undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: DVD|Modifier
Prix:9,63 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 3 juillet 2013
Après l'excellente surprise qu'avait constituée Sniper, très bonne série B sortie en 1993 et dans laquelle Tom Berenger trouvait un rôle à sa mesure, l'idée d'un Sniper 2 paraissait alléchante.

Tourné 9 ans plus tard et réalisé par Craig R. Baxley (qui n'a à son actif pratiquement que des réalisations de téléfilms), le long-métrage retrouve un Thomas J. Beckett vieilli et retiré de l'armée. Mais à la demande expresse d'un haut gradé, il reprend du service afin d'assassiner un Général serbe. Assisté par un condamné à mort (Bokeem Woodbine, vu dans Rock ou The Big Hit), il découvrira rapidement que sa mission s'avère être plus complexe et dangereuse qu'il n'y paraissait...

Malgré une introduction bien menée et qui permet de renouer avec un Tom Berenger usé par l'âge, mais toujours excellent acteur (un seul de ses regards désabusés en dit plus long qu'une tirade), cette suite destinée à la télévision s'avère être, malheureusement, d'une nullité absolue.

Ainsi, en plus d'un script truffé de lieux communs, les aberrations scénaristiques s'enchainent sans temps morts : entre des situations irréelles (Berenger, coupe militaire, et Woodbine, noir, passent inaperçus dans les rues serbes alors que toute la ville se fait fouiller), des dialogues d'une abyssale stupidité (entre un pseudo philosophe débitant des âneries tous les deux mots et des répliques telles que : « Freedom ! », prononcée par l'un des personnages avant de mourir, la coupe s'avère être vite pleine), des scènes d'action pour le moins pitoyables ou/et improbables (quelques balles frappant des arbres, deux voitures d'un autre âge se carambolant et créant une explosion digne d'un Michael Bay...) et des moments absolument ridicules (la résistance de la Serbie entière est composée en tout et pour tout de...3 personnes !!, un satellite américain observe un important mouvement de troupes ennemies à la frontière, qui s'avérera n'être composé que de...4 militaires et un tireur d'élite !!), Sniper 2 dépasse allégrement les limites du nanar, pour s'enfoncer en profondeur dans les limbes du navet.

Mais le naufrage est loin de s'arrêter là. Comptez également, mis à part Tom Berenger, des acteurs lamentables (voyez le visage du sous-fifre militaire serbe et vous allez vite comprendre...), une mauvaise exposition des lieux, une absence totale de tension lors des faits de guerre des snipers, une ville en ruine depuis des années, mais encore fumante, un ignoble réalisateur qui ne sait pas manier une caméra et enchaîne les prises de vue ineptes, un combat final, en plus de celui avec les 5 pèquenots...qui n'a pas lieu, l'hélicoptère arrivant avant l'arrivée des renforts serbes, mais surtout, une intrigue...qui ne se termine pas ! Bien que l'on devine depuis le début que la seule et unique femme résistante soit du côté de l'ennemi, et que les héros sachent également que leurs rangs contiennent un traître, la résolution de la prétendue intrigue n'a bel et bien jamais lieu.

Au vu d'un tel désastre, Tom Berenger lui-même, au fil des minutes, ne semble plus croire au projet, se contentant dés lors de cachetonner.

Il serait également trop facile de dire que Sniper 2 étant une production TV, le manque de moyens a eu raison de son potentiel. Non, car nombre de petits projets, sans guère plus de budget, parviennent à imposer un style, une idée, une histoire. Ce que ce navet n'arrive jamais à faire, rejoignant les catacombes des bouses cinématographiques.
Et le spectateur de regarder avec impatience sa montre, espérant que cette insulte au Cinéma et à Sniper, premier du nom, s'achève le plus vite possible.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2016
c'est un très beau film qu'il a fait la trilogie aussi apres il y a d'autre film qui son bien
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
7,67 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)