Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici undrgrnd nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 juillet 2007
Le contenu du coffret est certes copieux (trois concerts dans trois lieux différents avec des set-lists parfois audacieuses) mais le mix est abominable... on y entend pas les guitares !
Et puis aucun concert n'est proposé en intégralité ; il manque toujours quelques morceaux.
Bref, il vaut mieux écouter le double CD.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2013
Ma tournée préférée des Stones (juste après celle de 1975) ! Le concert à l'Olympia est fantastique. Les deux autres sont très bien aussi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2004
Fou des Stones, la magie s'est pour moi définitivement éteinte avec le départ de Bill Wyman après la tournée Steel Wheels, que l'on peut considérer comme l'ultime intéressante des cailloux. Le paradoxe des Stones est incroyable. Outre le fait qu'ils n'ont pas sorti un bon disque depuis Tattoo You et un très très très bon depuis Exile (1972 !), la bande à Jagger est aujourd'hui incapable de retranscrire sur scène l'intensité rock basique de ses compos. Bonjour la soupe avec cet abominable et omniprésent clavier. Les versions de Monkey man ou de Can’t you hear me knocking sont purement indignes des versions studio. Que c’est mou bon dieu, mais où sont les grattes ??? Keith Richards ne parvient pas à porter un riff de manière continue plus de 15 secondes ce qui est quand même très embêtant pour un guitariste rythmique, quant à Ron Wood et bien... enfin bref ! La quintessence rock, grasse et dangereuse des morceaux est totalement absente, on est très loin des Stones historiques... Un bel écrin certes pour le reste et le frisson … écouter Get Yer Ya-Ya's Out !
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2004
Sans Jagger, véritable locomotive du groupe, les Stones sont souvent bien pâles on stage... Difficile d'ignorer les fausses notes de Keith Richards et ses riffs hasardeux et la technique plus que limitée de Ron Wood. Mon dieu que le style aérien, magique et inspiré de Mick Taylor manque aux Stones... Que de versions sans saveur (Monkey Man, sans guitares un comble)...
Tout cela est certes bien filmé, avec une qualité de son irréprochable, mais les Stones ne font plus peur à personne (rock'n roll ???) et leur musique est noyée sous les cuivres, les choeurs et le piano. On est bien loin des années d'or.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2004
Si Mick jagger est toujours aussi magnifique et flamboyant, difficile d'en dire autant de Ron Wood (certes sympathique) et même de Keith Richards, qui ont tous les deux du mal à jouer 2 minutes par morceau... Ils sont sympas avec leur coucou et leurs bras levés sans arrêt, mais ils devraient un peu se concentrer et JOUER, car les Stones restent un groupe à riff ici cruellement absents. On comprend mieux l'omniprésence, insupportable, du piano de Chuck Leavell ainsi que l'inexplicable absence d'une version en entier de Rock me baby avec les frères Young d'AC/DC (peur de la comparaison sans aucun doute, tant les australiens sont carrés). Une confirmation de l'immense déception du concert du Stade de France de 2003.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 17 décembre 2003
Le destin de ce groupe est complètement délirant : il n'a pas produit un seul bon disque depuis le (controversé) "Exile on main street" (qui date tout de même de 1972 !), il a traversé le Disco, la révolte Punk, les années 80 du tout synthétique et les années 90 du tout électronique et rien n'arrête la machine rutilante du grand cirque rock& roll ...
Que dire de ce DVD ? Un monstrueux coffret, 4 DVD, à la qualité sonore irréprochable, aux images soignées, au show sophistiqué : c'est cher, c'est parfaitement inutile, c'est complètement à côté de la plaque, ça n'a rien à voir avec les Rolling Stones qui sont entrés dans l'histoire il y'a plus de trente ans, c'est une pure histoire de gros sous.
Pour les vrais fans du groupe, il vaut mieux se reporter au concert d'Altamont ("Gimme Shelter"), documentaire effarant et définitif !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)