undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles34
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 avril 2004
Comme à chaque nouvel opus de Thom Yorke et ses potes(tous aussi géniaux que lui,alors citons-les)Colin et Jonny Greenwood,Phil Selway et Ed O'Brien,tous plus barrés les uns que les autres,on sent que le groupe évolue et continue à nous charmer sans jamais être redondant... Ce qui donne l'occasion de réécouter les albums précédents avec plaisir et de se rendre compte que Radiohead est toujours un des groupes les plus originaux(donc des plus rares)de notre époque... Quid du contenu? Une électro touch un peu moins prononcée que sur Kid A et Amnesiac,une variété dans les choix d'instruments et de rythmes tout à fait remarquable,la voix de Thom Yorke toute planante au-dessus d'instrus géniales... Radiohead est LE groupe qui se renouvelle le mieux et nous le prouve à nouveau avec ce 6ème album. Respect...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2004
On aurait pu croire, à l'écoute de "The Bend" ou "Pablo Honey", que Radiohad allait se contenter de son étiquette de groupe pop britannique, comme bien d'autre l'ont fait.
Ils ont prouvé avec Ok Computer dans un premier temps, non seulement leur capacité à évoluer, mais aussi à nous délivrer de véritables chefs d'oeuvres.
D'évolution il sera encore question avec Kid A, qui fait entrer Radiohead dans un style tout autre que celui qu'on lui connaissait auparavant, bien plus experimental et déjanté. Amnesiac confirmera ces expérimentations, avec un peu moins de tacte peut-être.
Hail to The Thief tombe donc très bien, puisqu'il réuni à la fois l'esprit plus rock des débuts, la finesse de la mélodie de Ok Computer, et le côté plus expérimental et synthétique des Kid A et Amnesiac.
Le coktail est détonnant. Les 1ères écoutes peuvent ne pas être concluantes, mais une "étude" approfondie du disque laisse rapidement apparaitre le niveau de cet album, qui se savour au fur et à mesure des écoutes.
Radiohead nous délivre par ailleurs quelques balades au piano qui, bien que parfois un peu lugubres, à l'image de Suck Young Blood, flirtent avec l'exceptionnel, ou le franchissent. Il n'y a qu'à écouter "I Will", ou le somptueux "Sail to the Moon" pour s'en convaincre.
Des titres comme "Sit Down Stand Up" ou "Where I and you Begin" sont plus déjantés et représentent assez bien le trip dans lequel le groupe est entré. Un morceau un peu fou, un peu chaotique, qui ne plaira clairement pas à toutes les oreilles, mais qui, une fois assimilé se révèle être l'un des bijoux de l'album.
Enfin, l'opus contient aussi, évidemment,son lot de tube potentiels, plus pop, moins expérimentaux, plus "easy listening" en gros, à l'image de "There there" ou "Go to sleep", 2 bonnes pop-song qui plairont certainement d'avantage au grand public que les titres les plus obscures de ce "Hail to the Thief".
Au final un grand album qui vient à point nommer asseoir le talent de ce groupe populaire mais pourtant très à part.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2003
On pensait Radiohead incapable de faire mieux que son OKcomputer. Le dyptique KidA/Amnesiac avait rebuté de nombreux sceptiques, ou au contraire enthousiasmé ceux qui s'étaient donné la peine de plonger totalement dans ces deux albums complémentaires. Avec ce nouvel album, Radiohead fait taire toutes les critiques en surpassant tout ce qui avait été fait jusqu'alors. Il a sa place au côté des "Srgt Peppers", "Revolver" (Beatles), Dark side of the moon (Pink floyd), "blood on the tracks" (bob dylan), etc... sans rougir de la comparaison.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2003
Qu'est ce qui peut commencer comme un disque du label WARP, passer à un style freejazz/electro digne de Kid A ou d'Amnesiac, nous troubler encore plus en revenant au premier amour du groupe (du rock à guitares), et terminer par un son power-pop que leurs voisins d'Oxford (Supergrass) ne renierait pas ?! ... ?! Un album de Radiohead ?! ... ?! Non tout simplement une seule et unique chanson ! La première de cet album qui n'est heureusement pas qu'un simple assemblage hétéroclite et inutile de leur talent, comme le produit malheureusement Beck sur ses disques depuis 5 ans ! Hail to the Thief n'est toujours pas l'album de trop (mais le feront-ils ?), il prouve tout simplement que l’on peut reprendre les recettes de son succès (les compositions qu'elles soient lentes ou rapides, restent toujours empreintes d'une grande mélancolie, et la voix de Tom est définitivement devenu un instrument de musique unique !) mais continuer à refuser une démarche uniquement commerciale pour ne pas abandonner les expérimentations qui font que Radiohead reste LE GROUPE de musique de ces années 90-00.
0Commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2003
Il faut bien se rendre à l'évidence : Radiohead est un groupe majeur depuis la fin des années 1990, et ce disque le rappelle extrêmement brillamment, sous la forme d'une synthèse quasi parfaite de toutes les directions empruntées par Thom Yorke et sa bande depuis The Bends. Attention, Hail to the Thief n'est pas le disque pop annoncé partout avant sa sortie. Si certains morceaux donnent à nouveau la part belle aux guitares, comme "2 + 2 = 5", d'autres rappellent fortement les expérimentations électro de Kid A et Amnesiac, comme la somptueuse "Myxomatosis". On note aussi le grand rôle accordé au piano. Le chant de Thom Yorke est moins torturé qu'avant, plus libre. Ce disque est, à n'en pas douter, amené à devenir une référence, au même titre qu'OK Computer en 1997. Tout simplement indispensable.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2003
Cet album est un concentré des nouvelles chansons que certains chanceux (comme moi par exemple) on peut entendre pendant leur tournée iberique de l'été 2002. Un debut d'album fracassant avec "2 + 2 = 5", du nouveau son avec "backdrift", le sublime "i will" qui me donne encore des frissons ainsi que plein d'autre à découvrir ou à redécouvrir.
Personnellement cette album est en boucle dans ma voiture et plus je l'ecoute plus je l'adore.
Ce 6eme album de Radiohead est a la hauteur de mes esperances: de la guitare, des nouveaux sons, et une sublime voix.
A acheter les yeux fermés pour tous ceux qui aiment RADIOHEAD.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2009
beaucoup d'inventions sonores et harmoniques, trés bien produit ce disque vous ravira si vous aimez les explorations musicales et mélodiques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2003
Ce nouvel opus confirme le statut d'un groupe desormais incontournable.
1) 1+2=5 - un morceau de rock pur et dur comme on en avait plus l'habitude
2) Sit down stand up - un morceau typiquement de Radiohead
3) Sail to The Moon - le morceau le plus aérien de l'album ou la voix de Yorke nous emporte
4) Backdrifts - retour a l'éléctro
5) Go to sleep - guitare accoustique, basse, batterie et pas de fioritures
6) When I end and you begin - un des points culminant de cet opus
7) we suck young blood - un peu dérangeant mais délicieux
8) the gloaming - le morceau le plus experimental de cet album
9) There there - réussite complète comme premier single
10) i will - se rapproche de kid A et Amnesiac
11) punch up at wedding - une des perles de cet album. Magnifique
12) myxomatis - retour de l'electro
13) Scatterbrain - mélancolique et poétique
14) a wolf at the door - une sorte de valse excellent
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
c'était un cadeau pour ma nièce (17 ans) qui me l'avait demandé : elle l'a trouvé très bien...et moi aussi!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2004
Hail to the Thief est déroutant. Car cette musique n'est ni de la pop, ni du rock, ni de l'électro ; on a l'impression d'une synthèse des précédentes oeuvres du groupe et donc par là même on ne sait pas trop sur quel pied danser....
La première écoute fut pour moi désastreuse : ennuyeux , sans rythme et autiste. Mais comme d'habitude avec Radiohead, au bout de quelques écoutes on aime, puis on adore.
Le groupe continue à nous surprendre pour notre plus grand plaisir... Mais malheureusement le "Ok Computer 2" n'est toujours pas là et un retour aux sources (des guitares please !!!) est souhaité par beaucoup.... sauf par le groupe !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,78 €
10,34 €
9,58 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)