undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 août 2010
Ces enregistrements de 1958 et 1959 sont de très bonne qualité (notamment les deux concertos) sur le plan technique. Le grand intérêt de ce CD est évidemment que les oeuvres du compositeur sont interprétées par lui-même qui fut dans sa jeunesse un excellent pianiste (prix d'honneur au 1er Concours Chopin en 1927). En 1958/1959 Chostakovitch était déjà atteint dans sa santé au niveau de la main droite et quelques critiques ont relevé qu'il n'avait pas suivi dans les interprétations des deux concertos ses propres consignes. Toujours est-il que ces concertos sont grandioses et soutenus empreints de la présence de Chostakovitch. Les Trois danses fantastiques de sa jeunesse sont interprétées apparemment avec quelques difficultés, mais elles ne constituent finalement que 3 minutes intimistes d'intermède avant les 1er, 4ème, 5ème, 23ème et 24ème Préludes et fugues interprétés à nouveau avec grande force, présence et conviction. Ce CD est incontournable pour les amoureux de Chostakovitch et aussi dans l'absolu pour la qualité des interprétations même si, ci et là, le pianiste n'a pas toujours suivi les consignes du compositeur, faute de ne plus le pouvoir.
0Commentaire16 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2016
L'intérêt historique de l'enregistrement du maître et de son œuvre (concerto pour piano, trompette et cordes + Concerto No 2) touchent d'autant plus que ses faiblesses dans l'une de ses mains étaient connues.
Le choix des préludes et fugues convainquent moins.
Il n'en demeure pas moins que l'audition de ce disque - en ADD- demeure un moment de grande intensité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus