Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le meilleur de soilwork !!!!
Le cinquième album de Soilwork s'inscrit dans la continuité de Natural Born Chaos ( produit par l'excellent Devin Townsend ), tout en étant plus mature et peut être moins lassant.
Sur Figure Number Five, les Suédois de Soilwork se sont véritablement dépassés et nous offrent là un album abouti, au son...
Publié le 24 février 2004 par Guyomard Frédéric

versus
3.0 étoiles sur 5 Un Soilwork moins ébourriffant
Ah qu'il est difficile de succéder à des monuments de death mélodique comme "The Chainheart Machine" ou "A Predator's Portrait"! Petite parenthèse en passant, un internaute dit sur cette même page que ce "Figure Number Five" est plus énergique et brutal que les albums précédents, ce qui est une hérésie tant il...
Publié le 19 septembre 2009 par Blaster of Muppets


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Encore un grand album de LA référence Suédoise !, 13 juin 2004
Par 
Arnaud (Le Blanc, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Après deux albums absolument géniaux (A predator's Portrait en 2001 et Natural Born Chaos en 2002), Soilwork parvient, avec une facilité réellement déconcertante, à accoucher d'un album aussi mémorable que les deux sus-cités ! Exécutant toujours d'une main de maître ces furieux morceaux pourtant toujours très mélodiques, le groupe adoucit a nouveau un peu plus son Thrash en intégrant des éléments presque plus pop ("Rejection Role", "Departure Plan") et lorgne parfois inconsciemment vers... la New-Wave ("Light The Torch", "Crank the Sirens"), au travers de ces refrains magiques dont il a le secret ("Overload" et "Strangler"). Le combo définit sa création comme "une musique objective faite pour des gens objectifs", ce qui définit parfaitement le style de ce groupe Suédois qui met réellement tout le monde d'accord ! Sans aucun doute mon album préféré de l'année 2003 !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le meilleur de soilwork !!!!, 24 février 2004
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Le cinquième album de Soilwork s'inscrit dans la continuité de Natural Born Chaos ( produit par l'excellent Devin Townsend ), tout en étant plus mature et peut être moins lassant.
Sur Figure Number Five, les Suédois de Soilwork se sont véritablement dépassés et nous offrent là un album abouti, au son surpuissant, et innovant dans les parties vocales. Figure Number Five est l'album de la consécration avec un meilleur équilibre entre les mélodies, l'intensité et l'atmosphère où se mêlent riffs accrocheurs et parties de clavier survoltées. Bjorn Speed modèle sa voix aux rythmes des guitares heavy et des claviers, tantôt épurée tantôt agressive ( agressivité nous rappelant parfois un certain Phil Anselmo ). Ainsi s'enchaînent les parties très brutales aux breaks intégrant la voix claire. Figure Number Five est l'album incontournable pour tous les fans d'In Flames, Children of Bodom ou encore Dark Tranquility.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Indispensable!, 9 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Après Natural born Chaos, Figure Number Five est la confirmation du talent du combo Suédois!
Malgré une présence accrue du chant clair, le groupe n'a rien perdu de sa hargne comme le démontrent "Figure Number Five" et "Rejection Role". De plus, les refrains sont désormais très réussis et entêtants ( un comble pour un album de death!), notemment sur "Rejection Role", "Distortion Sleep", "Cranking the sirens" et le clavier est plus présent et mieux maîtrisé qu'auparavant.
Même si les morceaux sont simplifiés, Soilwork a encore réussi a progressé en évitant de se répéter tout en confirmation l'orientation prise avec Natural born Chaos.
Enfin pour les nostalgiques, le cd Bonus offre quelques titres inédits, quoiqu'enregistrés il y a quelques années, plus dans la veine des premiers albums.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Un Soilwork moins ébourriffant, 19 septembre 2009
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure N°5 (CD)
Ah qu'il est difficile de succéder à des monuments de death mélodique comme "The Chainheart Machine" ou "A Predator's Portrait"! Petite parenthèse en passant, un internaute dit sur cette même page que ce "Figure Number Five" est plus énergique et brutal que les albums précédents, ce qui est une hérésie tant il est au contraire plus mélodique, moins rapide et violent que ce que le groupe avait proposé jusque-là.

Ceci étant dit, n'allez pas croire que je ne lui mets que 3 étoiles parce que le propos est moins "méchant". L'évolution vers plus de mélodie est un procédé assez naturel et compréhensible que l'on peut observer chez (quasiment) tous les groupes oeuvrant dans des registres un peu brutaux (thrash/death & co...). Ce n'est pas toujours convaincant, mais ça a également donné lieu à de bien bons albums (le Black Album de Metallica, "Countdown to Extinction" de Megadeth...).

