undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

31
3,3 sur 5 étoiles
Solaris
Format: DVDModifier
Prix:5,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une magnifique histoire d'amour. Histoire d'un deuil impossible, d'une âme rongée par la culpabilité. Solaris, entité mystérieuse, matérialise les fantômes du passé. Dévasté par le retour de son amour perdu le personnage de Clooney plonge dans l'illusion. Bouleversant. Sur le thème de La Morte Amoureuse ce film exigeant est un chef d'oeuvre de maitrise. Mise en scène épurée à l'extrème. Interprétation solide. Le DVD est très correct mais les images étant issues d'un Master 4K la définition reste à quelques années lumière de ce que rendrait un transfert Blu-ray. Avis à l'éditeur!. Ce film largement sous-estimé mérite d'être conservé dans les meilleurs conditions possibles.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est l'aspect esthétique du boîtier DVD et le sujet qui m'ont attirée en premier. A l'intérieur, bonne surprise : le DVD est tout simplement splendide, avec son design multicolore !!!

Le film commence par un groupe de parole.
Le DR Chris Kelvin est psychiatre...
Un jour, il reçoit un message d'un ami, en détresse sur la station spatiale en orbite autour de la planète SOLARIS.
Après une courte préparation au voyage spatial, le voilà en route pour Solaris.
Dans la station orbitale, il ne trouve personne de vivant. Il y a des traces de sang dans le labo : sur le sol, sur l'échelle, sur les murs... Puis, il trouve deux cadavres dans des housses mortuaires...

Après le silence, il entend des cris, puis de la musique.
Il découvre "Snow", au clavier d'un ordinateur...
"Givarian" se serait suicidé, "Riess" aurait disparu, le "professeur Gordon", terrorisée, se serait enfermée dans sa cabine....
Snow tient des propos énigmatiques, un peu confus...

Chris Kelvin retourne au labo, aperçoit un enfant et essaie de lui parler : il s'enfuit...
Snow lui pose une question étrange : "combien de temps tenez-vous sans dormir ?"
Le professeur Gordon, diplômée en physique entre autres choses, réussit à s'entretenir avec le DR Kelvin... Elle parle de la présence, dans la station orbitale, "d'une chose"...
Le DR Kelvin essaie de comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ils n'ont pas entamé la procédure de retour sur Terre...

CE SONT LES 20 PREMIERES MINUTES DU FILM... Je n'en dirai pas plus !

De brèves images splendides et lumineuses de la planète SOLARIS !!!
J'aurai aimé que cela dure plus longtemps !
L'atmosphère du film est mystérieuse, pleine de sentiments, d'émotions...
Dans ce drame psychologique à huis-clos, la frontière entre la réalité et le rêve est confuse...
D'ailleurs, existe-t-elle ???

Le film mélange allègrement la réalité et les "flashs-backs"...

En ce qui concerne la fin : INATTENDUE !!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
On ne comprend guère la présence de la planète Solaris, en tant que planète générant des êtres pensants entrant en symbiose avec les membres de la station spatiale. Le film ne creuse guère de ce côté et le spectateur est obligé de bien faire secouer ses méninges pour raccrocher les morceaux. A trop jouer le mystère, on en oublie la clarté du propos cinématographique. Ce film est d'abord un mélodrame racontant l'histoire d'un couple, sa rencontre fortuite, sa passion, son évolution, son déchirement et sa fin brutale. Il est centré sur cet homme qui n'arrive pas à faire son deuil d'une fin brutale et qui est confronté, sous l'influence de cette planète, à ce fantôme si réel du passé. Pourquoi vient-il ? quel sens en tirer au-delà d'une certaine rédemption propice à la réconciliation au-delà de la barrière de la mort ? Il n'y a à guère d'explication.

Pour autant, l'aspect esthétique du film est réussi avec des images méditatives très réussies, des scènes de la vie quotidienne sur terre très vivantes, une musique splendide. Cependant, dans ce film qui tient plus du fantastique que de la SF, et parce que la notion d'entité étrangère n'est pas bien évoquée, je reste sur ma faim.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 11 octobre 2006
Envoyé dans une station spatiale pour secourir des astronautes en crise, un psychologue est confronté à une nouvelle forme d'entité. Et si l'on pouvait retrouver ses morts ? Comment le vivrions-nous ? Que faire ?
Un film réellement envoutant. Les images de la planète Solaris sont sublimes. La musique est incroyable. Les acteurs sont vraiment bons.
Les amateurs de science-fiction ont forcément été déçus. Il s'agit d'un tout autre propos, à la croisée de la métaphysique et de la psychanalyse.
Ne vous fiez pas aux mauvaises critiques dues à un mauvais ciblage. Le film a déçu les amateurs de science-fiction, mais a probablement raté son véritable public : les amateurs d'ambiance surréaliste et de réflexion métaphysique. On trouve dans son ambiance mystique des échos éloignés du film "2001" et de sa suite "2010".
Un film lent, sans action... mais excellent. Il vous suivra longtemps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2012
Mr Clooney est quelqu'un d'intelligent qui ne prend pas des rôles au hasard.

