Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une chevauchée d'enfer., 28 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Blessed Hellride (CD)
On peut vraiment dire qu'on est gaté avec Zakk Wylde pour peu que l'on soit fan de ce fantastique guitariste/chanteur et de son groupe.En effet,un an et un an après 1919 Eternal,Zakk nous revient avec ce nouvel album de très grand cru.Les petits problèmes de son un poil faiblard sur 1919 sont desormais du passé,ici les basses sont bien présentes,les harmoniques sont encore plus saignantes que d'habitudes et surtout la batterie occupe une place bien plus importante et herite du bon gros son qu'elle meritait dans un groupe aussi puissant que BLS.Aux niveau des chansons on est pas decu loin de la,Zakk a toujours cette faculté a pondre des riffs superbes de puissance et d'aggressivité,Doomsday Jesus en est un bon exemple avec son deluge d'harmoniques artificielles et son refrain heavy au possible.Un invité très special est present sur Stillborn en la personne du mentor Ozzy dont la voix se marie a la perfection a celle de Zakk.On remarque d'ailleurs sur tout l'album que Zakk est certainement une des rares personnes a pouvoir imiter le madman a la quasi perfection,We Live No More est tout bonnement hallucinant a ce sujet.L'album tout entier est egalement ni plus ni moins qu'un bel hommage au grand Sabbath,melangeant brulot heavy a de tres belles ballades:bluesy sur The Blessed Hellride,fausse ballade heavy sur Blackened Waters,et un brin sudiste sur Dead Meadow.A part ces trois titres plus calme,le reste vous donne envie de headbanger,de lever le poing,d'engloutir la biere par hectolitres et de demarrer sa becane a fond car l'attitude biker est toujours bien la.
Le vrai heavy metal est toujours bien vivant grace a l'ogre Zakk Wylde et ce dernier album en est la preuve ultime.A posseder absolument si on aime son heavy gras et agressif!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Zakk is back !!!, 1 mai 2009
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blessed Hellride (CD)
Après le troisième album de Black Label Society (le moribond "1919 Eternal" à la production râtée et aux compos inégales), je commençais à perdre un peu de mon admiration pour le grand Zakk Wylde, guitariste flamboyant que j'avais découvert (au top de sa forme) quelques années auparavant chez Ozzy Osbourne (ah, ces parties de guitare incroyables sur "No Rest For The Wicked" ou mieux encore, sur le fabuleux "No More Tears")... Heureusement, au moment où je me disais que c'en était peut-être fini de lui, que le trip "métal/chaines/bière/moto" lui avait probablement un peu trop tapé sur le système, est sorti "The Blessed Hellride". Et là, je dis: quelle claque!

Déjà, l'album est bien produit... ça change du précédent! Un gros son de guitare, une section rythmique loin d'être ridicule, ça dépote comme il faut! Ensuite, les compositions tiennent mieux la route: l'excellent morceau d'ouverture "Stoned and Drunk" au tempo enlevé met tout le monde d'accord d'entrée de jeu. Le single "Stillborn", avec la participation d'Ozzy le mentor, est bien sympa également. "Funeral Bell" avec son riff rouleau compresseur, écrase tout sur son passage. "Destruction Overdrive" est plus rythmée et a le genre de riff heavy rock qui rappelle vraiment l'époque Osbournienne de Zakk. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi des accalmies (genre dans lequel Mr. Wylde excelle quand il veut s'en donner la peine) avec la ballade bluesy "The Blessed Hellride". Mieux encore, il y a la dernière chanson: "Dead Meadow", ballade particulièrement belle, sombre et sobre, où Zakk se fend d'un solo magnifique, tout en retenu, cessant enfin de vouloir épater la galerie à tout prix.