Qu'en est-il de ce "Figure Number Five" alors? Il démarre fort, "Rejection Role" n'est pas un titre très brutal, mais il est diablement efficace. On sent tout de suite que Soilwork va nous proposer quelque chose de moins féroce mais pas inintéressant pour autant. Les voix claires sont plus présentes et les refrains sont très mélodiques. Le troisième morceau qui se trouve être la chanson titre est déjà nettement plus costaud. Ce titre-là pourrait laisser penser que le groupe va nous en mettre plein la tête, mais cette chanson reste finalement l'une des seules compositions rappelant les premières heures plus agressives de nos chers suédois. Au fur et à mesure que les écoutes se succèdent, on repère d'autres morceaux réussis comme l'enlevée "Mindmaker" ou la fausse ballade assez heavy "Departure Plan"... mais il y a un problème.

Le défaut de ce disque provient, à mon sens, de sa trop grande homogénéité. Il est sympa, contient pas mal de pistes réussies, mais au bout d'un moment on est tout de même gagné par cette impression que toutes les compositions finissent par se ressembler un peu... et certains titres peinent à se démarquer.
Un autre aspect de ce Soilwork nouvelle formule ne me séduit pas totalement. Jusque-là, on avait été habitué à des soli de haute volée qui nous laissait le c** par terre... Maintenant, ils sont sympas mais la plupart d'entre eux passe sans que l'on s'en rende vraiment compte. Ce disque est, en somme, plus simple, moins torturé, moins impressionnant aussi... Alors un Soilwork plus mélodique ou mid-tempo: pourquoi pas, mais il aurait fallu plus de titres de la qualité de "Rejection Role" ou de quelques autres (cités ci-dessus) pour en faire un disque remarquable. En l'état, il reste juste bon, ce qui n'est déjà pas si mal...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La maitrise des suédois..., 29 novembre 2006
Par 
lynx-du-rhone (Vaulx en Velin, Rhône) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Quel groupe ! et quelle claque !! voici un album à posséder absolument. Le précurseur de "Stabbing the Drama" s'affiche bien dans l'optique de titres aux riffs violents, ponctués de refraints "gagnants" qui leur apportent la touche mélodique indispensable... le tout porté par un Bjorn "speed" Strid au top de sa forme.

Un bon point également aux parties de batteries enlevées avec brio, même si on n'atteint pas le niveau d'un Dirk Verbeuren
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Exceptionnel, 29 novembre 2006
Par 
lynx-du-rhone (Vaulx en Velin, Rhône) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure N°5 (CD)
Quel groupe ! et quelle claque !! voici un album à posséder absolument. Le précurseur de "Stabbing the Drama" s'affiche bien dans l'optique de titres aux riffs violents, ponctués de refraints "gagnants" qui leur apportent la touche mélodique indispensable... le tout porté par un Bjorn "speed" Strid au top de sa forme.

Un bon point également aux parties de batteries enlevées avec brio, même si on n'atteint pas le niveau d'un Dirk Verbeuren.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un soilwork un peu moins brutal, mais encore plus efficace !, 1 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Ce nouvel album de soilwork est plus melodique que les précédents ; on le remarque dès la première piste : "Rejection Role" au refrain particulièrement accrocheur.
"Speed" à la voix rauque est en pleine forme et nous entraine sur des morceaux tous honorables. Certains sont plus Brutaux ( comme "Figure number Five" ) d'autres plus calmes (ex : "departure plan") et le tout est légèrement saupoudré de sons electro appréciables.
Définitivement un très bon album de Soilwork, à la hauteur du fameux " A predator's portrait"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La baffe..., 16 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Après Natural Born Chaos, on peut dire que Soilwork fait aussi bien, voir mieux avec ce nouvel album. Avec en plus une production béton (Daniel Bergstrand), les Suédois nous délivrent certainement là un des albums de l'année 2003....pour les fans de Metal evidemment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un grand groupe est né!, 9 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure Number Five (CD)
Après Natural born Chaos, Figure Number Five est la confirmation du talent du combo Suédois!
Malgré une présence accrue du chant clair, le groupe n'a rien perdu de sa hargne comme le démontrent "Figure Number Five" et "Rejection Role". De plus, les refrains sont désormais très réussis et entêtants ( un comble pour un album de death!), notemment sur "Rejection Role", "Distortion Sleep", "Cranking the sirens" et le clavier est plus présent et mieux maîtrisé qu'auparavant.
Même si les morceaux sont simplifiés, Soilwork a encore réussi a progressé en évitant de se répéter tout en confirmation l'orientation prise avec Natural born Chaos.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 un album original, 9 mars 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Figure N°5 (CD)
ce cd est bien plus énergique et brutal que les précédents, c'est l'album parfait pour se défouler. evidemment il y a des passages très mélodiques comme le refrain de la superbe "cranking the sirens" facilement accrochable. il y a un coter un peu pop qui donne son originalité au cd, on le constate on écoutant "overload". "figure number five" est une chanson assez violante qui m'a un peu surpris quand je l'ai ecouté la première fois,c assez répétitif mais très entrainant.
A part ca il ne vaut pas "natural born chaos" ou "predator's portrait" dont il s'est assez éloigné point de vue style. le seul avantage par rapport aux précédents c'est l'éveil et l'énergie de la musique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Figure Number Five
Figure Number Five de Soilwork (CD - 2003)
Cliquez pour plus d'informations
Actuellement indisponible
Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit