Commentaires en ligne 


13 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 De la bombe !
Tiens je l'écoutais encore ce matin, et à chaque fois, c'est encore une claque. Ce jeu de guitare tout en palm muting, cette batterie déchaînée et cassant le rythme de manière inattendue mais toujours au bon moment... Trop bon. Le chanteur n'est pas en reste, qu'il murmure ou qu'il chante harmonieusement (pas de beuglements ici). Pas de...
Publié le 8 septembre 2004 par Thomas B.

versus
1 internaute sur 7 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un métal façon prog qui tente d'être original.
Ayant lu tant de louanges sur ce groupe, je me suis décidé à le découvrir par cet album. Première impression très mitigée : monolithique, morceaux très semblables, plans et structures quasi identiques sur beaucoup de morceaux (phases calmes basse/batteries alternant avec les phases type refrain vociférant)...
Publié le 11 avril 2011 par Finisherfranky


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 De la bombe !, 8 septembre 2004
Par 
Thomas B. (Marseille) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Tiens je l'écoutais encore ce matin, et à chaque fois, c'est encore une claque. Ce jeu de guitare tout en palm muting, cette batterie déchaînée et cassant le rythme de manière inattendue mais toujours au bon moment... Trop bon. Le chanteur n'est pas en reste, qu'il murmure ou qu'il chante harmonieusement (pas de beuglements ici). Pas de doute, une oeuvre maîtrisée de bout en bout par des musiciens plus que talentueux. Ce deuxième album est pour moi le meilleur de Tool, de la splendide montée de "Eulogy" à l'efficace "46 & 2", sans oublier le "hit" "Aenema"... Une production encore plus propre que sur le précédent fait également de cette galette une quasi-perfection.
Lateralus est dans la même lignée certes, mais pas aussi "naturel" ou évident dans les compositions...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 indispensable, 7 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Aenima, plus encore que son successeur Lateralus, c'est une ambiance, un trip sonore qui se déguste du début à la fin.
Tool a réussi avec ce disque une véritable prouesse : rendre un métal très sombre accessible aux profanes, grâce à une voix unique, caressante et prenante tout à la fois, des plages non dépourvues d'humour(la comptine allemande sur Die "Eier von Satan", la pochette), un univers propre reconnaissable entre tous, une alternance entre agressivité et douceur, une atmosphère étouffante("Ions")... Bref, un classique à écouter d'urgence...d'une oreille attentive, car Aenima se savoure lentement, ne révélant sa vraie valeur qu'après plusieurs écoutes, comme pour la plupart des meilleurs disques.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention Chef-d'Oeuvre..., 1 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Oyez Oyez brave gens! Oyez cette musique qui à ma connaissance n'a pas d'égal. Tool est une troupe de troubadours incomparable et nous le prouve encore une fois de plus avec cet album. Chef-d'oeuvre technique, rien d'étonnant étant donné la virtuosité de chacun des musiciens! Dany Carrey au tambourin affirme qu'il est le meilleur du monde(...), Adam Jones au luth électrique est toujours aussi inventif et nous torture l'esprit (..), Justin Chancelor à la basse-luth fait une entrée dans le groupe très complémentaire (...) et fait grand honneur à son prédecesseur Paul d'Amour. Puis Maynard James Keenan au chant, inutile (trop difficile) d'en parler, faut l'écouter, ce gars est fou et chante comme personne n'a jamais chanté (de peur d'être mis en quarantaine héhé). Chaque chanson est un petit chef-d'oeuvre, à tel point que l'on ne peut même plus attribuer d'adjectifs convenables aux titres tels qu' "Aenema" ou "Forty Six & 2". Jetez-vous dessus si vous voulez vous élever musicalement, c'est l'moment faites un effort et vous comprendrez alors.. Le reste de leur discographie est différent mais aussi bon voire meilleur quelquefois. TOOL. Meme si c'est complexe ça n'a rien de compliqué! TOOL, vous dis-je!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un monde angoissant, 14 février 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Ce groupe est le seul groupe a ma connaissance a nous faire voyager dans un monde sombre et déréglé. Aenima nous entraine dans les profondeurs noir de notre ame, elle nous enchaine a un monde beau et mélodique. Que dire, rien n'est a jeté, tout concorde parfaitement même si les chansons paraisse n'avoir aucune logique. La voix du chanteur est brillante, les musiques lourdes, longue mais nullement ennuyeuse. Mais vouloir décrire TOOL est un pur non sens, TOOL c'est un sentiment, un no man land des plus sublime, indescriptible.
Il faut juste l'écouter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sentiment d'infini, énergie surhumaine, 24 avril 2006
Par 
Le Roux "oreille attentive" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
À écouter religieusement.

La décharge émotionnelle déployée par ce péplum du rock atteint la profondeur d'un film comme "2001 odyssée de l'espace".

L'univers est lourd, atemporel, puissant et monumental. Tout est presque tangible, c'est un abîme où il faut se laisser ensevelir.

Cela commence par « stinkfist » et le décor est déjà posé. La composition est très claire, on lit les mouvements facilement, mais le plaisir vient de même, simplement.

« Eulogy » vient ensuite, logiquement, tranquillement, pour remuer les tréfonds encore indifférents de notre être. On s'effondre alors devant la complexité des émotions qui s'expriment : douceur, beauté, violence, brutalité? C'est un voyage psychédélique assuré, pour peu que l'on attrape le rythme de Tool, qui frappe si bien à la porte de nos 5 sens. Cette énergie qu'ils donnent ne quittera dès lors plus l'album qui poursuit son cheminement implacable. Un tel voyage ne peut pas s'oublier. C?est de l?Opéra baroque : le spectacle est devant nous. Il suffit de se pencher sur le nombre, et la qualité, impressionnant de clips réalisés par le groupe sur cet album pour mieux mesurer la portée de ce spectacle.

« H » est clairement le morceau qui propose la transcendance ; la rythmique est puissante, offrant l?énergie nécessaire à Maynard pour libérer son chant. Il murmure, susurre, et enfin crie. C?est jouissif, mais à peine le temps de frissonner que la guitare déchire lourdement notre cœur, pour le meilleur.

« Useful idiot », intermède abstrait, représente alors tour à tour la porte de l?enfer et celle du paradis, le néant ou le commencement? Cela laisse en tout cas présager du meilleur. L?utilisation du format « Album » est exemplaire, comme beaucoup de chefs d?œuvre s?appuyant sur leur support pour mieux s?en affranchir.

« Forty Six & 2 » la violence est plus palpable, l?énergie est déjà presque saturée, la rythmique se fait plus crue et plus soutenue. C?était peut-être l?enfer, finalement? L?écoute se passe de commentaires, on est déjà loin.

« Message To Harry Manback » peut être que le paradis a des allures d?enfer? La pièce sonore est terriblement mélancolique, la solitude est trop cruelle. Il faut que cela explose c?est beau !

« Hooker With A Penis », Ici ça explose ; une explication ? Très bien mesdames et messieurs, le spectacle continue, c?est un déferlement punk et métal qui hurle a demi-mot des paroles bien distillées. Ça se laisse boire, c?est très alcoolisé néanmoins. Une attention à faire sur la batterie qui cavale à merveille, la bécane roule des mécaniques. La finale en bouche est très amère. Les arômes sont graves, piquants.

« Intermission » L?incantation de l?éléphant rose ?La foire ? la répétition d?un enterrement ? La répétition en tout cas se solde par la naissance d?un chef d?œuvre.

« Jimmy », est la pierre centrale de l?édifice. Ici, c?est Maynard et la Musique, rien de plus, ils sont tous les deux. L?un avec l?autre. Impossible de savoir qui accompagne. Les différents mouvements s?articulent avec une certaine anarchie savamment composée. Quel délice : il parle, il hurle, ça tape, ça plane, ça brille? C?est lyrique.

« Die Eier Von Satan » Recette d?un cocktail tonnée en allemand, à la manière de? À ce moment encore l?enfer? Humour noir ? Assurément, mais c?est finalement l?indice historique de l?œuvre. Nous sommes dans des temps torturés, la beauté et la violence se mêlent sans peine. C?est dangereux?

« Pushit » Chef d?œuvre de métal minimaliste, la composition générale met en œuvre un éternel renoncement. Les percussions sont hautes, les cordes couvrent un peu les cordes vocales, le morceau est presque sourd, mais la fin nous ramène au début, c?est très bien foutu ! À mi-temps, les tablas font le silence, la voix s?efface?

« Cesaro Summability » Point de fusion, trou noir, le voyage continue.

« Aenema », Tool ne vous a toujours pas convaincu qu?il avait raison ? Et bien subissons ensemble encore une fois le trait de génie. Toutes les ficelles, les recettes, sont utilisées, tout est mis en œuvre, il faut que ça tremble, le refrain doit entonner, grondez tambours, la guitare couine, toute la tectonique du rock est là pour générer de l?énergie pure dans nos oreilles. La matière gronde et s?entrechoque, comment rester insensible a tout ce vacarme, toute cette énergie est si bien dissipée. Tout ça se passe dès que vous décidez d?appuyer sur « play », tout ça pour ça?

