Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Deux oeuvres majeures de Zoltan Kodaly et d'Eric Tanguy, et une oeuvre très intéressante d'Ervin Schulhoff, 27 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Renaud Capuçon - Gautier Capuçon : Face à face (CD)
Zoltán Kodály est né en 1882 à Kecskemét, dans l'Empire austro-hongrois. Il passa la majeure partie de son enfance à Galánta et à Nagyszombat (Trnava, Slovaquie). Il entrera à l'Université de Budapest, tout en étudiant la composition à l'Académie de musique de Budapest avec Hans Koessler (1853-1926). Il y rencontra Béla Bartók (1881-1945), qui restera son plus fidèle ami jusqu'à sa mort. Avec Bartók, il va recueillir sur des rouleaux de cire, mettre en forme et publier une quantité considérable de chants traditionnels populaires. En 1919, Kodály est nommé Directeur assistant de l'Académie de musique de Budapest. Il développera de nombreuses méthodes d'enseignement de la musique, dont on parle encore aujourd'hui sous le terme de « méthode Kodály », initiant les jeunes enfants au chant et à la tradition chorale. En 1923, il compose son oeuvres la plus connue, le « Psalmus Hungaricus », pour célébrer le cinquantième anniversaire de l'union de Buda et de Pest, mais ses oeuvres majeures comportent également la Suite « Hary Janos » écrite en 1926, deux Quatuors à cordes, une Sonate pour violoncelle et piano, et le Duo pour violon et violoncelle enregistré ici. Pendant la seconde guerre mondiale, Kodály restera à Budapest, se retirant de l'enseignement à partir de 1942. En 1945, il fut nommé président de l'Académie Hongroise des Arts, et assurera également la présidence de l'Académie Internationale de Musique Populaire. L'un des artistes hongrois les plus connus et les plus respectés, il est mort à Budapest en 1967.

Né en 1968, Eric Tanguy a suivi l'enseignement d'Ivo Malec (né en 1925), d'Horatiu Radulescu (1942-2008) et de Gérard Grisey (1946-1998) au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Pensionnaire de la Villa Médicis de 1993 à 1994, il a été en résidence de l'Orchestre de Bretagne de 2001 à 2003. A ce jour, son oeuvre comprends en particulier deux sonates pour piano (1996 et 2001), la Sonate pour violon et violoncelle (2003) figurant sur ce CD et écrite à l'intention des frères Capuçon, deux Quatuors à cordes (1993 et 1999), une Sinfonietta (2003), deux concertos pour violon (1990 et 2003), deux concertos pour flûtes (1993 et 1994), deux concertos pour violoncelle (1995 et 2000), et un concertino pour hautbois et 13 instrumentistes (2003).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Rien à dire, ravi ce toutes ces cordes!, 29 novembre 2009
Par 
Charles Delvaux (Gand, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Renaud Capuçon - Gautier Capuçon : Face à face (CD)
Les deux interprètes me ravissent, donc rien à dire. Ils m'offrent de surcroit la possibilité d'écouter des oeuvres que je ne connaissais pas, que je n'aurais pas eu la curiosité d'écouter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit