undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La plus mauvaise période de Stan Getz se situe entre 1967 et 1980. Victime de ses addictions (à l'alcool et à la drogue), il enregistre quelques rares réussites et de nombreux autres disques assez médiocres voire, pour certains sont désastreux.

Dans celui-ci, enregistré le 3 mars 1972, Stan Getz est à la tête d'un quintet où il retrouve Chick Corea (el-p) avec qui il avait enregistré dès 1967 Sweet Rain.
Ils sont accompagnés de :
Stanley Clarke : b
Tony Williams: dms
FAirto Moreira : perc.

Stan Getz venant de passer plusieurs années de sa vie en Espagne, il n'y a pas à s'étonner qu'avec Chick Corea (qui composa tous les morceaux sauf le célébrissime "Lush Life" de Billy Strayhorn )

Le disque commence par un fantastique morceau de bravoure : "La Fiesta" (dont, contrairement à ce que l'on croit, ce n'est pas le première interprétation par stan Getz, celui-ci ayant déjà enregistré ce morceau en 1969). Stan Getz a rarement joué avec autant de tension que dans ce flamenco qui est l'un des temps forts de ce CD et même de sa carrière.

L'accompagnement au piano électrique me semble pénaliser un Lush Life qui aurait pu être magnifique mais qui reste très beau.

Les deux prises de « Five Hundred Miles Away » sont très intéressantes à comparer.

Le reste du CD est de très bonne facture même si pour moi on n'atteint pas le meilleur Getz. Mais c'est une question de goût : je le préfère en tout acoustique.

Oserais-je avouer une préférence musicale pour Complete Live At Montreux 1972 (avec deux versions de « La Fiesta, une avec Chick Corea au el-p, une avec Albert Dailey au piano acoustique) qui, hélas, est inférieur sur le plan de la qualité sonore.

Cela dit, Captain Marvel est excellent et recommandé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 août 2006
Captain marvel est enregistré à New York en 1972, et on peut dire que les amateurs de return to forever de chick coréa ainsi que ceux de stan getz y trouveront leur compte. S Clarke, c coréa, a moreira, tony williams, accompagnent s getz sur des airs de bossa, de samba, de swing, il n'y manque rien avec ce son de piano électique, c'est vraiment du costaud! les couleurs sont plutot du genre hispano brésilienne, à déguster très chaud!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
8 Classic Albums
8 Classic Albums de Stan Getz (CD - 2011)