Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 BONNE CUVEE
Même si depuis le CHIGAGO X la formation s'est orienté progressivement vers le rock FM avec des albums pour la plupart plus que moyens voire indigestes, "Hots streets" ,comme le suivant "XIII", fait figure d'exception. Aucun déchet, les morceaux s'enchainent parfaitement, ambiance cool, quelques titres (Alive again, Little miss lovin') pour nous secouer de...
Publié le 5 juillet 2010 par Patrick MICHEL

versus
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un album de transition
Chicago, (super) formation américaine de rock aux influences soul et jazz (dans les années 70), devenu groupe de rock disco/FM dans les années 80 voire un peu avant, sort ce douzième album en 1978, juste après la mort du guitariste Terry Kath lors d'une partie de roulette russe, remplacé à l'occasion par Donnie Dacus. La...
Publié le 11 octobre 2010 par prince saphir


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 BONNE CUVEE, 5 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chicago XII Hot Streets (CD)
Même si depuis le CHIGAGO X la formation s'est orienté progressivement vers le rock FM avec des albums pour la plupart plus que moyens voire indigestes, "Hots streets" ,comme le suivant "XIII", fait figure d'exception. Aucun déchet, les morceaux s'enchainent parfaitement, ambiance cool, quelques titres (Alive again, Little miss lovin') pour nous secouer de notre doux farniente.
Le guitariste Donnie DACUS s'est parfaitement intégré aux anciens et interprète 2 titres. La production de Phil RAMONE est aux petits oignons.
L'album contient le hit "No tell over"
A écouter sur la route des vacances sans se prendre la tête.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 INJUSTEMENT DECRIE, 17 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chicago XII Hot Streets (CD)
Cet album reste injustement descendu.
Mélodies très agréables et grosse qualité des vocaux en particulier ceux de Peter CETERA. Quant à Donnis DACUS à la guitare, il a fait beaucoup de bien à un groupe qui en avait, à l'époque bien besoin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un album de transition, 11 octobre 2010
Par 
prince saphir - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chicago XII Hot Streets (CD)
Chicago, (super) formation américaine de rock aux influences soul et jazz (dans les années 70), devenu groupe de rock disco/FM dans les années 80 voire un peu avant, sort ce douzième album en 1978, juste après la mort du guitariste Terry Kath lors d'une partie de roulette russe, remplacé à l'occasion par Donnie Dacus. La production aussi change de main, et c'est Phil Ramone qui s'en charge; il produira encore le suivant, le survolté "XIII", sorti l'année suivante. Une production plus lisse, plus "FM", plus compressée, mais au service d'une musique toujours aussi bien interprétée sinon inspirée.
En fait, ces deux albums ("Hot Streets" et "XIII"), bien que très différents, peuvent être encore considérés, à mon humble avis, comme de bons albums, même si ce seront les derniers (la suite semblant démentir la fameuse assertion selon laquelle il n'y aurait pas de mauvaise musique, seulement de mauvais musiciens...). On peut à cet égard constater (une fois de plus) à quel point les années 80 auront décidément été fatales à un nombre incalculable de musiciens issus des années 70...
En tout cas, "Hot Streets", comme "XIII", est sorti dans les années 70...; et à aucun moment, à l'écoute de ces deux albums, on sent le groupe se laisser aller à la facilité, au remplissage, même si la comparaison semble difficile avec les neuf albums qui ont précédé, formidables de chaleur, d'énergie, d'inventivité et de musicalité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit