undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles32
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
24
4 étoiles
6
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2
Format: CDModifier
Prix:23,62 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 novembre 2013
Un trésor. Cet album, je vais bientôt le connaître par cœur car je l'écoute en boucle. Je ne les connaissais pas et en fait, plusieurs chansons sont revenues à ma mémoire. Je le conseille car l'album est tout simplement parfait groove et sensuel . J'adore.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2012
CHRONIQUE DE ALAIN DISTER MAGAZINE ROCK&FOLK MAI 1977 N°124 Page 127
12° Album 1977 33T Réf : Warner 56344
Fleetwood Mac..... ça vous remue des souvenirs, hein ? Peter Green, Jeremy Spencer, Dany Kirwan .... Les maudits de la première heure, leurs aventures à peine croyables. L'un s'était fait fossoyeur, l'autre enfant de Dieu. Et le troisième avait disparu. Le blues anglais avait là un de ses plus beaux fleurons, avec une légende à faire pâlir le plus dépravé des groupuscules punk (ceux des mid-sixties, of course). Un jour, Fleetwood (Mick le batteur) et Mac (John McVie, le bassiste, anciens Bluesbreakers de Mayall) en eurent marre de la sinistrose. Et s'enfuirent en Amérique, non sans kidnapper Christine Perfect de Chicken Shack - devenue Madame McVie en cours de route.
Groupe américain, FM remonte la pente. Grâce à Christine venue à point tempérer les élans mystico-planants des restes du groupe ? La musique va en profiter pour changer un brin. Le blues évolue en une forme plus rock, s'étiole en ballades, chante la terre et le plaisir de vivre. En peu d'années, FM devient une attraction hénaurme aux Etas Unis.
Mais ce n'est que très récemment qu'il semble avoir trouvé sa forme définitive (?), avec l'arrivée du guitariste Lindsey Buckingham et de la chanteuse Stevie Nicks. Avec elle, c'est toute l'image du groupe qui change. Une fille très jolie, à côté de ces vieux barbudos, quel choc délicieux... Son entrée dans la formation apporte une dimension tout à fait inhabituelle dans le monde du rock. En effet, les deux femmes ont écrit la majorité des compositions figurant sur cet album. Alors, bon, couplet sur la sensibilité féminine et tout... Ben non : Mme McVie est une sacrée swingueuse, pour commencer. Chicken Shack n'aurait pas existé sans elle. Et on se demande si Fleetwood Mac n'est pas un peu son truc aussi. Les mecs ne sont pas de simples exécutants, mais enfin ils n'ont pas droit à la parole (sauf Buckingham, trois fois). Où va le monde, je vous le demande mes biens chers frères... Contribution essentielle de l'élément mâle : une batterie qui a encore le blues chez Mick Fleetwood, frappe solide, maillochage qui propulse le groupe et porte les voix des deux filles ("Go Your Own Way", super tube). Il est peut être là, le secret de leur réussite, ce côté charme soutenu par une rythmique de locomotive (McVie et Fleetwood). C'est évident, comme par hasard, dans les compositions de Stevie Nicks ("Dreams", "I Don't Want To Knows") et Christine McVie ("Don't Stop", "Songbird", "Oh Daddy"). Ajoutez à cela quelques pincées de guitare solo par un Lindsey Buckingham - quand même pas à la hauteur de ses inoubliables prédécesseurs ("Don't Shop"), et vous aurez les ingrédients harmonieusement mélangés pour vous faire une excellente cuisine. Celle de Fleetwood Mac à bonne saveur.
0Commentaire4 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2010
Après l'opus Fleetwood Mac de 1975, la bande " à " Buckingham réitère et transforme l'essai avec un album dont pratiquement la moitié des titres seront des hits ou des incontournables ; la voix de Stevie Nicks , lancinante et perversement sensuelle excelle dans son titre phare " Dreams ", suivi de près par les réussites que sont " Don't stop " ( de Christine McVie , une chanson évidente bien avant la récup' lourdingue de Clinton )et " Go your own way " ( de Lindsey Buckingham ) , ce qui fait de ce disque une illustration parfaite de la troïka qu'est devenu Fleetwood Mac . Ce double album - "expanded & remastered" - fait suivre la galette originale d'une autre, composée des "Bonus" qui, en sus de la reprise de 10 des 12 titres originaux , propose 8 prises en studio dont 6 ne figurent pas sur l'album ; du beau travail , soigné et intelligent ( et ce qui ne gâte rien, pour un prix modique, moins de 5 euros sans les frais de port ), et qui peut préparer à "Tusk ", mais ceci, c'est une autre histoire ...
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2013
Je suis habituellement très dubitatif sur les ré-éditions remasterisées à cause du travail souvent assez douteux qui est, de toute évidence, plus là pour redorer le portefeuille de l'éditeur que pour apporter un plus artistique à l'œuvre.
Dans le cas présent, le travail du master est, à mon avis, excellent.
Il faut dire que le master précédent était, pour ainsi dire, inexistant, à une époque où "masteriser" ne signifiait que s'adapter au type de format. Aujourd'hui, c'est devenu une étape de la production fondamentale dans laquelle les groupes peuvent même s'exprimer en faisant le choix du "plus fort" (au sens audio comme au sens commercial) ou du plus "sensé".
Travail soigné, donc, pour Rumours, qui permet de retrouver de vieux plaisirs simples.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2000
Si mon avis comptait pour tous les autres , on aurait pu dire que c'est le meilleur album de Fleetwood Mac, mais bon, ce groupe a eu tellement de changements, de nouveaux guitaristes que certains se demandent bien qu'est qui reste de Fleetwood Mac en 1977. Et pourtant, croyez moi, ils nous ont encore concoctés des mélodies savoureuses et inoubliables!
0Commentaire10 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2014
Hormis un commentaire laconique, aucun n'a essayé visiblement la version en 5.1. Déjà que le disque original (vinyle) est un petit bijou de pop / rock avec une quasi refonte du groupe et du répertoire qu'il jouait avant l'arrivée des Nicks, McVie et Buckingham, mais sur les 5 canaux, on redécouvre l'ensemble des instruments, certains sons "apparaissent" comme s'ils n'avaient jamais existé avant, le mix ne dénaturant, pour ma part, absolument pas l'oeuvre originelle. Et puis s'agissant d'un hybride, il peut être lu sur une platine CD. On peut aussi profiter de la version SACD stéréo si on est réfractaire au multicanal. Un titre bonus par rapport au disque de 77. Pour l'explication de ce qu'est un SACD, voir mes autres commentaires (Doobies).
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2015
le temps à fait son effet, et cet album n'a pas pris une ride, il n'a fait que se bonifier. Tout n'est qu'équilibre sonore entre le groove imparable de la meilleur section rythmique pop des 70's et les harmonies vocales de Stevie Nicks toute en sensualité.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2013
On retrouve les titres originaux repris par la suite par d'autres groupes, mais qui ne sont pas au niveau de la version originale. Des morceaux mythiques, une sobriété acoustique et des voix sensuelles. Un grand album, une référence de ma discothèque.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2012
Album pop rock excellent avec des morceaux exceptionnels. La voix de Stevie Nicks est une pure merveille. J'adore !
Il mérite toujours sa place dans les meilleurs disques vendus dans sa catégorie. Ce retour aux sources est un vrai bonheur !
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2013
Fleetwood Mac a, malgre les tensions du groupe, realise un album formidable. Et c'est sûrement cela la clef de leur succes : chanter ce que le coeur et l'esprit leur dictent, avec une musique et des voix superbes.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
19,99 €
7,00 €