Il le montre encore une fois à travers sa participation à ce film qui n'allait à l'évidence pas rencontrer les foules, et c'est là en soi souvent un indice que l'on est en présence d'un grand film: on adore ou l'on déteste.

Etant fan de SF, j'ai particulièrement apprécié les décors mais plus encore l'ambiance qui sert à merveille le vrai dessein de ce film: un questionnement sur notre existence et notre réalité.

Enfin, quel meilleur endroit que cet immense vide appelé "Univers" pour apprécier au mieux la bizarrerie de notre singularité humaine perdue au milieu d'un Grand Rien qui préfigure le Tout ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 mai 2015
A temps et conforme a la description ..... ...... ...... ..... ...... ...... ........ ..... ...... .. . .. .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 septembre 2003
On avait perdu l'habitude de voir un film de science fiction sans monstres ou batailles intergalactiques...
Ceux qui cherchent un film d'action ou un thriller peuvent oublier Solaris, bien que James Cameron soir producteur et que l'acteur en tête d'affiche soit George Clooney. C'est une histoire étrange et métaphysique, sans réel début ni fin. On pense à 2001 pour la mise en scène froide et soignée et pour le scénario assez opaque. Et comme 2001, ce film n'est pas vraiment destiné au "grand public". Pourtant, malgré le rythme lent et la musique quasi inexistante, une atmosphère s'installe et on se laisse prendre par ces personnages torturés mis à mal par la planète Solaris.
L'édition DVD est malheureusement assez pauvre, on se console avec les commentaires audio du réalisateur et du producteur.
A voir et à revoir...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 décembre 2005
Une réflexion sur ce que nous avons pu manquer durant notre vie, comment vivre avec un être cher disparu et ses souvenirs. Attention ce n'est pas un film d'action. J'avais quelques craintes d'une redite à la sauce américaine sans subtilité sachant qu'Andreï Tarkovski avait déjà réalisé ce film tirer du roman Stanislas Lem . Mais une fois de plus Steven Soderbergh à su élever le niveau avec un regard original; dépouillé et épuré. il est parfois nécessaire de ne pas toujours tout expliquer, seul l'image doit parler, comme un clin d'œils à 2001. Si vous aimez Soderbergh, si vous vous souvenez de sexe mensonge et vidéo, traffic ou à fleur de peau, vous ne saurez pas déçu par ce film. C'est une histoire d'Amour déchirée par la mort dans un univers de Science Fiction, des plans volontairement longs, des images magnifiques et une esthétique propre au cinéaste. Un très grand film un peu vite oublié. sans vouloir faire de comparaison à 2001, en son temps fut un film tout aussi incompris, aujourd'hui il est considéré comme un des 10 meilleurs films de l'histoire du cinéma. Souhaitons longue vie à Solaris qui élève le débat sur le "qui sommes nous", dans un univers cinématographique SF encore un peu pauvre dans les domaines de la philosophie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 septembre 2003
Si nous avons voyagé entre les lignes du livre de Stanislav Lem, Solaris, la planète elle-même, nous reste « imprégnée » sur la rétine ; en on est raisonnablement déçus de si peu la retrouver dans le film. J’étais dans l’impatience de rencontrer l’extravagance vivante et mystérieuse d’une planète mise sous la convoitise contrastée de ses deux soleils, dont l’expression défie l’imagination et la raison ; à part quelques images, à effets spéciaux bien réussis par ailleurs, Solaris manque cependant ici de personnalité.
Le film, ce n’est pas exactement de la science-fiction, mais tient plutôt du genre « fantastique » ; c’est un peu comme la différence entre « cela pourrait exister un jour » et « ce n’est qu’un rêve »…
Somme toute, le film se laisse agréablement regarder.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juillet 2003
Soderbergh a réussi un tour de force, il a transformé le huit clos oppressent de Tarkovsky en une histoire profondément humaine et émouvante. Tout se passe pourtant dans un vaisseau spatial froid et stylisé et l'ambiance de paranoïa est permanente. Mais la beauté de la musique, des décors, et les silences révélateurs des personnages nous plongent littéralement dans cet univers. Et quand le film se termine, on a, nous aussi, envie de perdre la tête pour cette étoile presque vivante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Solaris
Solaris de Natalia Bondartchouk (DVD - 2011)
EUR 19,62

2010, L'Année du premier contact
2010, L'Année du premier contact de Roy Scheider (DVD - 2000)
EUR 13,00

Moon
Moon de Sam Rockwell (DVD - 2010)
EUR 8,92