Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 album historique, 19 mai 2009
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
c'est avec cet album que j'ai découvert le hip hop, et plus précisément le hip jazz... fusion incroyablement réussie des univers rap et jazz cet album est une bombe... les flows sont maîtrisés à la perfection, les mélodies entrent rapidement dans l'oreille (et y restent longtemps)... sans compter que certains grooves sont assurés par l'immense Ron Carter himself... dans mon histoire musicale, il y a clairement un "avant" et un "après" the low end theory... cet album fait prendre conscience, avec force, que le hip hop n'est pas un style "musicalement" pauvre et qu'il contient au contraire des formations de haut vol... à acheter absolument par tous... peut-être surtout par ceux qui veulent "entrer" dans l'univers hip hop...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cool Jazz Rap, 22 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
Que de richesses, de liberté, souvenirs noyés dans un chant d'amour murmuré par A Tribe Called Quest.

Q-Tip, Ali Muhammad et Phife signent ici un de leur plus bel album si ce n'est un des plus grands dans l'histoire du rap. Un flow parfaitement maîtrisé, des paroles célébrant le jazz (Jazz We've got) et des voix reposantes et veloutées comme il en existe peu dans le rap.

Succombant aux charmes de Calliope, il s'évanouit sous un soleil plein de promesses mais il ignore encore de cette époque si nostalgique, admirable enfin, la paresse envoûtante et l'orgueilleux sourire de l'étoile ardente brûlant la peau.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album mythique !!!, 30 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
Difficile d'exprimer l'effet que produit l'écoute de ce magnifique album.
Que dire si ce n'est que c'est un album majeur de l'histoire du rap et une des rencontres les plus abouties entre jazz & rap.
Tout est bon, c'est de la crème qui coule entre vos oreilles...
Pour moi c'est un véritable chef d'oeuvre.
Just listen & enjoy...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Birth of the cool ?, 28 juillet 2011
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
A Tribe Called Quest avaient frappé fort avec leur premier disque, récoltant un gros hit avec « Can I kick it ? », dans lequel était samplée la célébrissime ligne de basse du « Walk on the wild side » de Lou Reed. Leur positionnement dans le rap était novateur. Avec d'autres (Jungle Brothers, De La Soul, ...), ils se retrouvaient dans le collectif Native Tongues, s'écartant du bling-bling des années 80, du radicalisme politique de Public Enemy, ou du gangsta-rap naissant. Préférant, plutôt qu'une rupture sonore et culturelle, revenir aux sources de la musique noire américaine, soutenir l'afro centrisme, rejoignant ainsi nombre des préoccupations d'un de leurs modèles, Afrika Bambaataa.
Alors ce « Low end theory », intéressera certainement plus les fans de Miles Davis que ceux d'Eminem. Parce qu'ici, c'est le jazz qui sert de base à l'essentiel des titres, certaines séquences étant même carrément jouées par rien de moins que Ron Carter, légende de la contrebasse. « Low end theory » est un disque qui cherche à convaincre plus par la séduction que par la démesure. Tout est ici cool, tranquille, pas de haine ou de violence jetée à la face de l'auditeur.
« The low end theory » n'est pas un disque de jazz déguisé, c'est juste un des premiers (le premier ?) d'un genre qui fera la fortune de quelques malins suiveurs (Gangstarr et son leader Guru ensuite, pour la série des « Jazzmatazz »). Les deux MC d'ATCQ, Q-Tip et Phife Dawg, s'éloignent de la scansion syncopée propre au genre pour se rapprocher du chant traditionnel. Leur discours est lucide et sans démagogie, leur analyse du Barnum financier et médiatique qui est en train de jeter son dévolu sur le rap sans concession (les titres « Butter », « Show business » et « Rap promoter »). Encore plus décalée par rapport à l'immense majorité du milieu rap est leur dénonciation du machisme et du sexisme habituellement de mise (« The infamous date rape »).
« The low end theory » est un disque efficace, très homogène, on sent le travail pour mettre en place un « son », une ambiance, originaux et novateurs. Mention particulière à « Verses from the abstract », avec « vraie » contrebasse de Ron Carter et magnifique voix féminine de Vinia Mojica. Curiosité, le dernier titre « Scenario » dans lequel les ATCQ semblent se lâcher, un morceau tout en rythmes martiaux, plus crié et hurlé que rappé, abusant de scratches et de choeurs virils ...
Un disque qui devrait séduire les réfractaires au jazz (j'en suis), et les dubitatifs devant l'essentiel des productions rap (j'en suis aussi) ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du Très Bon ATCQ, 17 juillet 2011
Par 
ambrosia (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
Le côté le plus conceptuel de "People's Instinctive Travels and The Paths of Rhythm" est abandonné, et paradoxalement A Tribe Called Quest se révèle nettement plus pertinent. Le liant qui unifiait son effort précédent cachait mal le mariage forcé d'une série de titres qui, en soi, pointaient tous dans des directions différentes. "The Low End Theory" est un album plus ramassé et, à l'image de "Midnight Marauders" qui le suivra d'ici peu, une référence absolue pour la musique hip hop, intrônisé géniteur du courant le plus jazzy de cette branche qui verra fleurir bientôt d'autres formations remarquables telles que Gangstarr, les Digable Planets ou encore les Dream Warriors. D'ailleurs, un titre comme "Jazz (we've got)" ne devrait plus laisser planer le moindre soupçon quant à leurs intentions... Leur second album se déroule sur un flow élégant et précis. Le son est d'une rondeur inouie, supporté par des samples habilement choisis et remis judicieusement en perspective (Grant Green, Average White Band, Weather Report, etc...), propulsé enfin aussi par des lignes de basse profondes et groovy mises en boucle pour notre plus grand bonheur. Ron Carter, lui-même, viendra y mettre son grain de sel sur "Verses from the Abstract"... Si leur premier album contenait un certain nombre de tubes en puissance ("I Left My Wallet in El Secundo", "Bonita Applebum" et l'évident "Can I Kick It ?", articulé autour du "Walk On the Wild Side" de Lou Reed), "The Low End Theory" privilégie plutôt les titres parfaitement ciselés dans une ambiance nettement moins festive qu'avant où le minimum d'éléments est requis pour arriver à ses fins. En ce sens, ce A Tribe Called Quest n'est peut-être pas leur disque le plus évident, nécessitant peut-être une certaine connaissance au préalable de la culture hip hop avant de pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Mais quand on songe aux réussites que sont "Excursions", "Buggin' Out", "Vibes and Stuff", "Check the Rhime" ou "Scenario", cet effort devrait pouvoir se faire sans le moindre mal.

Enregistrement :
Battery Studios, Greene Street Studios, Soundtrack Studio, New York City, USA, 1990.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Microphone check one two what is this !, 21 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
Attribuer toute autre note de 5 étoiles à Low End Theory, ce serait juste du sacrilège de la part de tout fan de hip-hop qui se respecte. Certainement le meilleur album des Tribe à mon humble avis (Midnight Marauders arrive tout juste tout juste derrière). Mais cet album fait figure de précurseur et inspiré de grands noms du hip-hop (Mobb Deep, Slum Village, Mos Def entre autres), en l'écoutant on se rend compte qu'il était déjà très en avance en 1991. Classique des classiques de hip-hop, album à classer dans le panthéon des albums de hip-hop au côté de Illmatic ou Straight Outta Compton par exemple. Morceaux choisis : TOUS !!! Le meilleur est gardé pour la fin : Scenario avec en featuring Leaders of The New School, véritable boucherie monumentale. Ecouter Low End Theory, c'est comme se shooter avec la dope la plus pure pour un camé, à la différence que ça nuit pas à la santé !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un chef d'oeuvre, 15 décembre 2005
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (Album vinyle)
Le TRIBE CALL QUEST fait parti de la bible du rap où tous leurs opus sont INDISPENSABLES.The Low End Theory est un album riche où le jazz se fusionne parfaitement au rap des années 90.(la plus belle époque)
A tous les amateurs de rap, c'est un album INDISPENSABLE à votre discothéque perso...u know!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MYTHIK, 1 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Low End Theory (CD)
Comment oublier the Tribe Called Quest, sans eux une partie du hip-hop ne serait pas ce qu'il était aujourd'hui! Ils faisaient partie de l'Age d'Or du Hip-Hop entre 87 et 93, ils ont été un des premiers groupes comme Run DMC, Wu Tang...à remplacer les MC's (chanteur solo). Alors écoutez leur son, il est tout simplement incroyable et mythique!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Cool Jazz Rap, 22 août 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Low End Theory (CD)
Que de richesses, de liberté, souvenirs noyés dans un chant d'amour murmuré par A Tribe Called Quest.

Q-Tip, Ali Muhammad et Phife signent ici un de leur plus bel album si ce n'est un des plus grand dans l'histoire du rap. Un flow parfaitement maîtrisé, des paroles célébrant le jazz (Jazz We've got) et des voix reposantes et veloutées comme il en existe peu dans le rap.

Succombant aux charmes de Calliope, il s'évanouit sous un soleil plein de promesses mais il ignore encore de cette époque si nostalgique, admirable enfin, la paresse envoûtante et l'orgueilleux sourire de l'étoile ardente brûlant la peau.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa376e960)

Ce produit

Low End Theory
Low End Theory de A Tribe Called Quest (CD - 2004)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit