undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles24
4,5 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:10,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juin 2003
Apres les chefs d'oeuvres "13" et "blur", de longues années se sont écoulées pour les fans. Le pire sembla se produire avec l'éviction (pour cause d'alcoolisme principalement) de leur chouchou graham, et la sortie de l'ovni "don't bomb when you're the bomb", que damon qualifiera plus tard de "petite démo sans interet". L'attente de l'album fut alors plus qu'indécise...
Finalement, comme 13, il faut un temps d'adaptation.
Think Tank ouvre de nouveaux horizons à blur, séduit de nouveaux fans, mais en perd aussi quelques anciens en route. Pourtant tout le monde se réconcilie aux concerts, veritables moments de délire, ou anciens et nouveaux morceaux se télescopent a merveille...
Personnellement, je trouve cet album dépaysant et monstrueusement innovateur. "Out of time" est la chanson la plus originale entendue sur les ondes récemment. Les morceaux s'enchainent parfaitement, en particulier "Good Song" (pépite pop legere), "On the way to the club" (morceau pop et tres experimental), "Brothers and Sisters" (ballade funk), et le sublime "Caravan" (meilleur morceau à mon gout, tres mélodique"), suivi de l'euphorique "We've got a file on you" (1'00 chrono)...
La production est excellente. Fat Boy Slim apporte une contribution interessante a l'album (le sympathique "crazy beat", et le jouissif "gene by gene)
Enfin, on retrouve la nostalgie et la nonchalance propre a blur dans les morceaux "Ambulance", "Sweet song" et "Battery in your leg" (ou joue graham...)
En définitive, "Think Tank" est un grand album, qui confirme que blur est un groupe qui a toujours su se renouveler, et qui laisse esperer un bel avenir...
0Commentaire12 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2004
Au vu de tous les commentaires que j'ai pu lire, je suis pratiquement d'accord avec tous. Ce disque est une merveille.
Comme beaucoup des commentateurs, je n'ai jamais été une fan de Blur, mais depuis que ce disque est sorti, je suis revenue sur mes a priori. Et j'attends avec impatience le prochain.
Techniquement parlant, ce commentaire est nul, mais il vient du coeur.
Ce disque demeure, à mon sens, le meilleur album de 2003. Faites comme moi, laissez-vous séduire ...
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2006
Il m'aura fallu du temps pour apprécier pleinement cet album... D'accès difficile pour ceux qui étaient restés habitués au son brit pop de Blur, ce "Think Tank" révèle ses innombrables trésors par petites touches, et est la marque d'une mâturité incroyable chez le leader Damon Albarn.

Dès le premier titre rejaillit toute l'influence (positive) du projet Gorillaz qui a considérablement enrichi la panoplie musicale du groupe ; cette énergie et cette diversité sonore se retrouvent sur Brothers and Sisters, le sublime Caravane, Jets (là on dirait vraiment du Gorillaz !) ou encore Gene by Gene. Mais l'album brille aussi par ses ballade empruntes de tendresse Good Song, On the Way to the Club et surtout le magnifique Sweet Song. Les amateurs de l'ancien Blur seront ravis du très efficace Crazy Beat, qui n'est pas sans rappeler Song2, ou de l'interlude bruyant We've got a File on you.

Bref, un album immense qui vient clore magistralement une fabuleuse trilogie ouverte avec "Blur" et poursuivie avec "13".
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2003
le départ de Graham Coxon (l'irremplaçable) faisait craindre le pire (ou le moins bon), mais dès la première écoute, Think Tank envoûte, et ne quitte plus la platine...
le mélange des genres (mali, gorillaz, fatboy slim, maroc etc...) est particulièrement intelligent et subtil et l'approche est très belle...
"out of time", "sweet song" & "on my way to the club" sont sublimes.... "sweet song" pourrait être la chanson d'adieu de damon albarn à son guitariste (et ami?) Graham Coxon, tellement les paroles sont touchantes.
