undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles12
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 mai 2013
dans ses commentaires, H.Hahn parle d'une musique de bach qui donnerait envie de danser: c'est exactement le cas de cette interpretation; on pourrait meme dire qu'elle est "swingante", avec cette reserve que le swing de la musique baroque est different de celui du jazz. resultat:on ne s'ennuie jamais, la tension est toujours presente meme dans les passages les plus lents, contrairement a tant d'autres interpretations. cela avec une virtuosite prodigieuse mais qui parvient a se faire oublier tellement elle est au service de la musique.

techniquement, la prise de son est precise et lumineuse ; on pourra trouver qu'elle manque un peu de reverberation, mais ce parti pris a pour merite de preserver le timbre et la purete du violon qui se detache de l'orchestre avec un realisme etonnant

par ailleurs, il est bon de souligner une chose qui n'est pas assez connue ni assez dite:c'est que dans les enregistrements specialement effectues pour le SACD hybride (hors remasterisation), les informations contenues dans le master sont retranscrites non seulement sur la couche SACD propre, mais aussi sur la couche CD supplementaire, de sorte, meme avec une bande passante reduite, la quantite d'informations contenue dans la couche CD est SUPERIEURE a celle qui resulterait d'un simple enregistrement CD

autrement dit, l'ecoute d'un SACD hybride sur un lecteur CD ordinaire est meilleure qu'avec un CD du meme enregistrement...

or actuellement, sur le site Amazon, on trouve quantite de SACD au meme prix qu'un CD simple. alors pourquoi s'en priver?
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2007
Si on peut trouver un défaut à Hilary, ce serait une expression assez raide dans les mouvements lents, sans la spiritualité intense de David Oïstrach (d'accord, la comparaison est rude) mais comme son violon chante bien dans les mouvements vifs, sans chichis, sans effets outranciers. Tout y est d'un naturel confondant et la virtuosité est étincelante de bout en bout. Seule manque cette dimension spirituelle qui faisait de son premeir Bach un disque quasi-parfait. Ce Bach est ici plus terrien, décoratif mais tout de même très beau. L'orchestre n'est pas particulièrement inspiré, ni chaleureux.
22 commentaires|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2004
Evidemment le Violon de Hahn est rayonnant, lumineux d'une subtilité, d'une finesse exceptionelle, mais il semble ici qu'elle n'est guère transcendée par l'orchestre un peu lisse et mécanique, on aurait préféré un Bach plus grisant, plus riche, plus contrasté, bref je reconnais, avec peine car je suis fan d'Hahn, m'ennuyez un peu en l'écoutant. Dommage car l'édition (livret soigné et prise de son d'un naturel en sacd stéréo) est exceptionnelle.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici une équipe - entièrement américaine -, pour ces différents concertos de Bach, qui nous satisfait sur tous les plans. On ne présente plus la jeune violoniste Hilary Hahn, dont nous pouvons apprécier - ici - la précision des attaques, la fluidité du discours musical, et la grande assurance. Cela, dès la plage 1, avec le premier mouvement ("Allegro") du "Concerto pour Violon, Cordes et Continuo en mi majeur BWV 1042". L'équilibre est parfait entre la soliste et l'Orchestre - le Los Angeles Chamber Orchestra -, dirigé par Jeffrey Kahane. A cette maîtrise de son instrument, Hilary Hahn ajoute un lyrisme, somme toute peu fréquent, pour les mouvements lents : ainsi, plage 8 (second mouvement, "Andante", du "Concerto pour Violon, Cordes et Continuo en la mineur BWV 1041") - par exemple. Avec le "Concerto pour deux Violons, Cordes et Continuo en ré mineur BWV 1043", la violoniste prodige est soutenue par une autre spécialiste de cet instrument : Margaret Batjer. On relèvera la magnifique plage 5 (second mouvement "Largo ma non tanto", du "Concerto pour deux Violons, Cordes et Continuo en ré mineur BWV 1043"), durant laquelle les deux musiciennes font dialoguer leurs violons d'une façon quasi magique. Enfin, il y a le "Concerto pour Hautbois, Violon, Cordes et Continuo en ut mineur BWV 1060", pour lequel Hilary est rejointe par le hautboïste Allan Vogel. Ceci, avec un second mouvement "Adagio" (plage 11), superbe d'inspiration, aussi bien pour la composition de Bach qu'en ce qui concerne les interprètes.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2015
je suis rentré du travail très fatigué par une longue semaine et j'ai mis ce cd sur ma chaine et là tout s'envole, quelle tonicité, quel bel enregistrement et interprétation. merci pour les commentaires qui m'ont incités à acheter ce SACD.
le prix est justifié;
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hilary Hahn est une jeune violoniste qui s'était révélée dans l'interpretation remarquable des partitas et sonates pour violon seul de Bach. Cette afffinité particulière pour le cantor de Leipzig se retrouve ici dans les concertos pour violon. Ce n'est pas une interprétation baroqueuse, mais une version légère et poétique de ces oeuvres. Un orchestre chantant et souple, une prise de son aérée et Bach se retrouve en apesanteur sans les coups de boutoir rageurs des interprètes baroques.Ici tout respire et la beauté aérienne du violon d'Hilary Hahn fait "que la musique creuse le ciel"
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2004
Hilary Hahn dit jouer Bach quotidiennement, elle dit qu'elle aime profondément sa musique et bien cela s'entend ! Hilary, qui n'a pas trente ans affiche déjà une maturité invraisemblable, son Bach est pensé, profond, fort et délicat. On dirait qu'elle a déjà 70 ans d'expérience derrière elle, elle ne force jamais le trait, n'exagère rien, elle souligne sincèrement chaque accent, accompagne les mélodies et fait éclore la musique de Bach d'une façon incomparable.
La palette sonore qu'elle tire de son violon est impressionnante. D'une manière générale les mouvements lents des 4 concertos sont exceptionnels et valent à eux seuls l'achat de ce CD.
Certain pourront trouver les mouvements allegro un peu rapide, mais une telle virtuosité, si pudique, non-démonstrative, devrait elle être freinée ? Hilary Hahn et l'orchestre sont à la fête, visiblement heureux de jouer ensemble.
Une prise de son irréprochable viens couronner le tout.
C'est, sans nul doute, la version de référence de ce début de XXI eme siècle.
0Commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2010
Si Bach vous effraye, allez écouter ce que fait Hilary Hahn, superbe maitrise et émotion garantie. Peut être un rien trop policé? mais le plaisir est grand
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2005
Hilary Hanh a Bach dans le sang c'est sure! c'est son deuxième disque de Bach et dans chacun,elle a une ame si magique.Mais par contre,les tempis sont un peu rapides.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2009
Très bien interprété, à part le tempo qui pour moi est un peu trop rapide dans certains mouvements, le concerto pour violon et hautbois est le meilleur du C.D., le hauboïste est excellent.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)