Commentaires en ligne


9 évaluations

4 étoiles
0

3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des grands live de la progressive britannique, 27 mai 2010
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
Ce live mérité en effet largement de figurer au panthéon des grands lives de l'histoire du rock.
En effet cet album est une grande fête où Ian Anderson en Monsieur Loyal du Rock emmène ses acolytes à l'assaut de leurs grands classiques, ces splendides "pièces à tiroirs", mélange de blues, rock, de jazz, de folk et de classique, le tout fondu dans un incroyable metling pot qui donne encore le grand frisson.
Coté musiciens on assure au maximum : Martin Barre : fabuleux guitariste, Barriemore Barlow : batteur exceptionnel, on a du mal à le suivre sur le saignant "Cross Eyed Mary", mais aussi le magnifique clavier John Evans, c'est à lui que l'on doit l'architecture de l'éternel "Thick As A Brick" et le bassiste John Glascock, prêtez braves gens une oreille attentive à son travail sur le même "Thick As A Brick" !!
Les versions de "The Minstrel in the Gallery", "Cross Eyes Mary", "Hunting Girl" sont particulièrement réussies, l'intro (guitare puis basse puis orgue puis flute dans "The Minstrell" est à tomber par terre !!)
Le petit medley acoustique (Skatin' Away/Jack in the Green/Old Brown Mouse) est délicieux et plein d'humour et Ian Anderson nous fait son cinéma sur l'inévitable "Bourrée".
Jethro Tull avait su se créer là une musique profondément originale que lui seul a su jouer et toujours avec autant de talent et de fraicheur, on a avec ce disque fabuleux un témoignage on ne peut plus vivant de la classe de ce groupe à part.
Comme dit l'annonceur au début du concert : Make yourself control to enjoy an evenin' with Jethro Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuull !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Danke Helmut !!!, 21 juin 2014
Par 
Darko (Bretagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
J'avais ramené ce double vinyle live d'un séjour linguistique effectué en RFA en 1980, acheté sur les conseils avisés de mon correspond d'alors, avec lequel j'avais eu une discussion musicologique de haut niveau (Das ist schön ?!? Yaaaaa ! Sehr schön !!!) et c'est un fait que j'avais par la suite beaucoup aimé ce disque, naviguant entre prog péchu aux riffs quasi hard rock et titres folklorique au parfum moyenâgeux (comme notre Tri Yann à nous !) Le groupe comprenait des personnalités marquantes, l'ineffable Ian Anderson bien sûr, barde à la flute magique et remarquable chanteur, mais également l'excellent Martin Barre, guitariste injustement méconnu . Jethro Tull avait vu le jour au sein du British Blues Boom, au même titre de les Yardbirds ou Fleetwood Mac, et bien que catalogué par la suite rock progressif, il avait conservé de ses origines un jeu plus direct et nerveux que ses homologues plus ouvertement prog (King Crimson, Soft Machine...). Et cela s'entend !

Ne l'ayant pas écouté depuis presque de 30 ans, pour cause de platine vinyle H.S, c'est avec une certaine appréhension que j'ai redécouvert cette version double CD remasterisée en 2004. Et bien, le plaisir s'est révélé intact ! Incontestablement un des grands live des années 70 au coté des Deep Purple et autres...A quoi reconnait-on un grand Live ? C'est simple : c'est l'enregistrement d'un concert auquel on aurait bien aimé assister ! Et pas de doute celui ci fut un grand moment. Le présentateur qui introduit le groupe sur le premier morceau parle en français, mais la concert enregistré ce soir là ne s'est pas déroulé en France, mais à Berne en Suisse (la même qui a pris une pilée hier soir !) en l'an de grâce 1978 (la date exacte n'est pas précisée). . En tout 19 titres, dont pratiquement tous les classiques du groupe : "Thick as a brick", "Too old to rock & roll, to young to die", "Aqualung", "Locomotive Breath", "Jack in the green", Hunting Girl"...

Le groupe est au sommet de sa forme, le son excellent et le public aux anges....que demander de plus ? Alors encore une fois : "Danke Helmut !!!!"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toute une époque!, 11 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
Du moins la fin d'une époque! 1978! Les géants, rois des années 60/70 sont essoufflés, chahutés, voire lapidés (quelquefois un peu trop vite), et Tull sort ce double album, qui clôt, à mon sens, sa période la plus riche. Une réunion de musiciens tous plus talentueux les uns que les autres, une sélection de titres (tubes?) impitoyables, une prestation au cordeau! Que dire, en plus des éloges justifiés des internautes? Tout (TOUT) est bon, le son est parfait, ce concert semble trop court tellement il est bon, et un groupe avec une signature sonore si particulièrement reconnaissable est suffisament rare pour être mentionné! Je le range au côté de "get yer...", "slade alive", live at Leeds" (le 6 titres), "the live gigs" de Cactus, MC5, etc... A qui veut finir la liste...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Suprématie déclarée en mondovision, 1 mars 2014
Par 
Dr. Rock (Switzerland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
En ce temps-là, Jethro Tull était le groupe anglais le plus populaire aux USA (juste derrière les Stones), devenant même le premier artiste à être diffusé en mondovision par la TV britannique. C’était lors de cette tournée de 1978 et quand on écoute ce témoignage qui en est extrait, on comprend l’utilité publique de la chose!
A cet instant précis, là, Jethro Tull est le plus grand groupe du monde ! Unis comme les six doigts de la main (voir la pochette de STAND UP), Anderson / Barre / Barlow / Glascock / Evan / Palmer enquillent les prouesses techniques comme aucun autre groupe n’en est capable - mais toujours au service des chansons et avec une précision d’horlogers suisses (gigantesque Barriemore Barlow) - et rendent impressionnant chacun des morceaux de ce disque. Plus que tous les autres, Ian Anderson y fait la démonstration de l’immense maîtrise de son art qui est la sienne, respirant sa musique par tous les pores, habitant les morceaux comme un bateleur de foire devenu fou, et se fait Dieu Pan de l’ère rock, le temps de solos à la flûte traversés de son souffle haletant et démoniaque. Jamais cité dans les rétrospectives des grands albums live, BURSTING OUT fait pourtant partie des plus belles choses qu’un groupe de rock ait enregistré sur une scène. Point. Barre !
Tops : THICK AS A BRICK, SONGS FROM THE WOOD, A NEW DAY YESTERDAY, HUNTING GIRL, SKATING AWAY, AQUALUNG
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK, 12 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK NOVEMBRE 1978 N° 142 Page 147/150
11° Album 1978 33T Réf : Chrysalis 6641 873
Le premier double album "Live" de l'histoire du groupe. J'ai en général une certaine prévention contre ce genre de projet, mais dans le cas présent, et avec la rigueur que nous connaissons à Ian Anderson, après dix ans d'existence du Tull nous ne pouvions qu’espérer un disque peu ordinaire : "Bursting Out" en est un.
D'abord, le son est à peu de choses près aussi fignolé que celui des disques studio, avec en plus cette énergie qui "éclate" (burst out) véritablement sur scène en des morceaux presque tous speedés que leurs versions originales, et agrémentés des soli enfin débridés de l'un des meilleurs guitaristes actuels, l'inénarrable Martin Lancelot Barre
("Hunting Girl", "Locomotive Breath", "No Lullaby").
Côté répertoire, l'album n'apporte rien de nouveau, ce n'est pas son propos. Hormis l'obligée et un peu longuette (quand on en perd l'important attrait visuel) improvisation de flûte solo d'Anderson, "Conundrum", morceau qui, comme son titre l'indique, est surtout un prétexte à un solo de batterie ((celui-ci relativement bref) et "Quatrain", un rapide pont en sandwich entre "Cross-eyed Mary" et "Aqualung" ("Conundrum" et "Quatrain" sont les deux seuls morceaux qui ne portent pas la signature du maître, mais celle de Martin Barre), hormis donc ces trois épisodes plutôt anecdotiques, tout le reste du matériel a déjà été publié et recouvre une période qui va de "Stand Up" ("A New Day Yesterday", "Bourrée") à "Heavy Horses" ("No Lullaby", "One Brown Mouse") et passe en revue tous les styles du groupe, des derniers soubreauts de sa période bluesy ("Sweet Dream") à son ère néo-élizabethaine ("To Old To Rock'n'Roll : To Young To Die", "Minstrel In The Gallery") en passant par sa récente orientation bucolique ("Jack In The Green", "Songs From The World").