"battery in your legs" (seule chanson où Coxon est crédité... on en pleurerait d'ailleurs) est une merveille.
par contre, les réveils difficiles pendant les longues journées d'hiver seront mieux accueillis avec "crazy beat" ou "we've got a file on you"....
achetez think tank, écoutez le, et soyez blur !!!!
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2003
La bande a Damon revient, on s'attendait a du très bon... et on n'est pas déçu. Certes , la première écoute n'est pas évidente, mais au fur et à mesure on est surpris par les morceaux variés dub, funk, rock, pop... et surtout les ballades de Damon (On The Way To The Club, Out Of Time, et le sublime Caravan). Blur continue sur la meme branche expérimentale que le magnifique 13 (sans Graham) avec des influences diverses (le projet Gorillaz n'y est pas pour rien). On ne peut pas s'en passer, un disque majeur cette année.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2003
Compared to the brash pop of Damon Albarn's Gorillaz side project and 1999's overtly emotional 13, Think Tank is a soulful and subtle affair—its tone possibly traceable to the departure of founding member Graham Coxon midway through its recording. There are classic Blur rock moments here, notably "Crazy Beat," which is cut from the same cloth as the classic "Song 2," and the painfully short but brilliant "We've Got a File On You," which sounds like agitprop punks Crass mixed up with a Moroccan snake charmer. But while Albarn still has an ear for a melody, without Coxon's guitars to subvert them, most of these songs sound like the work of a new band. "Caravan"'s sleepy rhythm plods at a camel's pace, while "Gene by Gene" employs cross rhythms to evoke desert images. Blur is now more about textures rather than standard rock rhythms. Some will find their evolution off-putting, but for fans who appreciate a band that refuses to sit still, Think Tank is a rewarding listen.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 25 juin 2003
Malgré le départ du guitariste (torturé) Graham Coxon, Think Tank reste dans la continuité de "Blur" et de "13". Des morceaux pas si faciles d'accès, parfois un peu longuets, remplis d'arrangements incongrus, de sons différents. Au bout de deux ou trois écoutes, ils deviennent plaisants, beaux, émouvants ou drôles. Entre un premier titre envoûtant et un dernier magnifique, Think Tank aligne chansons douces, funk endormi ou encore du Pavement. Au milieu de la morosité musicale ambiante, ce "laboratoire à penser" est très bien venu. Et si vous remontez la plage 1 sur votre lecteur, un morceau caché de près de 7 minutes et qui sonne comme un hommage aux Specials allonge encore le plaisir...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2003
Il faut quelques écoutes avant de se familiariser avec Think tank. Voilà pourquoi on parle de nouveau (pour la troisième fois après blur et 13) d'un suicide commercial pour Blur. Mais une fois la déroute des premières écoutes passées, on se rend compte que ce disque tient la route du début jusqu'à la fin. On se demandait si blur allait encore savoir se renouveller comme il avait l'habitude de le faire à chaque album et la réponse est oui, magnifiquement oui. Je me suis même surprise à pleurer sur on the way to the club. A recommander à tout les mélomanes éclectiques.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2003
A la premiere ecoute, on est assez dérouté par les nouvelles tonalités de cet album. Finie la Brit Pop, finis les hymnes pop genre Girls & boys, le nouveau Blur explore de nouvelles voies et c'est réussi. Out of time est excellent, On the Way to the club serpente de façon lancinante comme du Beta Band, quant à We've got a file on you, c'est une bombe punk assez rejouissante !
Un disque plus apaisé finalement, bourré de clins d'oeil aux récentes collaborations de Damon Albarn (Gorillaz et les musiciens du Mali). Une réussite !
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2003
Jusqu'ici, malgré quelques tubes imparables, je n'avais pas trop prêté attention à Blur. Le groupe était trop catalogué pop, et la guéguerre avec Oasis était des plus stupides. Mais les Gorillaz, et l'épisode Malian Music nous avaient fait découvrir une démarche plus aventureuse sur le plan artistique. Ce nouvel album confirme : pas facile d'accès (c'est souvent bon signe), on y entre peu à peu et il dévoile ses richesses pour longtemps, dans une démarche "pop-rock-expérimentale" qui n'est pas sans rappeler Radiohead.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €