undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles13
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,63 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 avril 2012
CHRONIQUE DE PATRICK COUTIN MAGAZINE ROCK&FOLK DECEMBRE 1977 N°131 Page 149
10° Album (solo) 1977 33T Réf : CBS 88272
"La musique est une forme d'art unique, et il y a une interaction directe entre le musicien et son audience. Les publics de Munich, Colmar, Paris et Londres où les parties "live" ont été enregistrées furent l'inspiration du groupe. Nous aimerions les remercier pour leur importance contribution. Le continuel processus de la création artistique est le maître d'oeuvre de ce disque, comprenant des morceaux captés en public, et d'autres enregistrés en studio à San Francisco." (Carlos Santana)
Pour ce qui est du contenu immédiat de ce nouveau Santana, la magnifique pochette vous en dit l'essentiel. On attendait deux disques, l'un en public, l'autre en studio, et ils arrivent finalement sous la forme d'un "quatre faces", avec l'ambition évidente de recréer le climat des concerts et sans doute de garder trace de ces deux années passées qui furent presque entièrement consacrées à jouer aux quatre coins du monde. De plus, les nouvelles compositions ne constituent en rien une surprise, puisque ceux qui ont eu la chance de voir et entendre le groupe lors des concerts français les avaient découvertes dans leur version quasi définitive. Si "Moonflower" ne nous apprend rien non plus que nous sachions déjà quant au jeu de guitare de Carlos - je vous épargnerai les dix pages d'éloges brûlants... - si les bases de sa musique sont restées inchangées, il permet néanmoins de confirmer un certain nombre d'idées. Notamment celle-ci : Carlos a retrouvé toute la présence scénique de ses débuts, et on a le sentiment que les morceaux en public sont encore plus convaincants que ceux enregistrés en studio. Très tranquillement, Carlos administre la preuve que la scène ne lui pose pas le moindre problème et que son groupe peut enchaîner les progressions les plus exactes aux passages ouverts, aux improvisations, tout en gardant un son global et un impact qui ne se dément jamais. Confirmation aussi de la place grandissante que Tom Coster, l'homme des claviers, occupe. En quatre ans, il est devenu, du sideman appliqué qu'il était, l'égal de Carlos, son complément.
Tom co-produit l'album, assume les arrangements. Et dans un groupe hyper développé quant à son aspect rythmique, il participe à la diversité des sonorités tout en forgeant perpétuellement la trame harmonique. Si vous entendez une flûte ou un violon, c'est lui. Les plages de synthé ou d'orgue, c'est encore lui. Et lorsqu'une deuxième guitare
- ou ce que l'on entend comme tel - colle à celle de Santana, la pousse, la presse, la somme d'aller plus loin et plus haut, c'est toujours lui. Dernier point qu'il faut souligner : Carlos Santana n'a rien perdu de son énergie, et en quinze ans de musique c'est plutôt rare. J'ai vu le groupe tout entier crier pitié lors de ses accélérations démoniaques. S'il vous prend l'envie de vérifier, écoutez simplement le remake de "Soul Sacrifice" : loin de se tirer par la section rythmique, c'est Carlos qui l'entraîne. Et il pourrait aller plus vite encore. Mais si.
Quant au nouveau répertoire, cela n'étonnera personne, il s'inscrit sans la moindre difficulté dans le son et le climat Santana. Musique de feu et de sang sous un soleil torride. Une passion presque maîtrisée, contrôlée, mais qui menace toujours d'exploser. Du Santana, ni plus ni moins. Il faudra retenir "Flor d'Luna" et sa beauté mélodique, sa gaîté toute latine ; "I'll Be Waiting", gentiment swingué, où il est permis d'entendre et peut être d'apprécier la voix de Gregg Walker (ce qui n'est généralement pas le cas en concert) et surtout "She's Not There", l'hymne des Zombies, pour une version sensuelle en diable débouchant sur un des solos les plus violemment rock qu'ait gravés Carlos depuis un bout de temps. Tout en saturation, et on vous prie de croire que l'absence de la personne en question ne laisse pas notre héros indifférent. On retrouve aussi dans ce disque bilan les fines fleurs du passé. "Black Magic Woman" qu'on ne se lasse pas d'entendre, même si cette version apporte peu à l'ancienne ;
"Let The Children Play", "Carnaval", "Europa".... tout ce qu'il faut, ou presque. La seule bavure à mon sens venant de ce solo de batterie qu'il est de bon goût de coller dans tout disque live qui se respecte et qui lasse dès la deuxième écoute. Cela ne diminue en rien, d'ailleurs, les mérites de Graham Lear, le batteur, mais ce qui permet de souffler en concert peut devenir un peu lourd sur disque. Bon. Cet album rassurera pleinement ceux qui s'inquiétaient pour la santé de Carlos.