Pour le fan de toujours, l’intérêt principal de l'album est qu'il restitue à merveille tous les épisodes d'un show de Jethro Tull, un des spectacles les plus complets, musicalement et esthétiquement, de toute l'histoire du rock. Pour le néophyte, c'est mieux qu'un "Best Of" avec tout ce que cela implique de partiel et de décousu.
"Bursting Out" présente, avec tout le naturel et la vie de la musique enregistrée en concert, l'extraordinaire diversité d'inspiration et d'expression de Jethro Tull, et surtout de ce créateur exceptionnel qu'est le grand Ian Anderson. Et puis, pour le collectionneur, c'est la clôture d'une époque avant ce qui devrait être le premier album solo du leader, avec un orchestre symphonique (au printemps), suivi de peu par un nouvel album "hard".
"Bursting Out" est tout sauf le signe d'un quelconque essoufflement : c'est un bilan ...ô combien positif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN LIVE OUBLIE, 23 juillet 2008
Par 
Ramone the Snake (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
c'est marrant ! à chaque fois que je pense aux grands double live des seventies, j'oublie celui-ci, comme d'ailleurs pas mal d'autres amazoniaques. C'est pourtant un véritable édifice, témoin de le puissance et de le perfection musicale de ce groupe multi-facettes, dont les prestations live (surtout à cette époque) sont de purs moments d'émerveillement, et de véritables soirées karoké pour ceux qui aiment le Tull. Deux CD ne suffiraient pas à l'heure actuelle, pour aligner en "live" tous leurs hits, même si pas mal de Cd ont plus ou moins bien vieilli. Ce live fut enregistré à Wembley et à l'époque diffusé en directe dans l'Europe entière sauf ..... si si ! C'est un grand moment de musique non retravaillée, en prise directe, avec des musiciens hyper pro, menés à la baguette (ou plutôt à la flûte) par le maître de cérémonie. Tous les hits du moment sont là, avec des versions qui collent peut-être un peu trop aux versions studio, mais quel brio, quelle fougue ! Ce groupe était capable d'alterner à peu près tous les styles de musique (depuis le classique, jusqu'au son hard des guitares saturées), sans se planter. Je n'ai pas l'oreille assez fine, mais à mon avis la remasterisation n'apporte pas énormément à l'enregistrement initial. Cà reste de toute façon un objet de culte, comme à peu près les 2/3 de la production de ces grands musicos.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génialement Jethro Tull, 10 septembre 2007
Par 
M. A. Weber "awks" (Draveil France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
Dommage qu'il n'existe pas en DVD. Bien que le son ne soit pas aussi fin que pour un concert plus récent, l'ensemble se tient, et la prestation des musiciens est superbes, et quels musiciens !!! Pêche, humour, virtuosité.... tout y est
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un superbe live du grand jethro tull., 21 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
"bursting out" est un double album live de très grande facture.cette formation de virtuoses m'émerveille avec leurs morceaux joués au millimètre près.c'est bien sur scène qu'on reconnait le talent d'un bon groupe de rock,et ça ne triche pas.ian anderson est en grande forme et ses acolytes ne sont pas en reste.en conclusion,les cinq étoiles sont largement méritées.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Burnes in et out, 13 avril 2014
Par 
Guy Thys (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jethro Tull Live: Bursting Out (CD)
Best of live... Un double plaisir à ne pas bouder. Oui, c'est vieux... Oui, c'est connoté... Oui, c'est ringard... Mais je m'amuse s'écrit presque comme je m'assume.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit