undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles14
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:4,05 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 novembre 2003
Outkast a eu l’intelligence de réaliser un double cd dans lequel Big Boy et Andre 3000 dévoilent leur facette sur un cd. On comprend ainsi mieux la répartition des rôles au sein tandem.
Côté soleil (Speakerboxxx) , Big Boy explore un hip hop teinté de drum&bass déjà découvert lors du jouissif B.O.B. sur Stankonia. Speakerboxxx, par la violence de ses instrumentaux encore plus speed que le flow de Big Boy, donne un coup de fouet à un hip hop bien trop souvent monotone. Cela nous ramène aux origines du mouvement quand le rap cohabitait très bien avec l’électro (Africa Bambaataa). L’exubérant Big Boy s’amuse à jouer les durs dans un rap game ou il s’autoproclame « hip hop sheriff ». Speakerboxxx réunit un véritable all star du rap us : Ludacris, Jay Z, Killer Mike et ses frères d’arme de la Dungeon family.
Côté lune (the love below), Andre 3000 se transforme en crooner et réussit un album hip hop sans faute uniquement sur le thème universel de l’AMOUR. Alors que Big Daddy Kane ou LL Cool J sombraient dans la niaiserie, Andre 3000 subjugue ce thème par une écriture belle et simple proche de la sensualité d’un Marvin Gaye. De grandes voix féminines telles Rosario Dawson, Kelis et Norah Jones l’accompagnent dans un album à la musique éclectique. Le rap est évidemment omniprésent ; le drum&bass est moins présent que sur Speakerboxxx et le jazz est subjugué lors du titre «track n°17» violente course poursuite entre un piano aux notes harmonieuses proches d’un Abudllah Ibrahim et une instru rap vertigineuse.
Pour ce 5ème album en moins de 10 ans, OUTKAST révolutionne la scène hip hop américaine. Ils restent ses aliens d’Atlanta que personne ne comprend vraiment. Leur douce folie rappelle des groupes de ruptures : Funkadelic durant les seventies et le Wu Tang du milieu des années 90.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2003
Peut-on se renouveler à chaque album? La reponse d'Outkast est clairement oui! Après l'excellent Stankonia (qui deja marquait un tournant pour le groupe) voila que Dre3000 et Big Boi nous pondent un double album (chacun le sien) pour le prix d'un!!! 37 nouvelles chansons, et quelles chansons!!!
C'est que du lourd!
Speakerboxxx (Big Boi) poursuit la logique Stankonia (Gettho Musick est la suite logique de Bob), c'est funk, mais c'est avant tout un hip-hop tres puissant avec quelques titres deja cultes (Flip Flop Rock avec Killer Mike et Jay-Z, The Way You Move, Spread...)
The Love Below (Dre3000) pourrait surprendre les novices qui ne connaissent que Stankonia, mais pas les fans d'Outkast de la premiere heure. Apres le funk (+ tous les sons possibles entendus sur les 4 premiers: rock, country...) Dre s'attaque au jazz! Et de quelle maniere! L'ouverture de l'album est hallucinante! On voit un Dre crooner jazzy surprenant mais credible. Le reste de l'album est truffé de petites bombes (Happy Valentine's Day, Vibrate...
Bref, si vous voulez passer 2 heures incroyables et innovantes, achetez-le, il vous reservera de nombreuses surprises!!!
(...)
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 12 février 2004
Après le chef d'oeuvre "Stankonia" en 2000, qui partait dans toutes les directions ("All directions", pour paraphraser les Temptations de 72): funk sale, hip hop aux relents de soul sudiste, psychédélisme électronique ... il était difficile de prévoir la suite. Ce double album est une excellente surprise, un peu comme si les Beatles avaient sorti le double blanc en deux disques (un disque Lennon et un disque McCartney). Complètement schizo et passionnant. "Speakerboxx" de Big Boi ressuscite le hip-hop "old school" (et la fameuse boîte à rythme 808)tout en lorgnant clairement vers le futur du genre, tandis que "Love Below", de Andre 3000, est un disque excentrique, malicieux (pas très loin parfois du meilleur Prince), et qui propose une étonnante reprise (pleine de breakbeats jazz irrésistibles) du standard "My favorite things". A l'arrivée, les deux compères (partis du même point pour arriver à deux résultats différents) nous servent un disque qui fera date non seulement dans l'histoire du hip-hop, mais encore dans l'histoire plus générale et généreuse de la pop-music.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2004
Ils ont mis les pieds dans un sanctuaire, celui du panthéon de la black music, rejoignant bien entendu les légendes du rap mais aussi de la soul et du jazz. Ils ont osé revolutionner et expérimenter un hip hop dont les ouvertures quasi infinies leur ont permis d'évoluer de façon exponentielle d'albums en albums. Cette fois, c'est le paroxysme, et ils sont vraiment allé dans la stratosphère. OutKast s'est scindé en deux pour livrer 2 galettes magiques.