A mon sens, cette quatrième production de Black Label Society est la plus équilibrée du groupe. Il y a du gros, du gras, du lourd, du musclé, mais aussi de la finesse et du feeling. Bien sûr, Zakk Wylde cède parfois encore à une certaine facilité, en nous balancant quelques solos qui semblent avoir pour unique but de nous montrer à quel point il est fort. Puis, il y a 2 ou 3 compositions un peu en dessous du reste qui m'ennuient... mais "The Blessed Hellride" reste globalement un très bon album, bien écrit, souvent jouissif, efficace et même... beau! Que demande le peuple?

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'avis de www.desert-rock.com, 5 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blessed Hellride +1 (CD)
L'avis de Chris

Ayant délaissé son ex-camarade de jeu Ozzy qui fait désormais le pignolo sur MTV dans un show pathétique, le génial et talentueux guitariste Zakk Wylde est de retour avec son projet presque solo. Cet album, composé intégralement par Zakk, est interprété par lui-même dans sa quasi-intégralité puisque le bougre tient la guitare, la basse, le piano et chante ne laissant que la batterie à un complice (et à Ozzy les chaeurs de `Stillborn' qui plaira aux aficionados de Black Sabbath). Bien sûr les esprits chagrins se plaignent de la voix du Monsieur et disent que ce dernier n'a qu'à se contenter de gratouiller vu que c'est ce qu'il fait de mieux. Et bien non ! Le poly instrumentiste a une voix rocailleuse qui va à merveille avec le style heavy rock de sa musique. Tant pis pour les fans du metal des eighties, cet album est un pur moment de bonheur rock'n'rollien interprété avec maestria qui ravira les amateurs de stoner au sens large !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Zakk rules, 13 mai 2011
Par 
Bordg David "Papa bordg" (Vernon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Blessed Hellride (CD)
Pour équilibrer les choses avec mes collègues chroniqueurs, je vais être plus court. Cet album est tres tres bon, zakk privilégiant la structure et les chansons par rapport a sa folie musicale. Ce qui donne moins de démonstration et plus d' excellents titres avec notamment une batterie plus en avant. Mais attention sa guitare déjantée est toujours présente, l équilibre des deux est par exemple bien senti sur stillborn notamment!!! Du lourd a posséder même si en tant que fan j ai une légère préférence pour le 2e stronger than death!!! Mais d' une tres courte tête!!!! Hugue
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 brutal et sensible!!!, 4 février 2014
Par 
megaotal - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Blessed Hellride (CD)
"the blessed hellride" qui succéde au géant et controversé "1919"(mon favori) est un pur concentré de bonheur metallique!Le disque s'ouvre sur 3 tueries absolument déstructrices et guérriéres fidéles à la devise du groupe:force,détermination et pas de pitié"(la devise du pére du pére de zakk qu'il transmettra a son viking de fils),et ça dépote grave!Sans temps morts le biker nous envois du trés trés lourd,ou ses solos sonts habilements travaillés et direct dans la grande tradition du heavy ricain(remember pantera...),3 énormes claques d'entrées donc!Mais les fans le savent,zakk en dépit de son apparence est fan de ballades façon guns'n'roses dans les 90's(il a faillit succéder à slash aprés le split),et c'est ainsi que cet album offre à l'auditeur quelques moments de douceurs,dont le sublime morceau qui clot l'album.C'est étonnant d'ailleurs qu'un album aussi heavy que "the blessed hellride" se termine de façon aussi nostalgique,mais celà passe trés bien et on se dit que zakk est quelqu'un de passionné et de libre qui n'hésite pas à surprendre son public.C'est simple cet album est à la fois l'un des plus heavy et l'un des plus émotionnels de mr wyld,et sans aucun doute l'un des meilleurs.rajoutez à ça un duo avec ozzy sur "stillborn" et un livret quelque peu provoc' et bien rock'n'roll,et vous obtenez l'un des indispensables des crameurs de goudron de la route 66.une bombe!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Blessed Hellride
Blessed Hellride de Black Label Society (CD - 2003)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit