undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

29
4,7 sur 5 étoiles
Les risques du métier
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

26 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 juin 2003
Ce 3eme album de Bénabar est un véritable trésor.
Vous y trouverez d'abord deux saphirs que vous avez pu entendre lors de ses concerts : "le slow" (la pochette du cd 2titres vaut à elle seule le détour, elle éclaire le titre de l'album) et la boulversante chanson "je suis de celles" que le public écoutait toujours en silence. Mais vous pourrez aussi y découvrir de nombreux bijoux dont la drôlerie finit sur une chute cruelle mais comique comme "dis lui oui" où il tente de convaincre Muriel de retourner avec son mari un peu lourdaud, ou encore le "sac à main" où il disséque (pour son malheur) cet accessoire feminin.Vous entendrez aussi de vraies perles d'une délicatesse et d'une mélancolie rares comme "le zoo de vincennes"(les dures conditions de vie des animaux dans un zoo), "la coquette" (devenue vieille)ou "monsieur René" (qui doit partir à la retraite).Vous pourrez même toucher du doigt de vrais rubis rouge passion comme "monospace" ou une vie future rêvée, ou "les mots d'amour". Enfin vous trouverez aussi quelques autres pierres précieuses comme "la station mir" ou une critique de notre société, "vade retro téléphone" ou une étude scientifique sur un problème très épineux (quand dois-je rappeler la fille avec qui j'ai passé la nuit ?), "paresseuse" ou la vie nonchalante d'une Parisienne, et pour terminer "l'itinéraire" ou une virée assez spéciale avec ses cinq potes.
Bref, une fois ce tésor ouvert, vous n'aurez plus guère envie de le refermer, peut-être même aurez-vous envie de prolonger le plaisir en écoutant les deux précédents albums de Bénabar, tout aussi fantastiques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 juin 2004
C'est fou! C'est comme si Bénabar était un petit peu à l'intérieur de chacun de nous... Ses textes ne sont jamais alambiqués contrairement à ceux de certains et ils vont en plein dans le coeur... Ils sonnent vrai. Cet album confirme ce que l'on puvait présentir avec le précédent. Un coup de coeur tout particulier pour la chanson:"je suis de celle" qui ne peut laisser personne indifférent et qui devrait meme chez les plus durs d'entre nous provoquer quelques larmichouilles... Merci Bénabar et meme si je ne me lasse pas de cet album ci j'attends avec impatience le suivant!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 mai 2004
Et oui, lorsque l'on aime les textes authentiques, on ne peut qu'aimer Bénabar. Les chansons de cet album sont tour à tour drôles, sarcastiques, optimistes... J'ai particulièrement aimé "Dis lui" oui et "station mir". Mélanger humour et émotion n'est pas un talent répandu chez tous les artistes. Je le conseille vraiment à tout ceux qui aiment des artistes comme Cali, Delerme, Renaud etc...
Alors bonne écoute !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 mai 2004
...Que nous décrit si bien Bénabar ! Ses paroles vont fouiller dans nos poches, nos petits défauts sont mis à nu (sac à main), les incidents de la vie (l'itinéraire), un peu de tristesse et d'amertume aussi (Monsieur René, je suis de celles), bref, Bénabar est champion pour coller ses chansons à votre vie ou à la mienne... On se retrouvera tous à un moment ou l'autre de cet album, on a tous vécu une fois quelque chose qu'il décrit avec beaucoup de poésie... Ecoutez, ré-écoutez, vous verrez comment le quotidien, et somme toute, le banal, peut remplir un album avec beaucoup de brio !
Intemporel aussi, nos enfants pourront sans doute l'écouter en nous traitant de ringards, certes, mais en pouvant se reconnaitre dans ces mots là !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 avril 2004
Difficile de passer après le premier album solo ! Benabar a pris le risque de ne pas se mettre au hard rock, de n'être qu'un bad boy (son objectif avoué lorsqu'il est sur scène !) imaginaire, et surtout il a pris le risque de continuer à être lui !!! Comment lui en vouloir lorsqu'on écoute cet opus (homonyme de l'excellent film des années soixante avec Jacques Brel : un hasard ?) : toutes ces historiettes demeurent accrocheuses : elles nous rappellent ce que nous sommes, l'addition de petits moments qui donnent nos vies. BENABAR nous rappelle celà : que les petits bonheurs existent, et que tous additionnés, ils forment un album qui ne représente qu'un risque : celui pour vous de passer à côté !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 janvier 2005
Il fait parti d'une "nouvelle" vague avec les Cali et autre Vincent Delerm ... Enfin de la chanson française sur laquelle on peut se vanter et être fier ... Les paroles sont claires, limpides, vécus ???, la musique percutante, appropriée et divers. La seule manière de trouver mieux est d'aller le voir sur scène ... Bénabar est EXPLOSIF et étonnant, tout comme ses musiciens. Par cette album, le seul risque qu'il prend, c'est de devenir un maitre dans son métier ... et on en a bien besoin !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 mai 2003
Ce 3eme album de Bénabar est un véritable trésor.
