undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles35
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,82 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour un groupe des 70’s, Led Zeppelin sera parvenu à l’incroyable exploit de planter le seul album live officiel publié durant sa carrière ! Lourd, pataud, aux morceaux trop longs, THE SONG REMAINS THE SAME n’est guère représentatif de l’incroyable énergie scénique que Led Zep dégageait certains soirs.
Il faudra attendre mai 2003 pour que paraisse LE véritable témoignage du groupe en concert : celui-ci. Capté sur ses terres d’adoption autant que de prédilection (L.A. et Long Beach), cet album (au titre parfaitement choisi) nous montre les quatre titans aux pieds d’airain ferraillant leur répertoire de l’époque la plus sacrée, dans le but de mettre à genoux ce public US si convoité. C’est peu dire qu’ils y sont parvenus ! Déroulant le répertoire magique des quatre premiers albums (plus quelques nouvelles qui figureront sur le cinquième à venir), Led Zeppelin martèle (IMMIGRANT SONG, d’entrée), assène (BLACK DOG), atomise (STAIRWAY TO HEAVEN), bombarde (ROCK AND ROLL) et achève enfin de sa masse herculéenne (WHOLE LOTTA LOVE en medley rockab’), doublée d’une habileté rythmique machiavélique (THE OCEAN), un public abasourdi par tant de forces en présence, ainsi qu’un auditeur des années 2000 qui se demande s’il y a eut quelque chose depuis…
Tops : IMMIGRANT SONG, STAIRWAY TO HEAVEN, BLACK DOG, WHOLE LOTTA LOVE, ROCK AND ROLL, HEARTBREAKER
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2003
Depuis 1976 et le décevant "THE SONG REMAINS THE SAME" on attendait impatiemment la sortie d'un live digne d'un groupe légendaire comme LED ZEP. Force est de de constater qu'avec la sortie de ce triple CD, conjointement à un DVD du meme acabit, on est aux anges. Le livret, la production, les morceaux choisis sont parfaitement représentatifs de la folie scénique du dirigeable. En ces temps de disette musicale, il est bon de replonger aux sources du rock dans ce qu'elles ont de plus esssentielles : talent, professionnalisme, intégrité. Il est bon aussi de se rappeler aussi à quel point ces quatres garçons dans le vent (eux aussi..)avaient du talent : PLANT et son organe vocal chaud, velouté et puissant ; PAGE le redoutable joueur de six cordes, douze cordes, double guitare, banjo, gratte sèche, cithar, etc ; PAUL JONES, le perfectionniste des studios qui assure grave sur sa quatre cordes épaulé, et de quelle manière, par le merveilleux BONHAM, dont la frappe puissante grosse caisse, caisse claire est reconnaissable entre milles. Ces quatres éléments, aux qualités intrinsèques avérées ont donné naissance au cinquième élément indissociable du groupe : cette alchimie (PAGE était friand de sciences occultes...)unique qui se dégage du groupe lorsqu'il joue. Il n'y a qu'à écouter "BLACK DOG", "DANCING DAYS", STAIRWAY TO HEAVEN", "DAZED AND CONFUSED", "IMMIGRANT SONG", pour se rendre compte que TOUT est là, tout est dit. 30 ans ont passé mais la légende continue...
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2006
Led Zep avait déjà un album fleuve avec "Physical Graphiti". Ici Page renforce encore le patrimoine de ce groupe légendaire avec ce live fleuve d'une qualité rare. Il est rare de nos jours d'entendre ou d'assister à une telle démonstration. 3 CD, c'est du costaud ! Mais ce qui a dedant, c'est du monstrueux ! On y retrouve un Led Zep en pleine forme, pendant la tournée américaine de 1972. Ils revisitent leurs 4 premiers albums, mais en plus offrent la première lecture historique des titres du 5ème, "Houses of the holy". La version de "Since i've been loving you" est dantesque, "Stairway to heaven", encore plus forte que sur album. On oscille entre chansons hard et balades (premier disque). Dans le deuxième, on a le droit à 25 minutes de folie de "Dazed and confused" et à un show de Bonzo dans "Moby Dick". Sur le troisième, énorme "Whole lotta love", sublime "The Ocean"... Les musiciens sont au sommet de leur art. Plant a encore toute sa puissance au chant. Comment s'en priver ? Plus personne ne pourra les égaler...
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 19 juillet 2004
Ce disque est une abomination: il aura fallu attendre plus de TRENTE ans pour le voir débouler chez les disquaires. 30 années au cours desquelles ceux qui n'avaient jamais eu la chance d'écouter un bon bootleg du Zeppelin (il y en a beaucoup) ne pouvaient en aucun cas se faire idée de l'impact de la bande à Jimmy Page sur scène. Alors, bien sûr, il y avait The Song Remains The Same... mais au moment de son enregistrement le groupe accusait la fatigue d'une longue tournée et le guitariste s'était blessé à la main.

Ici, les conditions optimales sont réunies: Zeppelin est dans son fief californien (il s'agit de la combinaison de deux concerts enregistrés à quelques jours d'intervalle), les musiciens sont à leur sommet (Plant ne chantera jamais plus aussi bien et Page bouillonne d'idées) et la playlist ressemble à un best-of.