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Moonflower est un double album qui mélange des titres studios, enregistrés en 1977 en Californie, avec d'autres enregistrés en public à l'Hammersmith de Londres en 1976, à part le CD 2 pratiquement live à l'exception du très court « Bahia ». Parmi les titres studio, peu de grands classiques : on peut quand même citer « I'll Be Waiting » et la reprise du hit des Zombies « She's Not There ». La partie live est superbe, les versions de « Europa », « black magic woman » ou encore « gypsy queen et « soul sacrifice » sont extraordinaires où les percussions se déchaînent pour soutenir la guitare flamboyante de Carlos Santana ! Même des titres de l'album festival, assez mous en studio, sont ici exécutés avec énergie comme « let the children play » ou » jugando ». Voilà un bien bel album de l'époque où notre guitariste délivrait des solos lumineux avec un feeling et un son si particuliers souvent imités, jamais égalés. Un ensemble de 19 titres pour plus de 95mn de rock latino de toute beauté !
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2011
Superbe album de Santana aprés l'assez moyen "Festival". Sorti en 1977, il est mi-live mi-studio. Les titres live sont interprétés de façon magistrale, surpassant souvent les versions studio, surtout en puissance et en rapidité ("Let the children play", "Jugando", "Black magic women", "Dance sister dance", "Toussaint l'overture" complétement métamorphosés). Les titres studio sont égalements excellents, bien meilleurs que ceux des albums précédents (notament "I'll be waiting", "She's not there", reprise des Zombies et le magnifique "El morocco"). Aucun titre moyen, pas une seule baisse de régime tout au long des 2 cds: quelle inspiration, quel feeling!
A posséder absolument pour tout ceux qui apprécient le célèbre guitariste, en plus des 4 premiers albums ("Santana I", "Abraxas", "Santana 3" et "Caravanserei").
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2003
La partie Live est somptueuse, Santana est sommet de sont art, jamais il pourra atteindre ce niveau de perfection, quant à la partie studio est beaucoup moins riche, en sent déjà les années 80 venir et c’est très dommage
11 commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
punaise 1977.... çà fait mal..... mais c'est tellement bon, sa critique tellement parfaite, et en prime, il défonce le solo de casseroles ... à la seule différence, c'est que moi çà m'a gonflé dès la première écoute en .... quelle année déjà ?. Absolument fabuleux, indispensable, indémodable, intemporel, très beau livret en prime dans la version remasterisée, mais le format CD et bientôt le format "riendutou.com" ne restaureront jamais la beauté du double vinyl, qu'on planquait religieusement afin que personne ne l'abîme ou ne l'empreinte ... "t'en fais pas j'te l 'mettrai sur une K7" .... " 1 koi ???? "
55 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet album hybride de santana n'est ni son meilleur disque studio ou live de sa carriere,les titres similaires deja edites sur le fabuleux live "lotus" n'apportent pas grand chose,et les tires studios orientes jazz rock latino restent honnetes mais le guitariste en avait deja sortit de bien meilleurs sur d'autres albums ("caravenserai" par exemple,ou encore "oneness" a venir),mais ceci etant dit "moonflower" fait encore parti des derniers bons disques de l'artiste qui va se diriger de plus en plus vers une "world music" plus commerciale et aseptisee "inner secrets" "marathon",..,a noter que les titres de "festival" proposes sont bien meilleurs en live .pascal49
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2015
Album hybride studio live...
c'est avec cet ablum que j'ai pu apprecier les albums Live... les bootlegs aussi (pas tres bon en qualité mais indispensable pour la culture musicale)

le titre qui m'a transporté c'est Soul Sacrifice et Head, Hands & Feet... simplement unique.
je ne l'ai qu'en CD... mon ampli de 1975 et enceinte de 2010 donne un apercu deja tres bon... mais je pense que la version vinyl remasterisé va faire la differance... a voir si cela existe en SACD...
j'ai eu l'occasion de l'ecouté en Format FLAC 32/192 et c'est vrais que la profondeur est tres prononcé en comparant le cd acheté en 91...
plus qu'a le racheter pour mieux l'apprecier.

TRES TRES BON ALBUM... A AVOIR DANS SA COLLECTION VIVANTE (collection que l'on ecoute mais que l'on expose pas)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2014
encore un chef d oeuvre de santana qui s entoure come d 'habitude de musiciens exceptionnels, les compositions sont d une tres grande richesse, son melange habituel de rock, musique sud americaine et jazz frappe fort, tres fort, c est envoutant, genial
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2013
Livré rapidement par rapport à l'éloignement du fournisseur et à un super prix. Quel bonheur de réécouter cet album après tant de temps. Ça me rappelle le concert ou je l'ai vu au Cap d'Agde dans les années 79/80 si je me souvient bien. Je l'ai en version vinyl mais vu que je n'ai plus de platine....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2014
plus de 75 % de titres intéressants à écouter donc ça en vaut le coût (bla bla bla bla bla bla)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
12,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)