Vous y trouverez d'abord deux saphirs que vous avez pu entendre lors de ses concerts : "le slow" (la pochette du cd 2titres vaut à elle seule le détour, elle éclaire le titre de l'album) et la boulversante chanson "je suis de celles" que le public écoutait toujours en silence. Mais vous pourrez aussi y découvrir de nombreux bijoux dont la drôlerie finit sur une chute cruelle mais comique comme "dis lui oui" où il tente de convaincre Muriel de retourner avec son mari un peu lourdaud, ou encore le "sac à main" où il disséque (pour son malheur) cet accessoire feminin.Vous entendrez aussi de vraies perles d'une délicatesse et d'une mélancolie rares comme "le zoo de vincennes"(les dures conditions de vie des animaux dans un zoo), "la coquette" (devenue vieille)ou "monsieur René" (qui doit partir à la retraite).Vous pourrez même toucher du doigt de vrais rubis rouge passion comme "monospace" ou une vie future rêvée, ou "les mots d'amour". Enfin vous trouverez aussi quelques autres pierres précieuses comme "la station mir" ou une critique de notre société, "vade retro téléphone" ou une étude scientifique sur un problème très épineux (quand dois-je rappeler la fille avec qui j'ai passé la nuit ?)et pour terminer "l'itinéraire" ou une virée assez spéciale avec ses cinq potes.
Bref, une fois ce tésor ouvert, vous n'aurez plus guère envie de le refermer, peut-être même aurez-vous envie de prolonger le plaisir en écoutant les deux précédents albums de Bénabar.
Marianne
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 mai 2003
Enfin !Ca y est il est là ce nouvel album !!
J'avais déjà découvert quelques chansons en avant-première lors de son concert il y a quelques semaines .
Première écoute :fort bien mais un peu tristounet par rapport au précédent .Le piano a remplacé les cuivres .
Seconde écoute : En fait il est vraiment bien , plus posé ,plus nostalgique et moins entraînant que le précédent mais c'est quand même Bénabar alors ....
On retrouve toujours sa plume légendaire notamment dans "L'itinéraire" qui, personnellement résume 80% de mes samedis soirs ,et dans "Monospace" parce que moi si un jour quelqu'un me dit tout ça, je le conduit à l'autel immédiatement !
Je préfère tout de même l'entrain et l'humour du précédent !
Cependant ,quelle joie de retrouver "Le slow" en bonus !Chanson mythique de tous ses concerts !Ca c'est un beau cadeau qui rapelle pleins de souvenirs !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 mai 2003
Jouissif,
C'est le premier mot qui me viens a la bouche lorsque j'écoute (avec les oreilles cette fois) le dernier album de Benabar.
Je me suis empresser d'aller l'acheter lorsque ce dernier fus sortis.
J'avais déja entendus "monospace" et "dis lui oui" sur internet.
Mais je peux vous assurer que cet album contient plus que ces deux titres (qui sont déja a eux seuls deux bijoux).
Benabar va attendrire avec la retraite de "Monsieur rené", il va aussi être satyrique en critiquant a sa facon les voyages dans l'espace "la station mir", il va également égratiner les bonnes conventions du romantisme a l'eau de roses, "les mots d'amour" etc....
Benabar a également évoluer dans son univers musical et le choix des instruments, comparer au premier opus solo.
On entend moins les trompettes, les grosses caisses au détriment de guitare et de piano qui s'accordent parfaitement.
Niveau instrument on retrouve aussi l'accordéon qui deviens culte et indispensable dans le repértoire de Benabar.
Ces nouveaux instruments rebuteront peut etre moins certaine personne alérgique a la fanfare (et c'est bien dommage).
Et puis cette édition limitée magnifique avec 7min45s de bohneur live de Benabar, "le slow".
Un pur moment, de live, de rigolade et surtout de plaisir.
Si Benabar continut comme ca, je peux vous assurer qu'il va sérieusement prendre le chemin des trés grands de la chanson francais de qualité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 juillet 2004
j'ai eu la chance d'assister au festival de solidays et particulièrement à l'époustouflante performance de notre bénabar!coincidence ou non, en cette journée particulièrement pluvieuse, son "show" -car il s'agit véritablement d'un show- a été le seul à bénéficer de quelques rayons de soleil...pour le plus grand plaisir d'un public en délire...car bénabar sait aussi bien nous faire sauter sur dis lui oui, ou a notre santé, que nous émouvoir avec simplicité sur je suis de celle -incontournable-, le tout rythmé avec un humour naturel et une véritable joie de vivre et de partager son plaisir avec un public qui pourtant ne venait pas que pour lui.
en renrant chez moi, je me suis jeté sur internet pour connaitre ses dates de concert à paris et je contaste qu'il reste des places pour le zénith, mais une question subsiste : l'ambiance sera t elle aussi déchainée ds un concert plus traditionnel qu'un festival comme solidays ???
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Infréquentable
Infréquentable de Bénabar (CD - 2008)