«Ions » Je vous l?avais dit, c?est bien la matière qu?ils cassaient là? Voilà c?est fait, fontaine blanche pour les uns, plaque de métal pour d?autre, ou mêmes éléments déchaînées? À vous de voir, mais comment mieux se concentrer pour la suite ?

« Third Eye » Nous sommes tout près du cœur, du magma, les battements et le vent étouffent un texte de haut-parleur, la saturation est plus forte, on va s?en sortir ! Ouf une mélodie, le réel est proche ! Maynard revient encore plus fort ! Le prêtre a un grand sermon, il faut l?écouter. Changez de secte si ce n?est pas déjà fait ! Comment mieux terminer un album? Impossible de rivaliser avec une apothéose, par principe. C?est long en plus, merci Tool. Merci d?avoir choisit de faire Aenima tel qu?il l?est. C?est ce qu?on voulait entendre. De plus, cette dernière partie transpire. C?est du show !

Monumental.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un classique..., 27 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
... indémodable que tout fan de Tool se doit de posséder dans sa discothèque!
Personnellement, je trouve qu'ils n'ont jamais fait mieux. Tout ce qui fait la force des albums suivants est dans ce disque. Un incontournable!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un monument..., 26 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Je recommande ce disque à tout le monde, les fans et les non-fans, les initiés et les autres, à avoir dans sa discothèque!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'annonce de Lateralus, 4 décembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Deuxième album complet de TOOL, le dernier avant la parenthèse A Perfect Circle de MJK (d'ailleurs très convaincante, quoi qu'on en dise), cet AENIMA est incontestablement l'annonce que fit le groupe du futur LATERALUS, chef-d'oeuvre parmi les chefs-d'oeuvre. En effet, c'est au détour de ces morceaux complexes et inextricables que l'on découvre un début de dérèglement des conventions musicales, dont le sommet sera atteint lors de l'opus suivant.
Tout le combo US et sa force sont présents dans cet album: puissance de la guitare, omniprésence de la basse, énormité de la batterie (je n'ai pas d'autre mot), et, bien sur, Monsieur MAYNARD JAMES KEENAN.
L'attaque est très accrocheuse ("Stinkfist"), et le reste se déroule dans la continuité, le tout avec une ambiance sombre et pesante a souhait. Et c'est dans cette atmosphère inquiétante que tout le groupe s'exprime au mieux: les intros sont très travaillées, les rythmes variés et constamment brisés, les riffs sont sobres et accrocheurs, et le chant est indescriptible de force et de lyrisme. Pour les musiciens, jetez une oreille attentive aux performances de Danny Carrey a la batterie, c'est tout simplement un des 3 meilleurs batteurs du monde (avec M. Portnoy et le Clown de Slipknot), et un élément de cohérence indispensable.
Bref, TOOL, ça ne se raconte pas, ça se vit, et plus on écoute, plus on aime; il suffit pour cela d'etre attentif a toutes les nuances dans les morceaux, car on en découvre toujours une nouvelle. On finit par s'impregner du groupe, et l'on devient fan. Si vous aimez cet album, vous aimerez LATERALUS. Sinon, vous n'aimerez jamais TOOL, et c'est bien dommage.
Ecoutez d'abord: Stinkfist, Eulogy, Pushit, Aenema.
Et bon voyage, car TOOL ce n'est pas un monde, c'est un univers!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur chef-d'oeuvre., 21 novembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Vraiment le meilleur album du genre. un métal raffiné, avec énormément de sentiments et d'émotion. Des morceaux très très bien construits, une musique fabuleuse. C'est sombre, c'est profond, c'est Beau. Ceci est le caviar du métal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 GRANDIOSE!!!!!, 2 septembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aenima (CD)
Ce second album est incontestablementle meilleur de Tool. Ce qui fait la force de Tool ce sont ces pistes qui ne suivent pas le schema classique des autres musiques, qui font sur la longueur mais l'inspiration étant tellemment grande que l'on ne s'en lasse aucunement. Aenima reflete une tel genie que l'on ne peut que se delecter de tant de prouesses et de tant de merveilles reunies dans un seul cd.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Aenima
Aenima de Tool (CD - 2003)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit