undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

91
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2007
Autant vous le dire franchement, j'avais dans l'idée que Muse était un de ces groupes de rocks/métal pour jeunes adolescents boutonneux ou adultes qui refusent de grandir, avec rat sur l'épaule et clous sur les chaussures à semelles compensées.

J'ai découvert totalement par hasard, un ami m'ayant un peu forcé à l'écouter, pour aller à l'encontre de mes préjugés.

Depuis, j'écoute Absolution tous les jours, avec une émotion toujours aussi forte, celle qui donne envie de mettre encore plus fort, de ne faire qu'un avec la musique, quand le poil se hérisse et que les yeux s'humidifie.

Cet album est excellentissime, culte, et si vous ne l'avez jamais écouté, vous devriez vraiment vous y mettre. Quitte à vous forcer un peu la main...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 mars 2005
J'ecoute cet album depuis sa sortie, et je ne m'en lasse pas. Ca a ete d'abord une merveilleuse surprise. En effet, ils sont alles ENCORE PLUS LOIN dans la recherche de son, de sonorite, de musicalite. Un DVD joint au CD nous montre comment ils creent justement certains de ces sons, comment ils enregistrent. Chaque morceau est different, surprenant. La voix de Matthew est encore plus envoutante ou deroutante, le piano s'envole, la guitare agonise. Le batteur s'eclate (comme d'hab) avec des rythmes complexes et prenants. Quant aux textes, ils sont dignes de Muse, ils sont noirs ou ils font planer, c'est leur signature sans conteste. Cet album est un diamant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 novembre 2003
Ce CD mérite d'être rangé au panthéon des plus belles merveilles musicales, aussi parfait qu'a pu l'être, dans des styles différents, le Black Album de Metallica ou Nevermind de Nirvana. Ce CD est formidable du début à la fin.
Après l'intro surgit l'excellent Apocalypse Please, et la, on a beau s'attendre a du bon, a du Muse, on se prend une grosse claque : le titre marrie piano style opéra et sonorité rock le tout soutenu par l'excellente voix de Matthew Bellamy qui nous laisse sans voix. On se dit que ce CD commence bien, et voila Time Is Running Out qui enfonce le clou. Résolument rock, tout en restant dans l'esprit Muse, il est génial. Je l'ai entendu avant qu'il ne soit martelé sur toutes les stations de radio et je peux vous assurer que l'effet est exceptionnel. S'ensuit un Sing for Absolution plus calme, sorte d'oeil du cyclone, de calme avant la tempête. Et la tempête la voila : 5 minutes d'un rock frénétique, endiablé, toujours magnifié par CETTE voix, je parle de la merveille de ce CD : Stockholm Syndrome. Dès l'intro on se rend compte que l'on tient un truc grandiose, hyper nerveux, le morceau nous prend aux tripes et ne nous lache plus, nous emmène jusqu'a un solo démentiel. Ce morceau est parfait, dans la veine du merveilleux New Born (Origin of Symmetry). Si New Born est LA merveille de Muse, Stockholm Syndrome est son dauphin. Falling Away With You calme les esprits après cette déferlente, et l'interlude (en fait l'extro du morceau précédent) nous détend un peu,.... avant que Hysteria ne nous renvoie au pays des riffs de guitare monstrueux et des morceaux puissants et nerveux. Plus classique que Stockholm Syndrome, il reste néanmoins très bon. Blackout est l'anti-hysteria, extremement calme et douce, mais très jolie. Butterflies and Hurricanes est le morceau à part du CD, démarrant comme un bon rock, puis s'arretant le temps d'un tendre solo au piano, avant de repartir de plus belle. plus accessible qu'un OVNI comme Micro Cuts, mais pas forcément meilleur. Puis suit le dernier morceau très rock, the small print, classique mais efficace. Endlessy est un ballade electro dont on se demande sa place sur le CD, mais qui est agréable. Throught Of A Dying Atheist sonne plus pop anglaise, plus U2, mais ce n'est pas un critique, juste que le morceau est un peu trop classique a mon gout. Le dernier morceau, Ruled by Secrecy, est trop calme, peine trop a demarrer, malgré la beauté de la chanson, je pense que sa place n'est pas en final de ce superbe album. peut-être qu'en inversant Ruled by Secrecy et Endlessy, la construction du CD aurait été à l'image des morceaux : excellent, alternant passages calmes et nerveux, bref, excellent.
Les Muse cuvées 99 et 01 étaient formidables, le Muse cuvée 2003 est cultissime, presque divin.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 juillet 2004
fluide, original, créatif, profond, prenant... ce cd éveille les sens, mélange toutes sortes de sons, apporte beaucoup à la musique!!! muse a vraiment prouvé que c'était un groupe hors du commun qui avait ses propres bases musicales et savait se différencier...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je fais partie des personnes qui ont découvert récemment le groupe Muse... et cette découverte m'a littéralement soufflée !
L'album "Absolution" est fantastique, je ne m'en lasse pas, et l'écoute en boucle.
"Apocalypse Please", "Hysteria", "Time is running out", "Butterflies and Hurricanes" ... sont de véritables joyaux, riches d'une inspiration multiple (du classique au rock le plus décoiffé) et cela donne un mélange détonnant ! Inoubliable !
Les paroles aussi méritent le détour.
Vraiment j'ADORE !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 décembre 2003
Le voici enfin!! J'attendais ce disque depuis des mois!!
Si nous rentrons dans le vif du sujet, les influences iraient plutôt taper chez... chez qui au fait?
Ouais, au début on pouvait citer Jeff Buckley, Radiohead ou Nirvana mais maintenant c'est moins facile. En effet le fluet Matthew et sa bande (dont on néglige trop le rôle: the huge Chris Wolstenholme at the bass guitar and the mighty mighty Dominic Howard at the drums!) ont coupé le cordon et nous ont fait du... du Muse!! Oui, du Muse tout simplement!!
L'album est cohérent et différent, du rock pur de Stockholm Syndrome ou de TSP à la simili-valse de Blackout jusqu'à l'utilisation de plus en plus fréquente des boucles, des atmosphères lounge et des rythmes électro (Endlessly), l'évolution est flagrante sans être déroutante. Maintenant il faut compter avec des cordes, de coeurs omni-présents, de la douce puissance (Apocalypse Please) et du grandiose.
Les habitués de la maison y trouveront leur marques sans difficulté, les petits nouveaux qui ne manqueront pas d'arriver auront peut-être du mal au début avec Blackout ou Endlessly, mais en dehors de ces deux ce sera du bonheur pur!!
Mention spéciale à Time is running out qui est tubesque mais surtout à Butterflies and hurricanes qui montre en 5'01 Muse sous ses visages doux et tonitruant: grosses guitares, envolées lyriques au piano et je m'arrête là car décrire cette chanson reviendrait à répéter tout ce que j'ai déja dit sur l'ensemble du disque.
Pour la première fois Chris et Dom sont crédités (avec Matt évidemment) comme compositeurs, chose qui faisait cruellement défaut sur les albums précédents et qui faisait que leur travail en tant que créateurs était ignoré, justice leur est faite!! Matt reste bien sûr le talentueux auteur de toutes les paroles.
Le DVD qui est inclus est un petit documentaire sur la génèse d'Absolution: caméras perso, capture studio, quelques interviews, séances de travail sont au programme dans ce court film d'environ 35 minutes réalisé par l'excellent Tom Kirk qui avait déjà signé le documentaire bonus du double DVD "Hullabaloo". La manière de filmer s'apparente aux vidéos amateurs, sauf qu'ici c'est stylé: les angles sont choisis et quelques effets images donnent un résultat à la fois apaisant et tonifiant ; vraiment très intéressant.
A ceux qui ne l'ont pas je recommande évidemment! A ceux qui l'ont déjà je recommande de se le repasser!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 avril 2004
encore un tres bon album du groupe anglais le plus en vue a l'heure actuelle... la seule chose qui m'a (tres legerement) decue est la voix de mathew bellamy qui exprime a mon sens moins de choses que dans les deux precedents albums. sinon il n'y a vraiment rien a redire!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 septembre 2006
Et oui, moi aussi j'ai fini par jeter une oreille sur ce groupe dont on me disait du bien mais qui me semblait un "groupe pour jeun's" de plus. Mon erreur est que : effectivement si on retrouve toute la panoplie classique du "speed rock" avec juste ce qu'il faut de "sur-décibels", il faut se rendre à l'évidence, l'énergie est maitrisée plutôt que bestiale, la violence est inspirée plutôt que bêtement défoulatoire et le charisme puissant de la voix du chanteur vous entraine dans un sillon irresistible, aux limites de l'envoûtement. Un mea-culpa donc et l'envie irreprécible de vous dire : achetez-le !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 juillet 2006
Et Muse nous offre un album fort, vibrant, qui prend aux tripes par sa puissance(time is running out,...), mais aussi par sa profondeur(ruled by secrecy, endlessly, absolution,...)...Que ce soit à l'aide de la guitare ou du piano(qui donne des accents lyriques indéniables et vibrants), Matthew Bellamy et sa bande de "muse-iciens" tiennent ici, sans nul doute, à mon goût, leur meilleur album...A écouter absolument!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2003
Absolution, de Muse... un 3ème opus dans la lignée de ce que Muse sait faire...
Enchaînement judicieux des pistes (l'album commence par une intro rythmée qui lance le premier vrai morceau "Apocalypse please"), avec également une piste "Interlude", sorte d'entracte qui apporte un vrai sens à la succession des chansons, cet album a été conçu dans sa totalité, et non piste par piste, ça se ressent.
Au titre des chansons, outre les 2 singles déjà passés sur les ondes ("Stockholm Syndrome" et "Time is running out"), on retiendra le superbe morceau "Blackout", qui fera verser plus d'une larme, et la fin de l'album qui se termine par "Ruled by secrecy" mélange de piano et de voix...splendide...
Le reste de l'album est dans "l'esprit Muse" à savoir des morceaux portés par la voix de Matthew et servis par des instrus toujours aussi percuttants...et des mélodies forcément entraînantes...
Pas forcément une révolution, mais une confirmation : Muse est bien le plus important groupe Rock du nouveau millénaire...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
The Resistance
The Resistance de Muse (CD - 2010)