Commentaires en ligne


1 Evaluation

4 étoiles
0

3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un pure Chicago Blues !, 6 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues In The Blood (CD)
Morganfield Mc Kinley Morganfield alias Muddy Waters, le chef de file du Chicago blues d'après guerre. Ce nom résonne de part le monde pour ceux qui apprécie la musique. Et un temps soi peu ouvert d'esprit. Une telle filiation aurait pu en en décourager plus d'un, mais Big Bill Morganfield a su relever le challenge avec brio ses deux premiers albums Nineteen Years Old (Taxim) et Rising Son (Voodoo Records), révèlent un bluesman charismatique, au puissant jeu de slide proche de celui de son paternel et à la voix grave, caverneuse, brute, d'une rare ampleur sur les blues lents (sa version de The same thing de Willie Dixon est veritablement saisissante) qui ne doit rien à personne. Ou plutôt qui ne ressemble à personne. On a faire à un véritable artiste.

Sur ce troisième opus, une présence de compositions personnelles dérivées du Chicago blues est tout à son honneur et prouve qu'il n'est pas un fils à papa mais bien un musicien avec une réelle personnalité et un potentiel au-dessus de la moyenne. Point fort de cet album, une production adéquate qui emportera l'adhésion des plus obtus, et l'excellence de l'accompagnement, pour la plupart des anciens fidèles de Muddy Waters : le guitariste Billy Flynn, le pianiste Pinetop Perkins, le batteur Willie Smith, les harmonicistes Paul Oscher, Billy Branch et surtout Billy Lupkin, aux interventions mesurées et d'une extrême finesse dans la lignée d'un Sonny Boy Williamson n° 2. On peut noter que il s'agit de la même équipe de "Rising son" à la virgule près. Il n'en reste pas moins que cela sonne comme son père et nous fait penser immédiatement que big Bill Morganfield a su établir un blues véritablement personnel. Un blues avec un son Familial.Ajoutez à cela, sur deux morceaux, un invité de marque en la personne de Taj Mahal, qui vous fera frissonner de plaisir par sa voix rageuse entre un Howlin'Wolf et un Muddy Waters et chacun trouvera son compte sur cet album ; Big Bill Morganfield, lui, s'impose commme un leader naturel et occupe le devant de la scène avec la spontanéité des plus grands.

"Blues in the blood" prouve de façon évidente que Big Bill Morganfield a hérité de son père, Muddy Waters, bien plus que sa voix de baryton, reconnaissable entre toutes. Le Blues habite le musicien, comme la magie le sorcier ! J'aurais tendance a dire que c'est l'éducation que Muddy Waters a fait, qu'il a donner la passion pour la musique qui fait que Big Bill Morganfield est un vrai artiste.

Durée : 40'2minutes - 12 Titres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Blues In The Blood
Blues In The Blood de Big Bill Morganfield (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit