undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici nav_WSHT16 Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:13,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

At the Gates remet le couvert en 1993 sur le même label Peaceville. Cette année voit aussi la sortie de deux autres albums clé du death mélodique suédois: "Lunar Strain" d'In Flames et "Skydancer" de Dark Tranquillity.

Le line-up reste stable, l'artwork est toujours aussi énigmatique et anticonformiste ("220 volt Buddha" par Åke Hodell), les compos toujours aussi mélodiquement complexes, le guttural de Linberg de plus en plus arraché.
Exit le violon.
Voilà, pas d'élément novateur sur cet album, mais des titres à la même profondeur insondable, une créativité sans limite et un sens de l'harmonie transcendant.

Pour cet album, les suédois sont retournés chez Tomas Skogsberg, qui n'a pas réussi cette fois-ci à leur donner un son à la hauteur de "Gardens of Grief": si le son de gratte est plus percutant, il n'en est pas de même pour la batterie et la basse, encore plus absente semble-t-il.
Si les suédois continuent les expérimentations, à l'image du début en fade-in étrange de "Primal Breath" ou le groove jazz de "The burning Darkness", "With Fear..." ne bénéficie malheureusement pas de l'effet de surprise de son prédécesseur.
Il demeure un très bon album, même si l'arrivée des deux autres géants de Göteborg lui font un peu d'ombre.
A noter une excellente surprise en fin de disque: à la fin de "Through the Red", quelques secondes et silence puis apparaît un titre caché ; il s'agit d'une reprise de Discharge "The Nightmare continues", accélérée de manière indécente.

Il y a eu plusieurs versions de cet album: couplé avec "The red...", avec un DVD de la tournée avec My Dying Bride, le digipack avec deux live et une version démo.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)