs est colossal. On peut en juger dés l’intro de l’album, grandiloquente à souhait. Le premier morceau de l’album « the promise of fever » rassure ceux qui pensaient que le groupe allait se calmer du fait de son arrivée sur une major, il est bien plus violent que ce que l’on peut trouver sur Midian. Il est suivi par un « hurt and virtue » qui ne fait pas dans la dentelle non plus avec ses guitares très heavy. On constate d’entrée de jeu que Dani varie beaucoup plus sa voix que par le passé, n’hésitant pas à alterner passage typiquement black avec des murmures, des passages en voix claires et des parties nettement plus death métal (qui constituent le plus gros changement). En fait on trouve un peu de tout sur cet album, des passages heavy, des passages death métal « an enemy led the tempest » «better to reign in hell » le groupe est aidé en cela par un accordage très bas des guitares, le gothique n’est pas en reste avec des morceaux comme « thank god for the suffering » (Peter Steele est venu pousser la chansonnette ou quoi ?) et bien sur les éternels passages mélancolico-dramatiques (véritable marque de fabrique du groupe) sont de la partie : « presents from the poison hearted » « serpent tongue » . Le groupe couvre un large panel de styles mais rien n’est décousu, au contraire, le tout forme une œuvre cohérente, riche et diversifiée. L’album a beau durer une heure et quart, l’ennui ne pointe jamais le bout de son nez. Nous sommes en présence d’un excellent album de black symphonique, largement supérieur à tout ce qui se fait dans le genre, il serait dommage de manquer un tel album à cause de préjugés, de toutes façons les fans du groupe achèteront les yeux fermées. Quant aux autres, qu’ils lui donnent une chance avant de le condamner. Cela fait un moment que j’attends que cradle refasse le coup d’éclat de Dusk, j’aurai attendu longtemps mais ça y est ! Dans le match opposant l’Angleterre à la Norvège nous avons dimmu 1, cradle 1, balle au centre. J’allais oublier, on ne change pas les bonnes vieilles habitudes : l’édition limitée sera disponible dans six mois, une fois que tout les fans auront acheté cette édition. Ils cherchent vraiment le bâton pour se faire battre, ils doivent aimer ça depuis le temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 janvier 2007
Mon dieu,Cradle est sur une major.Si on m'avait dit ça à la sortie du Dusk..,.Enfin pourquoi pas ça montre qu'ils ont du succés les p'tits gars et c'est très bien pour eux.Cet album est pas mal du tout,il m'a fallu un peu de temps pour l'apprécier mais finallement je trouve que c'est du bon boulot.La production est d'une propreté insolente,c'est clair Dany sait s'entourer des bonnes personnes.J'ai juste un petit reproche à faire et là je vais me faire appeler par tous les noms d'oiseaux:Je trouve cet album un peu long.Il fait pas loin de 75 min et je dois avouer que au bout de 50 min j'ai ma dose de decibels.Je dois devenir trop vieux sans doute.C'est pas grave ,je l'écoute en 2 fois.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 février 2010
Je ne fais que l'écouter.... encore et encore. Envoutant et j'ai du mal à l'arrêter, si ce n'est pour passer sur un autre album de Cradle of Filth ; toutefois je reviens toujours à celui-ci !
J'ai découvert ce groupe il y a peu et les ambiances sont trop géniales !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 juin 2012
merci pour le cd et quel rapidité!!! 2 jours et il est arrivé comme par magie!!! mon fils est au ange! merci pour lui et a très bientôt pour de nouvelle commandes! coordialement seb
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Cruelty & The Beast
Cruelty & The Beast de Cradle Of Filth (CD - 2006)

Nymphetamine
Nymphetamine de Cradle Of Filth (CD - 2007)

Godspeed On The Devil'S Thunder
Godspeed On The Devil'S Thunder de Cradle Of Filth (CD - 2008)