Alors, bien sûr, certains morceaux sont trop longs pour nos oreilles modernes habituées aux médiocres productions radiophoniques de ce siècle cinglé. Mais, si un instant vous pouviez baisser la lumière, faire brûler un peu d'encens au patchoulis et rêver aux jeunes filles en fleur de David Hamilton, vous fondrez sous le feu intense du meilleur groupe de rock que la Terre ait connu.

Trois disques, c'est sans doute beaucoup. Mais vous remarquerez bien vite que le premier compile les morceaux courts, le second est expérimental et le troisième enfonce le clou superbement avec les classiques du dirigeable écrasant.

Croyez-moi, vous ne pouvez pas vivre sans cette galette de référence...
22 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2003
un live de led zeppelin a sa meilleur epoque, et en plus avec un son en 5.1 surround!!!
la performance de led zep est tout simplement grandiose,enorme,magique, LE LIVE DE TOUT LES TEMPS!!!!!!!!!!
led zep a inventer le hard rock et la performance scenique etait leut terrain favorie avec tout ces improvisation enorme qui rendait chaque morceaux different d'un concert a l'autre!
led zeppelin en concert en dolby surround 5.1 ,c tout simplement le gral de la musique rock!!!!
0Commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2006
Enregistré en californie en 1972, ce live couvre les 4 premiers albums du dirigeable et offre en plus quelques titres de House Of The Holy, album qui sortira en 1973. Ce disque est un témoignage de la créativité de led zeppelin et de sa capacité à donner des concerts dantesques, où les versions studios de leurs morceaux sont souvent surpassés (n’en déplaise à certains).
TOUT EST DANS CE LIVE : du hard pur de Immigrant Song ou Black Dog au blues de Since I’ve Been Loving You en passant par la ballade Stairway To Heaven et les échappées folk/acoustique de Going To California et That’s The Way. Et encore, çà ce n’est que le premier disque ! Car en effet les 2 autres ne sont pas en reste et offrent entre autre une légendaire version improvisée de Dazed And Confused (25 minutes), un Moby Dick transformé en solo de batterie (19 minutes !) ou encore un Whole Lotta Love au riff universel où sont imbriquées de larges reprises blues. Nos 4 musiciens sont plus qu’impeccables avec un Jimmy Page hallucinant tout au long du disque. Je pense d’ailleurs que seul un certain Jimi Hendrix pouvait rivaliser avec lui, du moins pendant les quelques années où ils ont pu se croiser…
Cerise sur le gâteau : la prise de son et la production sont en plus très bonnes, alors je mettrai bien 6 étoiles mais comme on ne peut pas…
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2004
J'ai 17 ans, j'ai rien vécu mais je suis un fan de Led zep. il n'y pas à dire: led zep est vraiment indémodable( Mon père déjà allait les voir en concert et moi j achete les best of)et dès les premières notes du CD 1 c'est parti! Toute la force de led zep prend forme dans une compilation exceptionelle. Ce cd reprend simplement mais judicieusement les meilleures prestation de 2 live géniaux où se melent émotion (stairway to heaven) et violence(black dog). Tt aussi bien que les BBC sessions cet album est incotournable. (...)
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2004
Au-delà de la qualité intrinsèque de la musique de Led Zep, ce DVD-AUDIO restitue en la décuplant l'ambiance d'un concert (même s'il s'agit de deux voire plus, reséquencés de manière à ne faire qu'un), avec son énergie scénique et l'engagement des artistes à se donner au maximum pour leur public. Il est dommage que ce support rencontre moins de succès commercial que le SACD, car il est à mon avis largement supérieur, tant du point de vue des détails musicaux (cf. Queen, "a night at the opera", autre maître-étalon du support, allez sur play.com et vous le trouverez...) que de la dynamique.
Sur ce dernier point, ce double DVD est spectaculaire : essayez pour voir "moby dick", sur le disque 2, avec son solo de batterie hallucinant de plus de 9 minutes, et vous comprendrez...
Bien entendu, ampli avec entrées analogiques 5.1 et système à 5 enceintes avec caisson de basses de rigueur.
Un des 3 plus grands albums du support, avec le Queen précité et "Hotel California".
"A écouter à volume maximal", comme disait David Bowie sur "Ziggy".
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2014
Un live que je n'avais jamais eu l’occasion d'écouter, quel bonheur, pour moi le meilleur live et aussi le plus rock'n'roll qui est fait.
A posséder d'urgence, avec cette album on comprend encore mieux pourquoi Led Zepp est Le plus grand groupe et un des plus influencent du Hard Rock
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà le chef d'oeuvre que l'on attendait de la part du plus grand groupe de rock de tout les temps ! Cet enregistrement live de 1972 est une pure merveille, 3cd pour 2h30 de blues, de rock, de hard, de folk, de musique psychédélisme, le groupe s'exprime intensément et les titres qui ont fait leur gloire s'étirent pour notre plus grand plaisir. Et c'est un "daze and confused" de 25mn25 qui nous prend aux tripes, un "moby dick" de 19mn2O avec son légéndaire solo de batterie, un "whole lotta love" d'anthologie de plus de 23mn et j'en passe et des meilleurs. Jimmy Page s'épanche avec feeling dans des solis improvisés, Robert Plant n'a jamais chanté avec tant de conviction, John Paul Jones fait vibrer sa basse comme jamais et John Bonham tape sur ses fûts comme un damné. Cette performance extraordinaire nous est offerte avec un son d'enfer et ce tryptique indispensable confirme que Led Zeppelin restera la référence suprême dans le monde du rock intelligent et inspiré.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

32,49 €