Big Boi nous livre SpeakerBoxxx, c'est le côté rap et funk qui en ressort de cet album, toujours dans le style south très énergique et très riche. On démarre avec l'ectronique et super rapide Ghettomusik, avec autant de punch que BOB, on alterne hip hop hardcore aux influences rock (Flip Flop Rock, Bust, War, Tomb of the Boom) avec les funky The Way You Move, Church. Big Boi impressionne toujours par son flow rapide et posé, et par ses textes originaux et engagés, introspectifs (Reset).
Andre3000 livre The Love Below, une histoire d'amour racontée en morceaux le long de l'album, des textes efficaces et romantiques, souvent chantés. Cet homme en mal d'amour dévoile tout son génie musical sur 19 titres, en passant par quasiment tous les genres rattachés au hip hop. Funk, trip hop, voire genre inconnu... Le magnifique Prototype enchaine sur le mélodieux et agressif She Lives In My Lap, le tribal Pink & Blue, la country avec Norah Jones sur Take Off Your Cool. Andre peut bien se permettre toutes ses folies, lui qui voit Dieu en la forme d'une femme...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2003
Et voilà, cela fait 3 ans que l'on attendait ça...
Pour les fans qui redoutaient une éventuelle séparation du duo d'Atlanta, Big Boi et Andre 3000 nous démontrent dans cet album leurs talents respectifs : 2 albums solos réunis.
Je dois dire que j'ai été bluffé encore une fois, Andre 3000 est un musicien inspiré, il a produit des titres de très grande qualité montrant ainsi qu'il a l'étoffe pour devenir une légende.
En écoutant "The Love Below", je ne peux que m'incliner devant tant de créativité et de sensibilité. "Pink&Blue" est une chanson trippante, "Happy Valentine's Day" me fait penser à du Prince( le passage rap à la fin déchire tout ), "Love In War" provoque un massage mystico-cardiaque, "Hey Ya!" et "Behold A Lady" font danser, l'une étant proche de la Pop, l'autre étant carrément électro...
"Speakerboxxx", le CD de Big Boi, est un excellent album de rap qui propose toute la panoplie de ce style musical : beats ultra rapides, basses saturées, mélodies hypnotiques en ajoutant par ci par là des airs de salsa, des sons électro (décidemment).
Mes préférées étant "Knowing", "Bowtie", "Reset" et "Unhappy"...
Bref, le seul problème avec cet album est de savoir quel CD on préfère.
Pour les fans d'Outkast, ce 5ème album nous prépare certainement à une séparation et nous démontre que chacun d'eux a les épaules pour assurer individuellement. Vivement la suite !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après le succès éclatant de Stankonia qui a permis, via le single "Miss Jackson" de mettre en lumière le talent des rappeurs d'Outkast, ceux-ci ont décidé de bénéficier de cette notoriété pour se faire plaisir et laisser libre cours à leurs inspirations respectives sur un double album. Ce qui se perd logiquement en homogénéité se gagne toutefois en talent pur. A défaut de parler d'un double album, il serait peut-être plus juste de parler de deux disques de rap complémentaires mais qui peuvent s'écouter indépendamment l'un de l'autre. Là où certains pourront regretter que ce ne soit pas le "vrai" Outkast qui s'exprime, les autres se réjouiront au contraire d'avoir double ration de plaisir pour le prix d'une!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2009
Simplement génial! Acheté il y a plus de 5 ans pour un super prix (moins de 10 euros). Souvent dans un album, seulement deux ou trois chansons nous plaisent. Ici, il y a du bon son dans quasiment toutes les pistes! En plus, il s'agit d'un double album! Que du régal! A conseiller pour tout mélomane!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2003
Outkast est depuis quelques années déjà le groupe le plus innovant de la scène hip-hop américaine. C'est frais, funky, psyché, décallé, ce qui change des productions Neptuniennes et Timbalandaises. Ce disque incarne aux mieux cete esprit, d'autant plus que Dre et Big Boi ont travaillé séparemment, chacun produisant de son côté son propre album solo. Sur Speakerbox Big Boi reste fidèle à ses racines hip-hop, alors que Dre lui part en trip sur The Love Below... Pour notre plus grand bonheur car en marriant toutes les influences de la black music à savoir la soul, le jazz, le r n' b, le rap, Dre nous concocte le meilleur des cocktails musicaux possibles, qui se déguste de le première à la dernière gorgée.Le disque de Big Boi est bon mais moins intéressant, car moins délirant, varié ie moins riche tout simplement. Ce qui reste cependant largement au dessus de la moyenne rap US actuelle.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2015
Quand je dis que ce n'est pas un classique, ça veut dire qu'il y a là quelques chansons marquantes, mais que l'album est loin d'avoir une réelle cohérence même après plusieurs écoutes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
Les deux styles de ce CD sont parfaits pour mes différents types d'humeur ! La seule question est : quelle est l'humeur du jour ? ;-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
9,99 €
8,19 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)